Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Samuel Malonga

Les cours d’eau de la RDC regorgent d’espaces de terre. Dans le majestueux fleuve Congo ainsi que dans des lacs et rivières se trouvent plusieurs îles dont beaucoup sont habitées. Certaines servent de ″nganda″ aux pêcheurs c’est-à-dire de lieux où ils emmagasinent les poissons pêchés avant de les emmener dans leurs points de vente.

De sa source jusqu’à l’embouchure, le fleuve Congo draine un nombre incalculable d’îles et îlots sur toute sa longueur. Plusieurs îlots ne sont pas pris en considération vue leur étroitesse et le fait qu’ils sont pour la plupart inhabités. Il est difficile de donner leur nombre exact. Quelles ont les îles fluviales et lacustres du Congo ?

                                      Rapides  Ngaliema sur le Lualaba entre Ubundi et Kisangani (Photo Monusco)
                                             

LES ÎLES FLUVIALES

Sur les 4.700 km de son parcours, plusieurs terres sortent des eaux du fleuve majesté, de sa source au Katanga à l’embouchure dans le Kongo central. Le nombre de ces îles n’est malheureusement pas connu.

 

LES ÎLES DU FLEUVE CONGO

KINSHASA et BRAZZAVILLE

Les deux capitales les plus rapprochées du monde partagent en commun le fleuve mais pas les terres émergées qui s’y trouvent.

Kinshasa

Île des Mimosas : est située à proximité de Falls Regina non loin de Kinsuka.

Île des Singes : est située au sud-ouest des Rapides de Kintambo.

Île des Rapules : située non loin de l’île des Singes.

 

Brazzaville

Mbamou : Principale île du Pool Malebo, sa superficie avoisine 180 km² pour une longueur d’environ 22 km. Elle est située au Congo-Brazzaville

Île Faignond : de taille modeste, nommée ainsi en hommage à Emile Joachim Faignond. son premier résident,  elle est située à Brazzaville. L’île est inhabitée et ne s'anime que les week-ends

Île du Diable : située au sud de Brazzaville, elle est emplie de secrets et légendes. Interdiction d’y accéder parce que très dangereuse. Inhabitée, elle est très difficilement accessible en raison des rapides et du courant qui y est fort. Personne n'est revenue vivante de cette île infestée de chauves- souris, des vampires, des serpents venimeux et peut être aussi d’espèces animales rares voire même inconnues. Ce territoire encore vierge avec sa faune sauvage et son abondante végétation préhistorique entretient et perpétuent ses secrets, ses légendes, ses mystères et sa magie. Pour les superstitieux, l’île maléfique est le repère de Mamiwata la sirène et des forces occultes. Elle doit ce nom à la légende qui lui donne un caractère mystérieux. Certaines personnes disent que Marien Ngouabi a foulé son sol. D’autres affirment qu’il l’a survolé par hélicoptère pour régler un problème frontalier. Des témoins racontent  que sa présence dans cette île mystérieuse aurait précipité sa mort.

 

LE GRAND EQUATEUR

Le grand Equateur est l’une des régions du pays qui concentre le plus grand nombres d’îles. Le fleuve compte dans cette partie de la république beaucoup plus de terres émergés que nulle part ailleurs au Congo.

Nkasa : longue de 49 km, l’île est située entre Mbandaka et Irebu.

Ekafela, l’île-bagne est située en plein milieu de la forêt équatoriale.

Nsumba (Sumba) : d’une superficie d’environ 370 km2 et longue de 80 km, elle est une des plus larges îles le fleuve Congo à une dizaine de kilomètres en amont de Makanza.  

Maita : elle est située en aval de Lisala. Elle a une longueur de 46 km.

Elolo : l’île est située en amont de Makanza, à droite de l'île Sumba.

Elima : est une des îles principales du fleuve Congo. Elle est située en aval de Lisala, et précède l’île Esumba.

Esumba : est une des plus larges îles sur le fleuve Congo, à 20 km en aval de Lisala. Elle mesure plus de 50 km de long et a une superficie d'environ 250 km2.

Nkasa : est située entre Mbandaka et Irebu.

Ukaturaka est une des plus larges îles sur le fleuve Congo. Elle est située à 74 km en amont de Mbandaka. Elle mesure près de 100 km de longueur et a une superficie d’environ 500 km2.

Les autres îles sont : Bolimba, Sondji, Ilata, Mangula, Londo , Sambala. Mapubili, Minkole, Lulonga, Bukongo

 

KONGO CENTRAL

Les principales îles de cette province sont concentrées dans le territoire de Moanda plus précisément dans l’estuaire du fleuve.

Mateba : sa superficie envoisine 100 km2. Elle est située en aval de Boma dans l’estuaire du fleuve entre la RDC et l’Angola. Elle fait environ 30 km de long sur 3 à 6 km de large.

Bulambemba : située dans le territoire de Muanda à 210 kilomètres à l'ouest de Matadi, l’île se trouve à l’embouchure du fleuve. Elle fait partie du parc marin des mangroves. On l’appelle aussi l’île aux crabes à cause des colonies de crabes qui  ont élu domicile sur ses berges. Bulambemba a tour à tour été un port actif dans le commerce de l’esclavage, site de la guerre de 40-45 puis une île-prison. Antoine Gizenga et tant d’autres hommes politiques y ont été incarcérés. L’île a une superficie de 50 km2.

 

Kimongo Wolo : régie sous l’autorité traditionnelle de Mfumu Mbanza, l’île est habitée essentiellement par les Bawoyo venus de l’enclave de Cabinda, qui pratiquent aussi l’agriculture sur la terre ferme.

Kimwabi : petite île située dans les mangroves, elle occupée par les pêcheurs Assolongo venus d’Angola. Ils sont spécialisés dans la pêche aux palourdes (huîtres d’eau douce) et crevettes. Le sol est d’ailleurs jonché de milliers de coquilles vides jetées après consommation. C’est la raison pour laquelle on l’a surnommée Île aux huîtres, île aux palourdes ou île aux coquillages.

 

PROVINCE DE LA TSHOPO

Les îles situées dans cette partie de la république sont plutôt des îlots dont la superficie ne dépasse pas 1 km2. Beaucoup sont concentrés autour de la ville de Kisangani.

Eboro : est située à une vingtaine de kilomètres en amont de Basoko. L’île mesure plus de 30 km en longueur.

Elumba : se trouve en amont de la confluence entre le fleuve et l’Itimbiri. L’île mesure près de 15 km en longueur.

Esabo : est située près de Yamonongeri, en amont de l'île Elumba. L'île mesure près de 30 km en longueur.

Tundulu : est située en marge de Kisangani, l’île a une superficie ne dépassant pas 80 hectares.

Mayele (Maele) : Petite île d’environ 15 hectares réputée d’avoir été le lieu de rencontre entre Tippo Tip, célèbre négociant d'esclaves venu de Zanzibar, et l'explorateur britannique Henry Morton Stanley.

Umata : se trouve entre Mombongo et Basoko. Elle mesure près de 20 km en longueur.

Ifandu : située près de Mombongo, elle mesure près de 34 km en longueur.

Wagenia : île  située à proximité des Chutes Boyoma au nord-ouest de l’île Maele.

Mbie : île sur le Lualaba (fleuve Congo), elle est située en amont de Kisangani, avant les rapides et les chutes Boyoma. Elle mesure plus de 10 km en longueur.  L’île est le sanctuaire des bonobos

Kewe : île sur le Lualaba (fleuve Congo), elle est située en amont de Wanie-Rukula et Songa. Elle mesure près de 8 km en longueur

 

 

LES ÎLOTS DES RIVIÈRES

UBANGI (1.160 km)

Bétou : une des plus grandes îles sur la rivière Ubangi, située au Congo-Brazzaville. Elle est longue d’environ 20 km.

Ndangi : l'île fait face à Mobayi-Mbongo dans le Nord-Ubangi

Pala : île située dans le Nord-Ubangi.

Luma : au large de Bosobolo.

 

LINDI (600 km)

Kungulu : l’île située à 15 km au Nord-Ouest de Kisangani. Elle mesure 4 km de long sur environ 500 m de large.

 

 LES ÎLES LACUSTRES

LAC KIVU (2.700 km2)

Le lac Kivu est parsemé de 150 îles et îlots.

Idjwi : est située au milieu du lac à mi-chemin entre Bukavu et Goma dans le Sud-Kivu. Avec une longueur de 40 km, l’île est en réalité un archipel à la végétation luxuriante. C'est l'unique territoire insulaire de la RDC depuis le 29 septembre 1974. L'île principale offre un paysage de toute beauté avec des côtes découpées et un relief accidenté présentant des massifs montagneux et des collines entrecoupées de vallées aux pentes abruptes. Avec une population estimée à 314 000 habitants (qu'on surnomme les "Malgaches"), elle compte parmi les territoires ruraux les plus peuplés du pays. L’île compte une douzaine de rivières. Idjwi (310 km²) est la plus grande île lacustre de la RDC et la deuxième de l’Afrique après l’Ukerewe (environ 530 km²) dans le lac Victoria.

 

Ibindja : deuxième plus grande île après Idjwi.

Tchegera : est située dans la partie nord du lac Kivu et fait partie du Parc National des Virunga. L'île doit sa forme de fer à cheval à une caldeira volcanique effondrée et en partie submergée dans des eaux bleues scintillantes. Inhabitée, elle est le refuge de nombreux oiseaux migrateurs.

Les autres îles sont : Tshofu, Oka, Iko, Nyamizi, Kilanga, Dagambwa, Kabanga, Kishushu, Mutuza, Mukonde, Shushu. Les cinq premières îles font partie de  l’archipel d’Idjwi. Côté rwandais se trouvent les îles Nyamaranga, Bindja, Kihaya, Gombo, etc.

 

LAC TANGANYKA (32.900 km2)

Deuxième lac africain par la surface après le lac Victoria, aussi deuxième au monde par le volume et la profondeur après le lac Baïkal. Il est plus grand que la Belgique (30.688 km²). Avant l’arrivée des Européens, les Babembe (ethnie qui habite le nord du lac Tanganyika dans le territoire de Fizi au sud d’Uvira) l’appelaient Etanga'ya'nia qui veut dire " lieu de mélange ". Ce sont les Arabes et les explorateurs européens qui ont transformé ce nom en Tanganyka.

Kavala :  avait un phare à la fin du 19e siècle. L'île mesure environ 5 km de long et environ 1 km de large.

Les autres îles sont : Mamba-Kayenda, Milima, Kibishie, etc. Du côté zambien se trouvent les îles Mutondwe et Kumbula.

 

LAC ALBERT (5.300 km²)

Anciennement lac Mobutu Sese Seko, il est aussi appelé Albert Nyanza et Mwitanzige en Ouganda. Lorsqu’en 1864 l'explorateur Samuel Baker atteint le lac dans la partie ougandaise, il le nomme aussitôt d'après Albert de Saxe-Cobourg-Gotha, conjoint de la reine Victoria alors récemment décédé. Pourtant une vieille croyance raconte que des criquets voulant passer de l’autre côté du lac ont tous péri pendant la traversée. Ce fait mystérieux lui a valu le nom de Mwitanzige c’est-à-dire "Tueur de criquets". C’est le nom donné au lac par la population riveraine avant l’arrivée des Européens.

Rukwanzi : avec une superficie de 12 km², l’île comptait en 2007 quelque 3.000 âmes. Son  sous-sol contient d’importants gisements pétroliers. 

 

LAC MOERO (5.120 km²)

Moero s’écrit aussi Mwero ou Mweru. Ce terme signifie "lac" dans certaines langues locales. Pour cette raison, il est souvent appelé simplement Moero.

Kilwa : située au sud du lac, l’île porte le nom de la petite ville dont elle fait face.

Isokwe, d’une superficie de 3 km2, appartient à la Zambie

 

Pour la RDC qui est baigné par un nombre incalculable de cours d’eau, Wikipédia recense pas moins de 85 lacs naturels et artificiels (retenues d’eau). Si le seul lac Kivu  compte plus de cent îles et îlots, combien y en a-t-il dans tout le pays ? Certains avancent le chiffre de 4.000. Malheureusement, beaucoup de ces îles ne portent pas de nom ou sont carrément inconnues. L’Etat doit s’impliquer dans leur identification et procéder à leur dénomination afin qu’elles possèdent une identité. Plus de la moitié des eaux de surface de l’Afrique s’écoulent en RDC. Le pays est un véritable Etat hydrographique.

Samuel Malonga

Source : Internet & YouTube

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
Bonsoir mon frère SAM. J'ai longtemps observé de belles images du fleuve Congo sur les pochettes des vinyles des artistes congolais mais j'étais loin de m'imaginer l'existence de ces îles. C'est vraiment merveilleux dans les images jointes. Maintenant, je voudrais savoir comment les habitants des îles habitées sont considérés? C'est à dire, à quel pays ils appartiennent vu que le fleuve lui même est dans un espace partagé entre plusieurs pays.
Répondre
S
Merci mon frère pour votre commentaire. Le feuve Congo n'a que les deux Congo en partage. Toutefois , nous devons mentionner que la plus grande parrtie de son parcours entre autre sa source et son embouchure se trouvent en RDC.