Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Emmanuel Kandolo

La seconde préoccupation est liée au match Zaire-Maroc qui s'était joué vers les années 80. Le score final était de 0-0. Mais au cours de cette rencontre, l'arbitre avait accordé un pénalty que le joueur Eugene Kabongo
Ngoy a raté face au gardien marocain Badou Zaki. A kinshasa, le match n'était pas retransmis à la télé, seulement à la radio.

Il semble que l'entraîneur de l'époque avait désigné le joueur Mbungu Taty pour tirer le pénalty, mais Kabongo Eugène s'est précipité pour prendre le ballon et tiré.

J"ai posé la question à kabongo sur facebook, sans suite.

Quelle est donc la vraie version de cette affaire ?

C'est un droit de savoir.

Fidèle lecteur

Kallens

2013

Match Zaïre-Maroc

Debout : Kabongo Ngoy, Basaula, Kambala Gento, Santos Muntubile, Merikani Pangi, Bulayima Makwayanzo, Ngombo, Gigo Lipopo, Henri Balenga

Accroupis : Jacky Tanzambi, Tshilombo, Ndaya, Monka, Malongi, Kingambo, Kikumba

Ba ndeko,

 

Match ya Zaïre contre Maroc ezalaki un match capital mpo ezalaki na cadre ya éliminatoire ya Coupe d’Afrique des nations  na Egypte wuta  7 mars tee na 21 mars 1986. Yango ebetamaki  na Lubumbashi, na stade Mobutu ya zone Kenya, parce que stade du 20 mai ezalaki suspendu suite na ba troubles oyo esalemaki na suka ya match ya Imana contre Dragons de l'Ouémé  ya Porto-Novo,  na Benin. Na match aller, Imanna apolaki na 3-1. Na match retour, a ganiaki na 1-0. Yango ezalaki insuffisant na ensemble ya deux matchs mpo azala qualifier kobeta  8ième de finale ya Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe. Match esila difficilement, mobulu ebima mpe ba bamba arbitre na ba deux juges de touche ba projectiles, batu baluka kokota tee na terrain, kasi colonel Opango Deke Kange, Commandant ya gendarmerie nationale, en charge ya sécurité mpe ordre public ya ville de Kinshasa, a dirigeaki avec  efficacité batu na ye mpe akotisaki kimia na stade tee aux environs.

Confédération Africaine de Football (C.A.F.) azuelaki Imana ba sactions makasi mpe a suspendaki yango pendant 3 ans. Donc, mbala nionso soki Imana ekozala qualifier mpo na compétitions africaines ya Coupe d'Afrique des clubs champions ou ya Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe, ekobeta te. Esengeli Fédération Zaïroise de Football Association  (FE.ZA.F.A.) etinda équipe mosusu na esika ya Imana.  Awa, Imana azalaki de mauvaise fois na koluka ko interpréter décision wana mabe tout simplement na but ya semer confusion en pensant que ako tirer profit na yango. Trois ans elingi koloba te trois ans ya calendrier. Non, trois ans wana ezali nde trois années ya saison sportive : A chaque fois soki  Imana e remporter Coupe du Zaïre ou Challenge papa Kalala ou encore trois fois oyo yango ekozala qualifier mpo na une de deux Coupes d’Afrique oyo totangi likolo, akobeta te. Kobima champion trois fois, ekoki kosalama en 3 ans, 7 ans voir 15 ans ya calendrier.  Lisusu, mayele mokuse ya ba dirigeants ya Imana etindaki bango ba changer kombo, ekoma kobengama Motema pembe. C.A.F. asenga bango ba prouver yango na ba documents (procès-verbal ya délibération ya assemblée générale, lettres patentes ya dissolution, ordonnance oyo tribunal a rendre mpo na liquidation, ba actes notariés oyo ezali kolakisa création ya club ya sika, procès-verbal ya assemblée générale constitutive, annonce légale ya création ya club ya sika, ba déclarations kili kili) mpo dissolution na création ya club ezali tout un processus : Pourquoi club ezali dissout ? Mpo na ba raisons économiques, commerciales, etc ? Pourquoi kosala club ya sika mpe mbala moko e se retrouver na division d’honneur en place et lieu ya oyo ekufi kaka boye mpe en gardant ba structures nionso tee na numéro kaka moko wana ya compte na banque ? Bref, Imana asalaki etumbu na ye tee na suka. Stade du 20mai ezalaki suspendu pendant une année tee na début ya ba nouvelles compétitions ya Fédération Internationale de Football Association (F.I.F.A.) na C.A.F.

Sika tozongela match Zaïre-Maroc. Equipe ya Maroc,  Les Lions de l'Atlas, ezalaki équipe moko défensive mpe efandisa système de jeu na yango na milieu du terrain au tour ya trio Mustapha El Haddaoui, Mohamed Timoumi na Aziz Bouderbala.  Yango ebetaki na match ya Casablanca, na mokolo mua 25 août 1985. Na retour, na Lubumbashi, le 8 septembre 1985, babetaki te mpo na moko suspension, mosusu blessure. Seul Aziz Bouderbala abetaki mpe Abdelaziz Souleimani  azalaki titulariser. Tobunga te que ba joueurs ya trio wana bazalaki ba véritables bilombe mpe ba très bons techniciens.  Milieu central ezalaki ko chercher ko récupérer ba balles, koluka ko garder ballon mpe kobuakela Abdelkarim « Merry » Krimau, avant centre, oyo azalaki souvent seul liboso. Milieu oyo ezalaki appuyer solidement na bloc offensif commandé  par Abdelmajid Dolmy (libéro) mpe Mustapha El-Biyaz (nde azalaki charger ya ko marquer Kabongo Ngoie), Norredine Bouyahyaoui, Abdelmajid Lamriss, Lahcen Ouadani. Na but kuna nde Badou Ezzaki « Zaki ».  Tomonaki na ebeteli na bango, bazalaki ko contrattaquer mingi te, ebeteli na bango ezalaki kaka na jeu ya en bloc.

Par ailleurs, entraîneur Makombo Alamand « Ali », ya Léopards du Zaïre, abandaki ko miser na système ya 4-4-2 avec ba variances : ko utiliser 4 milieux de terrain : Malumba Mulamba, milieu récupérateur, Kiyika  Tokodifuansiuka « Soukous », Mutubile Ndiela « Santos », Masengo Ilunga na Mangala Yafu na millieu offensif. Masengo na Mangala bakobanda ko se relayer en permanence, milieu attaque par les ailles,  mpo na kozala na deux attaquants, Kabongo Ngoie na point mpe na Mutubile na soutien na ye. Comme Santos azalaki kozonga na zone offensive difficilement, Malumba nde esengelaki azuelaka ye ba ballons mpo na ko permettre ye a carburer mpo ye na Kiyika bakoluka ko créer ba espaces en faisant la différence  soit na dribles indispensables, soit na accélérations provoquées na ba appels de balle ya Kabongo. En revanche, na défense, Nkanu, Kalau Abayi, MbunguTaty ( en couverture na Malumba) na Kongolo Kalombo (na rôle ya ko stopper Merry Krimau ).

Tactique ya Makombo ezalaki un peu perturber na Ministre ya Sport, Tshimpumpu wa Tshimpumpu. Akumbela Makombo professionnel moko awuta Belgique, na kombo ya Kongolo ?. Mutu moko te ayebaki ye, kobanda na Makombo ye moko. Imposition oyo epesa difficulté ya ko introduire ye na système mpo esengelaki mua temps ya ko s’adapter na ba joueurs misusu. Système de jeu ya Makombo ezalaki  lisusu mise à mal na Mutubile na Kabongo parce que bazalaki régulièrement ko contester Makombo tout simplement mpo bazalaki ba professionnels. Makombo mpe abandaki ko céder te na bipale na bango,  alingaki bongo te.  D’ailleurs, soki ebandaki kaka ko dépendre na ye, mbele Mutubile na Kabongo babetaka te. Ezali mawa mingi mpo Makombo azalaki fragiliser mpo Ministère na Fédération bazalaki toujours ko tolérer ba cas ya indiscipline ya ba joueurs mibale wana mpe suka suka eyaki kosukela bango mabe mpo bayaka kosuana mpo na leadership mpe na ba coop ya kowela  ba contrats commerciaux en faveur ya ba équipementiers na poto oyo bazalaki proches na ba clubs na bango.

Indiscipline wana nde esalaki que tomona na Lubumbashi, Mutubile abandaki ko ignorer stratégie ya jeu oyo Makombo atiaki en place. Abandaki kobeta na ye mpe koluka kobeta ndenge abetaka na  même compétition na phase précédente, na Brazzaville, en oubliant que na Brazzaville, Diable rouge ya Congo etikelaki ba Léopards ba espaces ebele oyo ebandaki ko favoriser Mutubile a aligner ba démarrages balle au pied mpe tango a éliminer défense epesi ye ouverture, soit ye moko atie ou apesi Kabongo. Or,  na Lubumbashi, Maroc etiaki bloc, Makombo en bon technicien alukaki ko créer diversion na ba débordements ya Masengo na Mangala en mettant l’accent na vitesse na bango  mpe yango ekopanza milieu mpo ekoluka kolandaka bango mpo na ko maîtriser danger, dans l’entre-temps, Mutubile na Kiyika bakozua couloir oyo eko permettre bango bafandisa ebeteli na bango na perspective ya ko servir Kabongo .

Na oyo etali penalty, Makombo a travaillaki ba séances ya ba tirs au but vendredi,  na séance ya entrainement ya pokwa na oyo ya tongo ya samedi.  A évoquaki éventualité ya penalty mpe eyebanaki que tireur ya liboso, ezali Kiyika. Soki neti na moment ya penalty, Kiyika azali na terrain te ou azali kasi azali kozua ba soins pembeni, wana,  Masengo nde akobeta mpe troisième, Malumba. Tangu Zaïre ezui penalty, ba joueurs bakendaki ko mela mayi na banc de touche na biso. Kabongo akendaki te, atikali na terrain, azui ballon de lui-même mpe abongami abeta penalty wana. Na moment wana, batu bazali surpris komona que Kiyika azali mpe na terrain, Kabongo atikeli ye te. Biso, batu tozalaki au courant ya conflit permanent entre Makombo d’un côté mpe Mutubile na Kabongo de l’autre, to remarquaki prise ya initiative personnel ya Kabongo neti défi  lancé  na Makombo.  A s’entraîna na équipe te, atuna mutu te, a décider kaka ye moko comme si équipe ezali na sélectionneur na tête na yango te.  Bon, abeta yango ndenge abetaki yango wana mpe Badou Zaki alongola yango.  Na moment wana, Kabongo amonaki kaka gloire na ye sans ko penser un seul instant na ensemble ya ba Zaïrois banso oyo bazalaki unis derrière équipe na bango. Atia orgeuil na ye en avant, sans kotala ekolo. Sentiment na biso envers Léopards ezali incomparable ! Soki Penalty wana ekotaki, Zaïre alingaki a égaliser na ensemble ya deux matchs  mpo tobolaki 1-0 na aller, na Casablanca. Soki to égalaki score, tolingaki  koluka ko accentuer pression mpo to arracher qualification na 90 minutes. Soki te, tokokende na prolongation. Soki score etikali inchanger, wana tirs au but. Awa lisusu,  Makombo alobaki yango malamu que na tirs au but, Zaki alingaki azala na supériorité psychologique compte tenu ya match oyo asakaki mpe na réputation  na ye. Ba oyo bazalaka na superstition balobaki que « ekozala difficile mpo milimo ya ba Marocains oyo bakufa na Shaba ekosala que ba ndeko na bango bakueya te ».

Mpo na kosukisa, Stade Mobutu eali non seulement muke, comparativement na stade du 20mai, ezali penza na ambiance ya grand jour te ndenge esengelakai ezala na match wana. Na stade, ezalaki plus ba étudiants nde babandaki ko pousser ba Léopards mpe emonanani que ba Lushois  bamesana na ba joueurs wna te mpe bayebi bango penza te. Donc, match oyo ya Lubumbashi, ezalaki neti Léopards babetaki na étranger avec public zaïrois ya 10.000 spectateurs.

Na retour na Kinshasa, Kabongo azalaki na ye indifférent na Intercontinental esika azalaki loger pendant que la majorité ya ba supporteurs ya Léopards bazalaki na mawa. Tobunga te que Kabongo ayaki na vol régulier ya Air-Zaïre tee na Kinshasa. A partir ya Kinshasa nde azuaki jet ya Société Générale des Carrières et des Mines (GE.CA.MINES.) oyo ebandaki kozela ye na tarmac ya aéroport ya N’djili, mpe ekumbi ye na Lubumbashi.

 

Patriotiquement,

 

Emmanuel Kandolo

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Chris Sassa 24/01/2021 01:28

Eugène Kabongo est arrivé aux petites heures le jour même du match non par Jet Gecamines mais par le régulier d'Air Zaïre spécialement dérouté sur Lubumbashi en provenance de Bruxelles. Il avait joué un match de championnat la veille et on l'avait fait voyager en première classe pour se reposer et dormir. Avait-il suffisamment récupéré de son match de la veille et d'un si long voyage ? On peut en douter et sa prestation était plus que moyenne.

Sans en être totalement sûr, je crois que c'est le trio arbitral gambien ou sierreleonais qui devait diriger le match qui est arrivé à Lubumbashi par jet spécial et ... seulement en début d'après-midi après un abracadabrant voyage de 72 h. Il n'était pas en forme pour officier. L'ayant anticipé, on avait fait appel à des arbitres d'un pays voisin comme le prévoyait le règlement de la compétition. C'est ainsi qu'un trio arbitral congolais dirigé par Batshimba a dirigé le match. Les marocains ont crié au coup monté (c'est la fédération recevantr qui organise le voyage des officiels et envoie les billets tout en s'assurant qu'ils arriveront à temps). En tout cas, ce penallty de l'ultime minute du match avait fait jaser et les marocains se souvenus de leur élimination de la course pour la Coupe du monde 1974. Rappelons que quelques semaines plus tard, l'AS Bilima se faisait étriller par les FAR de Rabat (5-2, 0-1). La revanche de 1973-74 était consommée.

À propos du penalty manqué, il y avait effectivement eu un moment de flottement. Le tireur attitré, Kiyika, ne semblait pas prêt à prendre ses responsabilités, se tenant loin après être allé se rafraîchir sur le banc et l'entraîneur Makombo ne se décidait pas. Flairant la gloire et le bénéfice perdonnel qu'il pouvait en tirer, l'opportuniste Kabongo avait pris les choses en main avec ce qui arriva.

Le penalty avait été bien botté. Le gardien devant aller à gauche ou à droite, une certaine mode à l'époque était de tirer au milieu que le gardien que le gardien quitterait. Zaki avait effectivement plongé à sa droite mais il y avait ce maudit pied qui trainait ...

Oui, l'entraîneur Makombo n'avait qu'une autorité limitée sur certains joueurs, spécialement les rois Kabongo et Mutubile, surtout qui dictaient leur vouloir ...

L'atmosphère, avant le match, était délètere si pas pourri. En cause: les primes. L'équipe était partie de Kinshasa pour Munich avant de revenir pour Casablanca poir le match via Paris et repartir en Belgique pour préparer le match de Lubumbashi. L'argent, pourtantd décaissé, ne semble pas avoir suivi; d'où une grogne quasi-permanente tout au long de cette campagne.

De mémoire.

Chris Sassa 24/01/2021 00:10

On avait dérouté le vol Air Zaïre en provenance de Bruxelles sur Lubumbashi pour y déposer Eugène Kabongo. Il avait joué un match pour son club belge Seraing et est arrivé à Lubumbashi le jour même du match aux petites heures du matin. On l'avait fait voyager en première classe pour qu'il dorme et se repose aidé par des relaxants. Était-ce sufisant pour

Claude Kangudie 12/01/2021 21:38

Merci Emmanuel pour ce souvenir....Je me rappelle bien de ce match qui m'avait trouvé à Mbuji-Mayi où je faisais mes activités...Contrairement à Kinshasa, nous, nous avions suivi ce match à la télévision...Il est vrai que le jeu des Léopards ce jour-là était décousu et reposait sur les individualités. Je me rappelle d'un tir de Muntubile sur la barre, mais pas d'action de jeu collectif. Ah ce maudit penalty que Eugène s'était empressé de tirer...Il l'avait presque réussi...Zaki Badou était bien parti à gauche et le ballon partait vers le poteau droit...mais la maudite jambe droite de Zaki trainait encore. Et le ballon prend la jambe de Zaki et est dévié de la cage...consternation...Kabongo, d'après ses dires, on l'avait abandonné à Lubumbashi...plus de jet de la Gecamines pour le ramener à Kinshasa. Le gars rentrera par ses propres moyens. Il y a quelques années, il m'avait promis de faire un article pour Mbokamosika avant de ne plus répondre à mes différentes relances...

RD Congo, mboka ya Bulayima na Ndaya Kalenga, ezali Libanga ya Talo...

Claude Kangudie.