Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

MAMA BULA PAULINE N’EST PLUS

 

Chers Amis et Compatriotes du Blog, 

 

YA MOTI a la triste nouvelle à vous annoncer ; celle de la mort de sa mère Chérie (la Première femme de la vie). Ce décès est survenu à Kinshasa drôle de coïncidence ; le jour de la Saint André le 30 novembre 2008 à 8H00 du matin.

Nous partageons déjà le même souci sur ce blog à travers notre culture, j’ai pensé sur ce principe vous mettre au courant de cette triste nouvelle qui m’affecte au plus profond de mon existence.

 

Merci d’avance à ceux qui auront l’occasion de porter la mémoire de maman dans leurs prières. Reposes en paix Chère Maman, tes enfants de Paul à Alice ainsi que tes petits enfants et arrière petits enfants te disent « MERCI » pour tout ce que tu as accompli sur la terre des vivants, ton souvenir nous restera gravé à jamais, nos pleurs sont un gage d’affection que nous portons au sens profond de famille que tu nous a laissé ; en ce jour, je pleure à l’idée de ne plus te parler, ni blaguer avec toi comme fut le cas le mercredi passé où je m’éclatai de rire sur ce que tu me disais au téléphone, c’était notre dernier entretien téléphonique …

Adieu Maman, merci pour tout.

 

 

Mbokamosika adresse ses condoléances les plus attristées à l’un de ses rédacteurs: Ya Moti.

Merci Maman est tout indiqué pour rendre hommage à notre maman à tous, mama Bula

Pauline.

 

YA MOTI, je m'associe à tous les amis du blog pour te présenter mes condolèances, je connais la peine decoulant de la perte d'une mère et donc je peux t'assurer de mon soutient. Te connaissant par tes écrits, je me fais une idée de la maman dont tu es le reflet. Que la terre de nos ancetres lui soit douce. Courage !
Frédéric


 

Cher frère,
Comme nous avons su partager notre joie dans ce blog, sois convaincu que ta peine est aussi nôtre à ce moment de grande séparation avec ta maman, notre maman dans la "famille" mbokamosika.
Le Temps devrait être cet allié qui t'aide à panser la plaie. Et puissent les amitiés t'aider à traverser cette période douloureuse.
Puisses-tu (re)trouver KIMIA, MWINDA MPE BOLINGO en toi afin de rayonner autour de toi, bien entendu à la grande joie de tes soeurs et frères de Mbokamosika.
Andochanga

 

Mes condoleances...Maman nayo adjalaki pe Maman na ngai selon coutume ya Mboka ya BABOTI w'angai.. Y'ango wana na KABOLI pe MAWA nayo.. Kasi nasengi OBELI oswa CONSOLATION na NZEMBO oyo :

http://www.youtube.com/watch?v=KsSNc5YrVHk&feature=related

Dio-Dio

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

YA MOTI 11/12/2008 23:55

Chers Amis et compatriotes du blog, Merci à tous pour votre soutien à travers vos messages de réconfort. Je me trouve actuellement au pays pour assister aux funérailles de notre défunte mère chérie. Je rentrerai au bercail d'ici peu. Dès mon retour, je tâcherai de vous relater les news du pays; ceux qui veulent me joindre au téléphone, mon numéro 00243812429526.A Bientôt.YA MOTI

joseph Pululu 11/12/2008 20:51

Mon cher Ya Moti,Avec quelques jours de retard, je viens partager ta douleur avec la disparition de ta chère maman Bula. Je sais qu'en pareil circonstance, on aimerait bien verser des larmes, mais, une certaine éducation reçue, empeche les ngarçons de pleurer? Je ne te demande pas de pleurer ,mais de te remémorer tous les meilleures moments qu'elle t'a donné. Elle qui t'a porté sur ton dos, t'a tenu la main pour tes premiers pas, je le sais, elle garde une place à part dans ton coeur: la première.Toutes mes condoléances à toi et à toute la fratrie, dont Ya Paudos.
PS! A Mangembo aussi nous sommes éprouvé? Maman Hortense Ehila a perdu sa soeur ainée Ya Florence le 20 novembre dernier.

andochanga 02/12/2008 13:35

Cher frère,
Comme nous avons su partager notre joie dans ce blog, sois convaincu que ta peine est aussi nôtre à ce moment de grande séparation avec ta maman, notre maman dans la "famille" mbokamosika.
Le Temps devrait être cet allié qui t'aide à panser la plaie. Et puissent les amitiés t'aider à traverser cette période douloureuse.
Puisses-tu (re)trouver KIMIA, MWINDA MPE BOLINGO en toi afin de rayonner autour de toi, bien entendu à la grande joie de tes soeurs et frères de Mbokamosika.
Andochanga

Dio-Dio 01/12/2008 17:12

Mes condoleances...Maman nayo adjalaki pe Maman na ngai selon coutume ya Mboka ya BABOTI w'angai.. Y'ango wana na KABOLI pe MAWA nayo.. Kasi nasengi OBELI oswa CONSOLATION na NZEMBO oyo :
http://www.youtube.com/watch?v=KsSNc5YrVHk&feature=related
 
 

Frédéric MBAKI 01/12/2008 16:31

YA MOTI, je m'associe à tous les amis du blog pour te présenter mes condolèances, je connais la peine decoulant de la perte d'une mère et donc je peux t'assurer de mon soutient. Te connaissant par tes écrits, je me fais une idée de la maman dont tu es le reflet. Que la terre de nos ancetres lui soit douce. Courage !
Frédéric