Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 

EN MARGE DE L'ANNIVERSAIRE DE JOSEPH PULULU.
FAUT-IL SUBIR L'AGE?

C'est par cette interrogation empruntée à SENEQUE (philosophe Grec (4è siècle av. J.C), que je préfère participer à ce ballet épistolaire, oh combien honorable! par lequel des amis du Messager témoignent de leur sympathie envers un distingué camarade, ouvrier de l'esprit , à savoir JOSEPH PULULU.
Si l'âge n'est qu'une détermination biologique, l'ouvrier de l'esprit  ne le subit pas, dans la mesure où il participe à l'anticipation du bonheur et des idéaux derrière lesquels se sont alignées les vies humaines depuis les origines du monde. C'est donc à travers la CULTURE que des générations ont recherché ces idéaux. Une des caractéristiques de la Culture se trouve être la DIFFUSION.Elle présuppose donc la COMMUNICATION, dont elle est, aux yeux de Tzvetan Todorov, un des résultats.
 Or, Joseph PULULU est l'un de ces Africains, ou de ces Congolais qui participent ardemment à la diffusion de la culture africaine et à la possibilité pour cette culture de dialoguer avec d'autres cultures. Le sens du devoir terrestre s'inscrit donc dans ce travail auquel s'adonne Joseph, répondant ainsi à la fameuse description qu'en fait SENEQUE : "Sapiens vivit quantum debet, non quantum potest": le Sage vit autant qu'il le doit, non autant qu'il le peut". C’est dire donc que  ce  que la vie a  de meilleur, c'est qu'il est un patrimoine, au sens culturel même du terme.
BON ANNIVERSAIRE, JOSEPH !

 

JULES NGUBU  ,  09 OCT 2008

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article