Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Emmanuel Kandolo

 PORTRAIT DE CHRISTOPHE MBOSO NKODIA

Ba ndeko,

 Christophe Mboso Nkodia a se retrouver na politique par opportunisme en cherchant à cultiver l’image d’un homme incontournable ya Kwango en tirant avantage d’une manière opportuniste na neutralisation ya rébellion muleliste mpe na triomphe ya pacification na stabilité politique ya Kwango.

Azali d’origine Yaka, abotami le, 7 août 1942, na Kasongo Dinga, secteur ya  Dinga, territoire ya Kenge, district ya Kwango, province ya Léopoldville.  Atangi école primaire na ye na Mission Catholique de Dinga Kwango mpe secondaire na gréco-latine na Petit séminaire ya Loba. Sima ya wana, asala mua moke mpe aye kozongela kelasi na Lovanium, sima azui inscription na Université Libre du Congo (U.L.C.) esika abimi licencié na sciences politiques et administratives na 1972. Notons que pendant cursus na ye, Mboso azalaki dirigeant sectionnaire ya Jeunesse ya Mouvement Populaire de la Révolution (J.M.P.R.), pendant deux ans : 1967 tee na 1969.

Na août 1965, groupe ya 75 étudiants ya Pax Romana, aile locale ya Mouvement International des Etudiants Catholiques (M.I.E.C) ya Université catholique de Lovanium, ekendaki na Stanleyville, sima ya rébellion, na cadre ya opération « Debout Stan » mpo na kosunga population locale na redressement social et économique. Isidore Ndaywel nde azalaki ko présider action « Debout Stan », na appui politique, économique mpe logistique ya Gouvernement central, na biais ya Ministre ya Affaires sociales, León Mamboleo, na Gouvernement Moïse Tshombe. Na  juillet 1966, Isidore Ndaywel a présidaki mpe opération « Debout Idiofa », toujours pendant ba vacances universitaires mpe na même objectif : kosunga batu sima ya bitumba kati na rébellion ya Mulele na Armée Nationale Congolaise (A.N.C.). Mboso mpe azalaki kati na ba étudiants oyo ba participaki na Idiofa. Kasi, alingaka ko s’auto identifier comme étant celui qui a dirigé cette initiative, juste mpo na kolakisa qui activisme na ye pendant que initiative wana ezalaki ko viser éveil patriotique nationale ya jeunesse estudiantine congolaise sans appartenance tribale.

Na 1971,  Université Libre du Congo (U.L.C.) eyaki kokoma Université Nationale du Zaïre-campus de Lubumbashi (U.N.A.Z.A-campus de Lubumbashi). Tango Mboso abimi licencié na sciences politiques et administratives na 1972, faculté e retenir ye comme Assistant chargé de cours. Na même année wana kaka, akomi rattaché en tant qu’Appariteur na Centre Interdisciplinaire pour le Développement et l’Education Permanente (C.I.DE.P.- U.N.A.Z.A - campus de Lubumbashi). C.I.DE.P. ewutaki kosalema sika, na décision rectorale n°0039 /U.NA.ZA./72  ya  19 décembre 1972, ya Recteur magnifique ya U.NA.ZA., Monseigneur Tharcisse Tshibangu, en fusionnant Centre de Perfectionnement de l’Administration (C.P.A.) na Centre Universitaire pour la Formation au Développement (C.U.F.D.). Na 1976, Mboso akomi Président sectionnaire ya M.P.R. mpe Directeur ya (C.I.DE.P.- U.N.A.Z.A - campus de Lubumbashi)

Mafuta Kizola, Doyen ya Bureau politique ya M.P.R. (moko ya batu oyo ba signaki «Contreseing ya Décret présidentiel »mpo na kolongola Lumumba, Premier Ministre. Tango wana azalaki Ministre résident na Belgique) nde azali mentor politique ya Mboso. Ye nde akumba Mboso mpe a présenter ye na Président Mobutu comme étant un jeune dynamique oyo akoki kozua relève na ye na kati ya Kwango. Selon Mafuta Kizola, Mboso azali na dynamisme mpe charisme oyo ezali ko séduire mikolo mpe jeunesse mpe yango ezali gage ya consolidation ya paix na stabilité na Kwango na cadre ya vigilance tous azimuts mpe a rassurer Président Mobutu que akozala déçu te na marque ya fidélité ya Mboso mpo na ye, mpo na ekolo mpe mpo  na parti.  Asali éloge ya ba années  na ye na tête ya section  J.M.P.R, na université ; ya efficacité mpe sens ya patriotisme na participation na initiative ya action ya « Debout Idiofa », tout en martelant na ki régionalisation de cadre na ye mpo azali à l’aise na ko travailler na bikolo binso bia Zaïre, etc.

Mafuta a réussir mission na ye mpo alingaki te komona un vieux routier ya politique azua leadership na Kwango. Au contraire, esengelaki yango ezuama na poulain na ye mpe fils politique na ye moko. Wuta wana, Mboso nzela  efunguama mpe azalaki na boulevard devant ye durant ba mbula Président Mobutu azalaki na bokonzi.

C’est pourquoi, na  ba élections ya ba Commissaires politiques, ya 15-16 octobre1977, Mboso aponami  en tant que Commissaire politique mpe akomi Membre ya Bureau politique ya M.P.R. Tangu Comité central ya M.P.R. parti-Etat esalemi le, 2 février 1980, Mboso azui ebonga kuna mpe baponi ye comme étant Premier Secrétaire Rapporteur. Na 18 février 1981, alongue na Bureau politique mpe na 28 janvier 1985, Président Mobutu a reconduire ye na Comité central ya M.P.R. parti-Etat. Na 24 avril 1990 nde mandat na ye esilaki suite na discours oyo Président Mobutu asalaki na N’sele.

Tangu Gouvernement ya Vincent de Paul Lunda Bululu  esalemi na 4 mai 1990, Mboso azui poste ya Ministre des Affaires foncières, Mines et Énergie. Kabambi na Ministère : mabele ya ekolo, nkita nionso ezali na nse ya mabele, courant na mayi. Na 30 mars 1991, akomi Ministre ya Santé publique na Gouvernement Crispin Mulumba Lukoji. Tozali koyeba lisusu na pillage ya septembre 1991, na réunion ya Gouvernement présidée na Président Mobutu, Mboso ayaki  alati survêtement ya noir mpo ba pillaki ye nionso. Ayebaki ko cerfer na sensibilité ya Maréchal Mobutu na ko pousser  victimisation na outrance. Sima ya réunion, asenga ye aloba boni esengeli  mpo a retrouver confort na ye. Na 28 novembre 1991, a se retrouver Ministre ya Travail et prévoyance sociale, na Gouvernement  Jean de Dieu Ngunz-a-Karl-i-Bond. Na Gouvernement ya  Faustin Birindwa, na 2 avril 1993 tee na février 1994, Ministre ya Sports et Loisirs. Sima ya démission ya Gouvernement Birindwa, ye wana akomi Conseillers de la République na kati ya Haut Conseil de la République-Parlement de transition (H.C.R.-P.T.). wuta février 1994 tee na février 1996. A se retrouver na Gouvernement Kengo, na  26 février 1996, Ministre ya Portefeuille mpe ba reconduire ye lisusu le, 24 décembre 1996. Awa, Mboso azalaki na baninga ba ye ba mobutistes na kati ya plate-forme ebengami : Forces politiques du conclave (F.P.C.-M.P.R.). Gouvernement Kengo  ekueyi na 3 avril 1997 mpe Mboso akeyi kobatama. Sima, toyaki komona ye na kati ya Mouvement de Libération du Congo (M.L.C.). Akoti lisusu mayi !

Na 1er juillet 2000, na kati ya 300 personnes oyo Président Laurent-Désiré Kabila a nommaki na ebonga ya  Député national, tango basali Assemblée constitutionnelle et législative-Parlement de transition (A.C.L.- P.T.), Mboso azui nomination en tant que Député ya Rassemblement Congolais Démocratique (R.C.D.- Goma) mpo na circonscription électorale ya Kasongo-Lunda : Na juin 2003, A.C.L.-P.T. ekufi mpe Parlement de transition ewuti na  Dialogue inter congolais ezui esika mpe Mboso azali na kati tee na ba législatives ya juillet 2006.

Toyaki komona ye na mouvement ya sika na kombo ya Convention pour la République et la Démocratie (C.R.D.) yango nde ememaki ye  akoma candidat na élection présidentielle mpe législatives nationales ya juillet 2006. Atiaki mitu mibale par calcul politicien mpe aponami  Député national ya circonscription ya Kenge. Na mbula moko ya 2006 oyo, toujours na cadre ya quête ya poste politique, akeyi kotiya mutu na élection ya Gouverneur ya province, na Bandundu. Kuna, Richard Ndambu Wolang ya Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (P.P.R.D.), ya Kwilu nde aponamaki Gouverneur de province. Mboso, en bon chasseur ya ba postes politiques, azali kolakisa appétit insatiable na ye, akimi bangu lisusu na élection ya 4 Sénateurs, oyo district ya Kwango ekobimisa. Malheureusement, mpo na ye, aponami te !

Neti  azanga sens ya dignité, même ya mua respect na carrière oyo ye moko akumisaka, toujours na cadre ya lokoso politicien, andimi azala ata Vice-Ministre. Comment ko expliquer ? Mboso azalaka mbala na mbala Ministre, titulaire ya département ministériel, akeyi kondima tour à tour akoma Vice-Ministre ya Justice na Droit humains, na Gouvernement  Matata Ponyo Mapon II, wuta 7 décembre 2014 tee na 14 novembre 2016. Sima, akomi lisusu Vice-Ministre, ya mbala oyo, na Enseignement supérieur et universitaire, na Gouvernement Samy Badibanga Ntite, kobanda 19 décembre 2016 tee na 7 avril 2017.

Sima ya échec na législatives ya 2011, na 2018, aponami lisusu Député national, na compte ya Front Commun pour le Congo (F.C.C.) toujours na Kenge. Wuta 10 décembre 2020, apomani  na ebonga ya Président provisoire (Bureau d'âges) ya Assemblée nationale.

 

Patriotiquement,

 

Emmanuel Kandolo

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Charles 16/02/2021 11:54

Bonjour Ndeko E. Kandolo,

Merci mingi na lokasa oyo okomi sur cette personne qu'est Christophe Mboso Nkodia; Vraiment tozali komona caracteristique primordiale ya politicien congolais, nayebi te soki ata moko ya ba politiciiens akoki kosala exception, mawa pona Congo: on n'est pas encore sorti de l'auberge. Que faut-il dire encore? Sinon attendre un politicien de la trempe de Mobutu du 24 Novembre 1965 pour nettoyer ce paysage toxique des politiciens opportunistes.
Merci á E. Kandolo La Plume pona voyage oyo dans les profondeurs des alligators.
Charles