Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Au sujet des traces de l'orch "Los Backys" par Jomaly Sita
Bonjour,
Pour répondre à votre question je dirais ceci je sais qu'il y avait un orchestre LOS BATCHICAS de Brazzzaville.C'est dans ce groupe que Le vieux Sam Mangwana se fit connaître du public sous le nom de Sam Moreno après son passage de l'orchestre Cercull Jazz je me souviens au pays nous avions des compilations des disques 33 et 78 t de l'anthologie de la musique congolaise moderne.Si tel le cas l'éditeur Ngoyarto ou lui même Sam Mangwana peuvent nous éclairés.je ferais d'autres recherches aussi de mon côté.

 Kinzonzi Michel

 

Merci, cher Kinzonzi Michel, pour votre recherche sur l'orchetre LOS BACKYS. Malheureusement, il ne s'agit pas du groupe de brazza dont vous parlez; Los Backys a bien existé à Kin; mon père en avait achété un disque que j'aimais bien écouter pour le solo très dansant (c'était l'époque de la danse "mambeta") de la chanson de la face A du 45 tours.
Hélas, je ne me souviens plus de cette chanson; c'est pourquoi j'aimerais savoir si des collectionneurs ont un disque de cet ensemble pour m'en passer les chansons sur le site; ce groupe a connu une durée éphémère chez les disquaires kinois, comme beaucoup d'autres à l'époque. Merci et à bientôt pour des résultats peut-être plus concluants pour vos recherches.
Jo Maly Sita

 

 

Cher Messager,
Je viens ce jour de découvrir ton blog et je t'en félicite beaucoup. C'est vraiment génial !
J'ai pu grâce à ton blog redécouvrir des merveilles comme Francine Keller (l'une des plus belles chansons de la musique congolaise), Consolation (que je désespérais de ne plus jamais entendre !) et la version originale d'Etape (chanson qui a depuis toujours été "massacrée" par Zaïko de Nyoka) et tant d'autres.
J'espère que ces échanges continueront encore longtemps !
Merveilleux de ré-entendre Max Mongali chanter ! Si quelqu'un peut retrouver sa chanson "ETIKE", je lui en saurai gré !
Dans le même ordre d'esprit, des chansons qu'on aimerait ré-entendre : MWANA MAYI (Pépé Felly), ATANGA (Ada & ISIFI), MVWANZA (Bimi - Zaïko), MIYELELE (Shungu - Zaïko), BANA KIN (MAvuela - Yoka Lokolé), etc.
Merci à tous !

Antoine Nickel



A propos de l'orchestre Kinshasa super Star

A moins que cela ne soit une reprise dans les années 80, ceci est la chanson "biparla-parla" de francis BITSOUMANOU dit celi bitsou avec l'orchestre du meme nom "celi bitsou".Juste une précision, ce groupe celi bitsou a vu le jour après son départ de l'orchestre vévé et sa chanson phare "mwana mburu" chanté par tino mwinkua et pepito...Enfin celi bitsou est un bassiste et la voix lead est celle de fukiau pepito transfuge également de veve...Quelques temps après Celi Bitsou regagna brazza pour intégrer le groupe kamikaze de Youlou Mabiala....avec un titre "boni boni cheri" pendant que youlou sortait en même temps "citron" et "faïla".
Des indiscretions disent que la plupart des titres de l'album de papa Noël Nedulé (bon samaritain) seraient de Celi Bitsou...j'en veux pour preuve son propre album suivi après, chanté également par carlyto et qui se ressemble comme deux gouttes d'eau.


Bonjour à tous...juse le temps pour moi de rectifier que la voix lead est celle de tino Muikwa Nvura et les animations sont celles de Pepito Fukiau...Celi Bitsou est un bassiste. 

 

 

martydemoni



Quelques précisions à propos de la création de Stukas.
Ce groupe a été créé par Paul Bakundé alias Ilo Pablo, Jules Shungu alias Jules Presley (Papa Wemba) et Gabriel "Gaby" Lita.
Si Shungu est parti très vite rejoindre le Zaïko qui se formait, Lita a insisté, avec le soutien de Pablo et Lomingo Alida, entre autres.
Le soliste était feu Professeur Samunga (et non Zamwanga !).
Kisola et Suké sont arrivés plus tard.
Tony Timambi et Samara étaient respectivement guitariste rythmique et bassiste tandis qu'Abro assurait la batterie.
Djo Isa, bien qu'habitant à quelques dizaines de même de chez Lita Bembo (tout comme Lomingo), a débuté dans Mirage. Il a ensuite intégré Yoka Lokolé avant d'atterrir dans Stukas.
Au départ de Samunga, Kisola et Suké pour l'éphémère groupe SISPE, Jacques Bongo Wende "Dactylo" IBM (Illustre Bombardier Mombombo) a fait son entrée à la guitare solo en compagnie de Ndenga's. Ce fut l'ère de Mombombo Dominé !

Antoine Nickel

 

A propos de DJO ISSA, je crois que tu te trompes un peux sur ton récit. Etant membre du FAN CLUB " la NTOTINA"qui supportait les effort de L'orchestre YOKA LOKOLE de L'époque. DJO ISSA à la création de YOKA LOKOLE était bel et bien membre de l'orchestre STUKAS. Cet après qu'il avait intégré YOKA LOKOLE. A l'époque sous le patronage de NGOTHI MUTEBA,SAMBA LEY, JULES MASWA, KOFFI SHABAKU et sans oublier bien sûr la participation de SOMAO, l'orchestre YOKA-LOKOLE avait effectué une TOURNEE au BAS CONGO qui avait couté la VIE à grand FAN de L'époque(WILLIE), qui habitait la commune de LEMBA avec SAMBA LEY et un autre FAN  PAPY KUNZEBI qui a risqué de PERDRE SA VIE dans un accident de CIRCULATION. Je me rappelle TROP BIEN notre ORGANIZATION avait tout fait pour la PRODUCTION de YOKA-LOKOLE au STADE TATA KIMBONDO de KISANTU et DJO ISSA ne faisait pas ENCORE partie de cet ORCHESTRE..
Peut-être je me suis TROMPE parce que c'est déjà plus de 20 ans cette histoire EPHEMERE de Fania ALLSTARS du ZAIRE

Dio-Dio

 

A propos de la chanson Alita et l'Orchestre Minzoto Wella-Wella j'ajouterais ceci: c'était la composition du batteur(Mbonda) Epineron.En 79/80,cet orchestre était composé de Malembe-Chant(El Chanto qui est resté aux Côtés de Kester),Matuti Djo Roy un ancien de Vévé et du trio M,Nitu Djeffard,Ambele- Mondo et Fami Massaka(le Vx Takinga),Nene Djaffard(Tchaku)²,Muanda Chiro(Zaiko),Tulante Vezo et Epineron.Il y avait aussi le Vieux Davin(Saxo)et tant d'autres.Notons que Takinga lui il dirigeait le côté opérette avec le Père Buffalo et le feu Danga(Fasco).  

 Kinzonzi Michel

La chanson Katshi(A&B) était en effet une composition de Landu Sukami(Teddy-Sukami) qui fut lui parmi les musiciens de Zaiko l'un des Prédidents.Souvent certaines personnes occultent l'histoire de Zaiko.Et manwaku Waku était aussi Chef d'orchestre de Zaiko au moment où le poste de Président fut supprimé ou n"existait pas dans Zaiko.
Kinzonzi Michel


A Dio-Dio !
Je suis d'accord avec toi quant au parcours de Djo Isa.
Effectivement, il est arrivé dans Stukas en 1975 après le départ de Samunga, Kisola et Suké. Il n'est donc pas passé directement de Mirage à Yoka Lokolé comme je l'ai laissé entendre, mais a d'abord évolué dans Stukas (qu'il a rejoint plus tard après son séjour dans Yoka Lokolé).
Michel Kinzonzi aurait-il un rapport avec Zatho de Los Nickelos ?

Antoine Nickel


Bonsoir,
Pour répondre à mon compatriote Antoine Nickel  si j'ai un rapport présumé avec le Vx Zatho de Los Nickelos;il n' y a aucun rapport de parenté;c'est juste une coÏncidence Kinzonzi est mon nom et je suis le seul à avoir porté de ce nom dans ma famille.

Kinzonzi Michel

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J

Chers compatriotes bonsoir,
je suis èmu quand je lis dans vos ècrits les souvenirs relatifs à notre musique et football. je pense qu'il est grand temps que nos savants fassent de recherches sur l'histoire de notre
football et musique de manière à permettre à nos éducateurs d'intégrer cela dans nos programmes de cours de primaire et secondaire. C'est une richesse que nous devons transmettre soigneusement à
nos cadets.-
.


Répondre
T
 Los Backys  ,un orchestre de Selembao,  dirigé   par un papa  (soliste) dont le  fils jouait le role de bassiste.
Répondre
A
La stratégie de Lita Bembo pour détrôner le Zaïko d'Evoloko et compagnie.Cette histoire va vous réveler quelques dessous de la grande époque de la musique congolaise des années 70.Je me suis trouvé un jour de l'année 1979 en compagnie de Molunda Sho-Sho-Sho (tous les fans de Stukas doivent connaître ce bras droit de Lita Bembo), Zino (un guitariste de Stukas) et de Jim Kelly (un mec du quartier 20 mai, proche de Lita, Lomingo et Djo Isa).Après avoir apris que Evoloko venait de révoquer Gina d'Isifi parce que ce dernier aurait participé à des concerts avec Lengi-Lenga, Bozi et autres (chanteurs de 2ème division, dixit !) lors de leur séjour en Europe et que Zino ait déclaré qu'Evoloko avait exagéré, Molunda profita de l'occasion pour nous parler d'Evoloko et surtout de l'estime que Lita éprouvait pour lui.En effet, Molunda nous avoua que, pour Lita, Evoloko a toujours représenté la vedette incontournable qui hissait Zaïko au firmament et qu'il fallait abattre.Avec son concle Lossikiya, ils ont planché sur des stratégies pour mettre fin à la domination de Zaïko, mais l'association Evoloko-Manuaku-Meridjo était impossible à vaincre artistiquement.Il fallait donc un autre moyen pour ébranler l'édifice. Lita ayant gardé ses liens d'amitiés avec Wemba sollicita ce dernier en essayant de l'amener à prendre le contrôle du groupe : "Yo azali vedette, il faut olakisa que oleki bango nionso !". Tout cela pour semer la zizanie entre les membres du groupe. Mais Wemba s'avéra timide et pas assez audacieux pour affronter le groupe. C'est alors que Lossikiya réussit à rallier la star du groupe, celle qui faisait rêver : Anto Evoloko Lay-Lay.Lita et Lossikiya n'eurent pas beaucoup de mal à convaincre Evoloko (naïf ?) à opter pour des caprices de star. 1er conseil : étant donné qu'il est la star du groupe, il n'a pas à se pointer en même temps que les autres (qu'ils qualifièrent des chanteurs de 2ème division). 2è conseil : pour les fans, il fallait que son arrivée soit remarquée, notamment si une chanson est en cours, elle doit être arrêtée (tout le monde peut se rappeler la fameuse histoire comme quoi à l'arrivée d'Evoloko, Nyoka et Bimi descendaient du podium);C'est ainsi que les arrivées d'Evoloko se firent de plus en plus tard, provoquant de plus en plus la colère de Pépé Felly. Mais l'énorme succès d'Evoloko empêchait toute sanction.Et c'est ainsi que lors du fameux duel à la Fikin, Lossikiya et Lita ont entraîné Evoloko à fumer des pétards et surtour à se pointer très très tard et à faire jouer Zaïko sans Evoloko ! Stukas fit un tabac, l'absence d'Evoloko ayant exaspéré les mélomanes. Quant Evoloko se pointa, ce fut trop tard, Lita avait déjà conquis le public : "Tokomi na Fikin, bakimi biso !".C'est ainsi Zaïko, avec tous les tubes qu'il pouvait avoir à cette époque, a mordu la poussière devant Stukas dont les chansons se sont revelées des tubes après cette prestation.La suite de l'histoire, c'est que les relations entre Pépé Felly et Evoloko se sont déteriorées jusqu'au clash qui a vu Pépé Felly "révoquer" Lay-Lay. Par solidarité Wemba, Mavuela et Bozi ont suivi Evoloko pour créer ISIFI Lokolé.
Répondre
K
Bonsoir,Pour répondre à mon compatriote Antoine Nickel  si j'ai un rapport présumé avec le Vx Zatho de Los Nickelos;il n' y a aucun rapport de parenté;c'est juste une coÏncidence Kinzonzi est mon nom et je suis le seul à avoir porté de ce nom dans ma famille.
Répondre
A
A Dio-Dio !Je suis d'accord avec toi quant au parcours de Djo Isa.Effectivement, il est arrivé dans Stukas en 1975 après le départ de Samunga, Kisola et Suké. Il n'est donc pas passé directement de Mirage à Yoka Lokolé comme je l'ai laissé entendre, mais a d'abord évolué dans Stukas (qu'il a rejoint plus tard après son séjour dans Yoka Lokolé).Michel Kinzonzi aurait-il un rapport avec Zatho de Los Nickelos ?
Répondre
J
Merci, cher Kinzonzi Michel, pour votre recherche sur l'orchetre LOS BACKYS. Malheureusement, il ne s'agit pas du groupe de brazza dont vous parlez; Los Backys a bien existé à Kin; mon père en avait achété un disque que j'aimais bien écouter pour le solo très dansant (c'était l'époque de la danse "mambeta") de la chanson de la face A du 45 tours. Hélas, je ne me souviens plus de cette chanson; c'est pourquoi j'aimerais savoir si des collectionneurs ont un disque de cet ensemble pour m'en passer les chansons sur le site; ce groupe a connu une durée éphémère chez les disquaires kinois, comme beaucoup d'autres à l'époque. Merci et à bientôt pour des résultats peut-être plus concluants pour vos recherches.Jo Maly Sita
Répondre
D
A propos de DJO ISSA, je crois que tu te tromper un peux sur ton recit. Etant membre du FAN CLUB " la NTOTINA"qui supportait les effort de L'orchestre YOKA LOKOLE de L'epoque. DJO ISSA a la creation de YOKA LOKOLE etait bel et bien membre de l'orchestre STUKAS. Cet apres qu'il avait integrer YOKA LOKOLE. A l'epoque sous le patronage de NGOTHI MUTEBA,SAMBA LEY, JULES MASWA, KOFFI SHABAKU et sans oublier bien sur la participation de SOMAO, l'orchestre YOKA-LOKOLE avait effectuer une TOURNEE au BAS CONGO qui avait couter la VIE d'un grand FAN de L'epoque(WILLIE)qui habitait la commune de LEMBA avec SAMBA LEY et un autre FAN  PAPY KUNZEBI qui a risquer de PERDRE SA VIE dans un accident de CIRCULATION. Je me rapelle TROP BIEN notre ORGANIZATION avait tout fait pour la PRODUCTION de YOKA-LOKOLE au STATE TATA KIMBONDO de KISANTU et DJO ISSA ne faisait pas ENCORE partie de cet ORCHESTRE..Peut etre je me suis TROMPER parceque c'est deja plus de 20 ans cette histoire EPHEMERE de Fania ALLSTARS du ZAIRE
Répondre
M
Merci beaucoup à vous chers Michel Kinzonzi, Antoine Nickel, et martydemoni. Vos informations sur certains détails cachés de notre musique vont nous enrichir.Concernant les version originales des chansons Francis Keller, Etapé de Max Mongali, Consolation, je dirais à Antoine Nickel qu'effectivement une bonne partie de nos chansons risque de disparaître. Plusieurs chansons n'ont jamais été éditées. Nous faisons des acrobaties pour les retrouver . Heureusement qu'il existe quelques amis de bonne volonté qui nous permettent de réentendre nos chansons souvenirs. Quant à Mwana Mayi, Atanga, Mwanza, Miyelele, nous les rechercherons comme d'ahabitude. Evec un peu de chance, votre blog les programmera aussitôt que possible.Messager
Répondre