Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 Le monde entier se souvient aujourd'hui de l'assassinat du premier ministre Congolais Patrice Lumumba,éliminé  un certain 17 janvier 1961 dans les environs d'Elisabethville (Lubumbashi).Les conditions exactes de sa mise à mort,c'est-à-dire,l'origine,la préparation,les contacts, le transfert,puis l'assassinat sont désormais connues grâce aux documents  ouverts ou confidentiels auquels chaque chercheur peut avoir accès.
 A l'occasion du 47e anniversaire de sa mort,nous n'avons aucune intention de nous apitoyer sur le sort d'un homme qui est mort tête haute,pour des raisons connues de tous.Par ailleurs,nous voudrions faire de cette journée un jour de réconciliation avec nous mêmes,et avec tous ceux qui avaient cru résoudre l'équation congolaise en écartant un acteur intransigeant sur la souveraineté nationale.
 Les conséquences de l'assassinat de Lumumba semblent n'avoir pas du tout édifier ni la classe politique congolaise,ni nos partenaires étrangers.Sinon comment comprendre que 39 ans après Lumumba ,un de ses lieutenants,Joseph Kabila,sera à son tour exécuté dans son fauteuil présidentiel? Le 17 janvier 2002 exactement.
 Les assassinats de Lumumba et de Kabila,les décès suivis de l'abandon des corps de Tshombe et de Mobutu à l'étranger devaient constituer pour nous un appel à la tolérance et à l'unité. Au lieu de baisser les bras,le peuple devait adopter l'attitude des orphelins africains qui réussissent mieux dans la vie que les fils à papa.
 En guise de souvenir et de réconciliation ,nous allons faire appel à deux chansons qui évoquent les noms de Lumumba et de Mobutu.En attendant que nous trouvions prochainement celles qui évoquent les noms de Kasa-Vubu, Moïse Tshombe et des autres leaders, quelles aient été leurs orientations politiques.


Lumumba  Héros National

Matinda

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article