Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager





La date du 8 juin a l'air d'avoir échappé à la mémoire des Congolais. Il s'agit pourtant d'un sinistre anniversaire, d'un de ces moments qui ont fait entrer le Congo dans le club très ouvert de ces médiocraties définitives. Mobutu, qui ne pouvait souffrir aucune contestation démocratique, avait décidé le 8 juin 1971 d'enrôler dans l'armée 2200 étudiants de Lovanium qui avaient osé maugréer un peu pendant qu'il parlait. On pourrait tout de suite penser à un gag ou à un poisson d'avril ou tout autre type de blague ou canular mais non, il a vraiment enrôlé ces étudiants dans l'armée nationale, pour les « discipliner», semble-t-il. A la veille du cinquantenaire de l'indépendance du Congo, il faudra qu'on se pose la question de savoir ce qu'on commémore, un tel épisode dans l'existence d'un si jeune pays ne peut que laisser sans voix car toutes les explications du monde ne peuvent pas justifier un tel nivellement par le bas. Ayons, s'il vous plaît, une pensée pour tous ces gens, connus et inconnus, sacrifiés sur l'autel des ambitions démesurées et pharaoniques de nos dirigeants. Espérons que l'Histoire ne bégaye pas ni ne se répète. Vous avez dit République Démocratique du Congo ?

Bellak

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Crispin-Régis Lukoki 11/06/2010 05:43



Les étudiants de Lovanium étaient enrôlés dans l´armée,après les massacres effectués par l´armée lors de la manifestation.Ces étudiants,avec Kandolo à la tête,avaient organisé une manifestation
contre Mobutu et son gouvernement.Ils descendaient pacifiquement,depuis la colline vers la ville comme dans une protéstation normale.Mais arrivés à Ngaba,les militaires qui les
attendaient ouvrirent le feu et beaucoup d´étudiants vont perdre la vie pendant cet acte sauvage.Mobutu et son bureau politique vont se réunir pour la circonstance et c´est alors qu´ils vont
décider d´enrôler tous les étudiants dans l´armée.Je me rappelle bien de ce jour là.Kinshasa était en alerte et à la radio,Mavungu devait malgrè lui,mettre les étudiants en évidence en les
traitants de CANCRES.


Crispin-Régis