Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 

Le dépouillement des documents réceptionnés dans le cadre du cinquantenaire nous offre l'opportunité de vérifier certaines informations demeurées jusque là énigmatiques, comme le nom du propriétaire du bar Vis à Vis.

En effet, le communiqué des actualités Africaines du  17.06 1961 fourni par Dom Minsiensi annonce que l'ouverture officielle du Bar Vis à Vis appartenant à  Raymond Franque avait eu lieu le 10 juin 1961 devant une assistance évaluée à plus de 1500 personnes, en présence de Monsieur Justin Disasi, Bourgmestre de la Commune de Kalamu, et de MM. Joseph Kabasele et Roger Izeidi, directeurs des éditions Surboum African-Jazz. La soirée avait été animée par l'orchestre Negro-Succès de Vicky Longomba.

Vous pouvez lire l'intégralité de ce communiqué en bas de l'article. Nous vous faisons réécouter la célèbre chanson intitulée "Café Rio", de l'African-Fiesta qui fait la promotion de ce  bar célèbre.

Comme nous sommes en pleine commémoration du cinquantenaire, nous auditionnerons aussi la chanson "bato ya Congo", de Rochereau et l'African-Fiesta que notre ami Kaïs Kaïsala nous a envoyée ce matin.

 

Messager

 

Les A A du samedi 17.06.1961. vis-àvis

 

 

Café Rio, par l'African-Fiesta

Bato ya Congo, par L'Africa-Fiesta

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Messager 07/06/2010 15:49



Bravo kulutu Faugus na ba explication na yo. Tanga ba sujet nionso ya cinquantenaire malamu okoka ko commenter yango. Yo ozalaki témoin occulaire na tango wana.


Kokenda naïno te, tolingi tokoma na époque ya African Fiesta.


 


Messager



lebakata auguy 07/06/2010 15:25



Bonjour curieux Omanga, Matondo n'était pas le nom de Raymond Franck, il était le vendeur de bière dans café Rio, Kwamy à choisi ce nom pour faire voir simplement que Matondo
comptabilisait beaucoup d'argent par jour,  même si cela ne lui appartenait pas, il lui supplia dans la chanson  pour qu'il  le lui emprunte, et après de se faire faux
millionnaires auprès son rival,  il ira le lui restituer, Raymond franck était un Mumbala tu seras mi au courant de son vrai nom  un jour, en attendant les nouvelles de Kinshasa. ton
Faugus



Curieux Omanga 07/06/2010 13:50



Noko Faugus,


Puisqu´on parle de la proclamation de l´indépendance du Congo, donc de la séparation entre les Noko Belges et les Congolais, je voudrais que vous nous fixiez une fois pour toutes sur le nom de
famille de Vieux Frank Raymond, propriétaire du Bar-dancing Vis à Vis, est-ce qu´il s´appelait MATONDO, si pas quel était alors son vrai nom de famille. Ici, je fais allusion à la chanson Matondo
Faux Millionnaire de Kwamy Munsi Diki Lasitura Jean et l´African Fiesta Vita, d´aucuns prétendent que Vieux Kwamy aurait eu l´inspiration de cette chanson dans le Café Rio....


 


Curieux Omanga



lebakata auguy 07/06/2010 00:05



Bonsoir Dom Musieni:                                                  
                                   Le bourgemestre de
Kalamu Justin disasi et le propriétaire du bar vis-à-vis Raymond Franck, sont tous les deux morts il y a très longtemp.                    
              Je profite de cette occasion pour lever l'equivoque avec le monsieur qui avait mis en doute mes écrits sur les relations de Kallé
et  Roger Izeidi sur la créations des éditions Surboum African jazz.                                  
                      Qu'il regarde bien ce qui est écrit dans le journal sur les invités de monsieur Raymond Franck pour l'inauguration du
bar vis-à-vis, il était bien écrit à cette date, Kabasele et Roger Izeidi ( directeurs) de ces éditions, donc je ne defendait pas Roger puisqu'il est mon frère comme avait dit Anaclet, mais Roger
était un héros dans l'ombre.                                              
                        
                                      
Faugus le mbokatier



Messager 06/06/2010 19:10



Une bone question. Nous attendos la réponse de Crispin Lukoki , d'Emmanuel Kandolo ou de tout autre mbokatier.


Messager



Munsiensi 06/06/2010 17:39



Messager


Tokoki koyeba qui sont-ils devenus?Le bourgmestre,le proprietaire du dancing et l'association "succés".


Dom Munsiensi