Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 L'histoire du groupe dit de "Mbinza" est connue de tous les congolais.  Mobutu, Victor Nendaka, Justin Marie Bomboko, Albert Ndele, Joseph Ngalula, Jonas Munkamba,etc, etc, voilà les noms de ceux qui ont  fait l'histoire de la 2ème république au Congo. Parfois, ces "loups" ne s'étaient pas ménagés  entre-eux. Dans la mesure où, en politique il n'y a pas   d'amis éternels. C'est ainsi que vers les années '69, Victor Nendaka et Justins Marie Bomboko s'étaient sérieusement embrouillés avec leur ami Mobutu, lorsqu'ils se mirent à envier le siège présidentiel. Cette ambition leur valut la "mise à l'écart". Quant à leur collègue Albert Ndele, l'ancien "argentier" congolais , il fut contrait de traverser nuitamment  le fleuve Congo, au milieu des années '70 ,pour un exil doré aux USA, avant de revenir vers la fin de sa carrière au pays. Un autre membre de ce groupe, Joseph Ngalula, ancien président provincial du Sud-Kasaï et ancien membre des 13 parlementaires, rallia le camp de l'opposition radicale ( l'UDPS), avant de revenir sur la pointe des pieds auprès de son "ndoyi" Joseph Mobutu. Qui l'eut cru ? Pendant ce temps, leur ancien ennemi, l'ex  "rebelle " Tonny Niati ou Bula Mandungu rentré au pays durant les préparatifs du combat de boxe "Ali-Foreman" (1974)  occupa les fonctions les plus élevés autour de Mobutu. " En politique, il n'y a pas d'ennemis éternels", dit-on.

Munkamba sukisa

 Parmi les ténors du groupe de Mbinza susmentionnés, il y a un que l'on peut qualifier de "fidèle parmi les fidèles" du régime Mobutu à savoir Jonas Munkamba, ancien Haut-commissaire de la République ayant escorté Lumumba au Katanga, ancien gouverneur de province, ancien diplomate,  ancien PDG de la MIBA et homme polique toujours actif.
 En dépit de sa fidélité à Mobutu, et de sa nomination en qualité de gouverneur à la tête de  la province de l'Equateur après la dislocation des 21 provinces en 1966, Jonas Munkamba   tomba à son tour en disgrâce, et fut limogé de son poste . Discrètement, il  se retira dans la capitale (Kinshasa), en affichant un profil bas, jusqu'à ce qu'il devint président sportif de l'équipe de football Daring Imana,vers 1970, secondé par Jean-Pierre Mukonkole .
Par bonheur, Daring se mit à voler de victoire en victoire. Et les bouillants supporters d'Imana lui collèrent le surnom de Munkamba "Sukisa".
  Ainsi, à chaque succès du F.C Daring Imana, toute la ville de Kinshasa était envahie par les "Tupamaros" aux cris de Munkamba sukisa. Ce succès,  ne plut pas à Mobutu qui s'empressa de le nommer "Ambassadeur" au Maroc. Dès cet instant , Munkamba n'avait plus chômé politiquement. Voilà comment le football avait relancé la carrière de cet homme politique.

Messager

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
Budget: $25 - Posted
Répondre
T
• Staff will be able to bring their own devices to work and connect to the work WiFi network.
Répondre
A
Candidate must have strong knowledge about computer network managment and security.
Répondre
M
The Mobutu regime namely Jonas Munkamba, late Lofty Commissioner of the Commonwealth who escorted Lumumba in Katanga, a anterior parochial governor, one-time ambassador, quondam CEO of MIBA furthermore polical guy however brisk.
Répondre
M
Papatoto, Pour votre information, les commissaires généraux étaient principalement les étudiants rencontrés par Mobutu en 1958 en Belgique lors de l'exposition universelle. Certains venaient de l'université Lovanium.Ils avaient été investis après l'annonce faite par Mobutu le 14 septembre 1960, suite à la neutralisation réciproque de Kasa-Vubu et de Lumumba.Voici leur composition.
Commissaires généraux:Bomboko J., Affaires étrangères et commerce extérieurNdele A., Finances;Kazadi F., Défense;Nussbaumer, Intérieur ;Mukendi, Travaux publics ;Kashemwa, Transports et communications ;Lebughe, Agriculture ;Bokonga, Travail et prévoyance sociale ;
Cardoso M., Information;Mbeka J, Economie et plan;Lihau Marcel, Justice ;Ngyese, Classes moyennes ;Tshibamba, Santé publique ;Bindo, Fonction publique.Commissaires adjoints:Tshisekedi Etienne, Justice;Boboliko A, Mpase A, Mukamba J., Travail;Takizala H., Transports et communications.Liste tirée du travail réalisé par Thilombo Munyengayi
Répondre
M
Papatoto,Le but principal de mon article est de démontrer comment le football avait relancé la carrière d'un homme politique. En bref sachez que le groupe de Mbinza est un ensemble de politiciens congolais dont la vision était proche des américains. La petite synthèse braossée à travers cet article vous aidera à connaître leur sort politique durant la 2e RépubliqueNous faisons tout dans ce blog pour éviter les polémiques d'ordre politique.Messager
Répondre
P
Messager
J’avais regardé  un reportage à la télévision dans lequel un ancien diplomate américain qui était en poste en Belgique (durant la période de la table ronde). Ce diplomate parlait de Binza Boys.
Est-ce que le groupe de Binza était une création des américains pour porter Mobutu au pouvoir ?
Je ne sais pas si ce groupe était crée avant ou après le premier putsch de Mr Mobutu. Ce dernier avait neutralisé (comme il le disait) le premier ministre de l’époque (Patrice Emery Lumumba) et le président de la république Mr Joseph Kasa Vubu.
Est-ce que Mr Etienne Tshisekedi faisait – il parti de ce groupe ? Car il fut un des commissaires généraux  adjoint de Mr Mobutu
Est-ce que tous les commissaires généraux que Mobutu avait nommés  faisaient aussi  parti de Binza Boys ?
Papatoto
Répondre