Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Deux semaines après la proclamation de l'indépendance du Congo, la province minière du Katanga entre en sécession. Une sécession qui va durer du 15 juillet 1960 au 21 janvier 1963. Durant cette période, le Katanga avait son administration, sa monnaie, son armée, son hymne, et surtout son leader: Moïse Tshombe.

Nous revenons sur cette période déjà décrite à travers notre blog pour mieux comprendre la suite des événements qui seront relatés dans le cadre du cinquantenaire,  en tenant compte des documents de presse d'archives en notre possession.

MSG

 

LA SECESSION KATANGAISE du 14 juillet 1960 au 21 janvier 1963

 

tshombe a

Le leader du Katanga

 


tshombe

Moïse Tshombe


armee katangaise

L'armée Katangaise

 


billet10frkatverso

La monnaie katangaise


zr-ka

Le drapeau Katangais



La Katangaise, composée par Kiwele

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ngoy shabanza baby 19/04/2019 00:13

Jesuis fier de mon pays katanga

Crispin-Régis Lukoki 07/06/2010 04:15



Je venais d´avoir 12 ans le 4 juin 1960.Le jour de l´indépendance,je me trouvais en vacances à Madimba.Ce jour là,le chef de territoire,un sujet belge au nom de Rickmans,avait présidé la
cérémonie.Ce monsieur,parlait très bien le Kintandu et avait prononcé son discours dans ce dialecte.C´était une petite cérémonie qui avait duré moins de 2 heures.Après avoir monté le drapeau
congolais,et descendre celui de la Belgique,la cérémonie avait pris fin.La société belge des expatriés,était tranquille et attendait le moment précis,pour mettre en pratique le plan du Général
Yanssens.Ce plan consistait en une rébellion contre la Belgique,et ne pas reconnaître l´indépendance du Congo,comme l´avait fait Ian Smith en Rodhésie du Sud.Le plan en question n´avait pas
réussi,car parmi les officiers de la Force Publique,il y en avait quelques uns qui aimaient réelement voir un congo indépendant.C´est grâce à la complicité de ces officiers,que les militaires
congolais avaient eu connaissance de ce plan.Quand Yanssens disait:après l´indépendance=avant l´indépendance,il savait bien pourquoi.Ce plan était précisément prévu pour la date du 14
juillet,mais nos militaires vont procéder au désarmement des officiers belges dès le 4 juillet.Ezalaki likambo ya kosakana te.Les officiers belges étaient surpris et c´était tard pour réagir avec
succès.Au Katanga,ils avaient réussi,car les leaders du coin savaient bien ce qui allait se passer,et cela leur arrangeait.J´aimerais savoir,qui était derrière et qui dirigeait réellement cette
secession.


Crispin-Régis Lukoki