Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 

Le roi Baudouin, le président Mobutu, Marie Antoinette Mobutu et la reine Fabiola, en juillet 1970 (Photo De Poste)

 « Une image vaut mille mots ». Cette citation du philosophe Chinois Confucius, né le 28 septembre 551 av. J.-C. sera toujours d’actualité dans le domaine de la communication. Certainement aujourd’hui plus qu’à l’époque du philosophe Chinois grâce à l’évolution technologique.

En parcourant les archives du Journal Flamand « De Poste » citées dernièrement par Samuel Malonga, nous sommes tombés sur des images inédites sur l’histoire de la RDC.  Des images qui méritent d’être analysées et commentées à l’instar de l’article de notre fidèle complice Samuel Malonga sur le chef coutumier Mombele.

En effet, parmi ces images inédites, deux ont particulièrement retenu notre attention. Il s’agit des images sur la visite du couple royal  belge en RDC en 1970. Deux images qui peuvent être analysées sur le plan esthétique et historique et qui sont susceptibles d’évoquer d’innombrables souvenirs, d’où notre titre : « Deux images, milles souvenirs ». À travers les deux photos, Marie Antoinette Mobutu, une fois de plus, rayonne dans toute sa splendeur tant dans sa robe de soirée qu’en pagne africain.

Coup d’œil sur les visites du roi Baudouin 1er en RDC.

Dans l’histoire de la RDC, le souverain belge, Baudouin 1er,  a effectué trois principales visites royales : en 1955, en 1960 et en 1970.

Sa première visite officielle de 1955 avait été marquée par le surnom de « Bwana kitoko » ou du « gendre idéal » que la population congolaise lui avait affectueusement attribué suite à sa jeunesse et à sa beauté. Cette visite nous avait été rapportée de mille et une manières par nos aînés, selon les provinces dans lesquelles ils se trouvaient durant cette visite. Certaines images de cette visite avaient fait l’objet de nombreuses projections  sous formes d’actualités qui précédaient les grands films des années ’60.

Durant les années ’80, une mission de service nous avait conduits à travers tout le pays durant 27 jours. Arrivés à Isiro, notre délégation avait été reçue à diner  par le Commissaire de la Sous-Région. C’était le jour où le Cardinal Malula avait célébré à Isiro une grande cérémonie religieuse en l’honneur de la bienheureuse sœur  Anouarité.  Durant la réception, notre délégation avait eu le privilège de rencontrer un visiteur surprise, le général Singa Boyenga qui était en vacances dans sa région d’origine. Comme de coutume en Afrique, l’honneur lui était revenu, en tant qu’aîné, d’animer la soirée. Il avait commencé par commenter les images qui passaient en boucle à la Télévision en taclant l’homélie du Cardinal Malula faite pourtant dans un lingala châtié. Pour nous amuser, le général Singa dira que l’homélie du Cardinal Malula devrait être dite en « Bangala », une variante du lingala parlée par les ressortissants de l’Uéle en non en lingala de Kinshasa.

 Par la suite, le général Singa nous avait révélé que la visite du roi Baudouin au Congo en 1955 avait eu lieu durant leur formation militaire à l’École Centrale de Luluabourg (Kananga). Il avait à cet égard cité le général MIKA parmi ses condisciples de promotion. Ce jour- là, dira le général Singa,  « nous avions présenté les armes dès que l’avion du roi  Baudouin avait décollé de Bruxelles ». Avant son arrivée à Luluabourg, avait-il poursuivi, «  plusieurs élèves de l’École Centrale, épuisés, avaient perdu connaissance et acheminés à l’hôpital. Nous clôturons ce chapitre du voyage du Roi de 1955 par cette anecdote.

La deuxième visite royale a eu lieu en 1960.

Si la visite royale de 1955 nous avait été racontée,  celle de 1960 marque l’ascension de la RDC à la souveraineté internationale. Nous l’avons apprise à travers notre parcours scolaire et académique. C'est pourquoi elle est abondamment commentée à travers nos différents articles  sur mbokamosika.

La visite royale de  1970

La reine Fabiola et Marie Antoinette Mobutu visitent la FIKIN en juillet 1970

La visite royale de 1970 a eu lieu dix ans après l’indépendance de la RDC.  Elle avait été marquée par le défilé des enfants de l’indépendance, nés en 1960, comme nous l’avions déjà décrite dans nos livraisons antérieures.  Nous y avions personnellement assistés sur le Boulevard du 30 juin. Après le défilé, le couple royal belge avait effectué une vaste tournée à travers tout le pays. Notons que cette visite avait coïncidé avec la 1ère édition internationale de la FIKIN (FOIRE DE KINSHASA9, comme l’atteste la photo représentant  la reine Fabiola et  Marie Antoinette Mobutu à la FIKIN.

 

Messager

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Chers amis Lend Yanguila et Massamba,
Merci pour vos observations sur les autres voyages du Roi Beaudouin au Congo, notamment sur ceux de 1959 et de 1985. Comme vous l’aurez observé, dans mon article je n’ai choisi que les trois principales visites royales (1955, 1960, et 1970). J’ai volontairement occulté celles de 1959 et de 1985. La visite de 1959 était caractérisée par la crise politique ayant précipité l’indépendance du Congo, tandis que celle de 1985 a eu lieu 25 ans après l’indépendance, au moment où les relations entre Mobutu et la Belgique commençaient à se détériorer.

Messager
Répondre
L
Bonjour Cher Messager,dans votre bonne évocation des visites royales,du feu roi Baudouin 1er,au Congo,il ya lieu de rappeler celle de fin 1959,novembre ou décembre 1959?,à Stanleyville quoique celle de 1985 fut pour célébrer les 25 ans de l'indépendance de ce qui était devenu le Zaîre où certains anciens administrateurs,du temps de la colonisation,étaient invités dont l'ancien général Janssens! En attente,bien à vous et salut à Sam Malonga,Claude Kangudie et Emmanuel Kandolo.
Répondre
M
Et en 1985 c etait quel genre de voyage svp ?
Répondre