Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Nous parlerons aujourd'hui d'un trio politique qui s'était distingué lors des élections de 1977 dans la ville de Kinshasa.Ce trio était composé de:Amasco Kisombe,Albert Delvaux devenu Mafuta Kizola (le bon vin), et Isaac Kalonji Mutambay wa pasteur Kabongo.
Sous la 2e République,les anciens politiciens des années 60 avient fini par se faire oublier au profit de la nouvelle génération. Ainsi les vieux renards comme Isaac Kalonji,Albert Delvaux,Weregemere etc...avaient cédé leurs places à la nouvelle génération :Mpinga Kasenda,Sakombi Inongo,Bingoto, Kilolo Musampa, Kakule, Banza Mukalay,Konde..
Ce sont ces derniers qui cumulaient tous les mandats politiques.
Le système politique faisait qu'il leur suffisait de se présenter aux élections pour se faire élire par acclamation.
En 1977,un léger vent de la démocratie aména le régime à organiser les vraies élections à tous les niveaux.Et pour la toute première fois, les membres du bureau politique devaient être élus d'une façon démocratique.
Dans la ville de Kinshasa, on assista au reveil de vieux loups. Plusieurs anciens politiciens ainsi que certains hommes d'affaire se mirent en ordre de bataille. La ville de Kinshasa connut une des élections les plus animées de son histoire.
Dans la course au bureau politique, trois candidats se firent remarquer et réussirent à se faire élire, à savoir:Amasco Kisombe,Albert Delvaux ou Mafuta Kizola, et Isaac Kalonji wa Pateur Kabongo.Qu'avaient-ils fait pour attirer la sympathie de la population parmi tant de concurrents? Suivez.
Amasco Kisombe.
Ce commerçant qui avait fait fortune depuis le régime Kasa-Vubu avait toujours brûlé d'envie de faire de la politique.C'est ainsi qu'il profita des élections de 1977 pour réaliser son rêve.Il avait des atouts pour réussir.En tant que musingombe, il était proche des Kimbanguiste.Il avait de l'argent. Et il avait réussi à se constituer une équipe de propangandistes multiethnique.Ses annonces passaient en boucle
à la télé et la radio. Kinshasa était rempli par ses affiches.Personne ne fut étonnée de sa victoire.
Albert Delvaux-Mafuta Kizola
Albert Delvaux fut le tout premier président de la jeune province du Kwango du 23 septembre au 11 Novembre 1962,avant d'exercer la fonction de ministre dans plusieurs gouvernements,y compris celui du ministre résident en Belgique.
A l'nstar des tous les anciens politiciens,Delvaux fut aussi mis é l'écart.Lors des élections de 1977, l'enfant terrible du Kwango,qui ne disposait plus des moyens colossaux imagina un scénario qui consistait à mener campagne au dernier moment-le bons vin vient toujours en retard-tel fut le slogan de sa campagne.Et ses nombreux sympathisants composés essentiellement de ressortissants du Kwango l'élirent haut la main.
Isaac Kalonji Mutambay
Natif de Luebo,mais originaire du Kasaï-oriental,Isaac Kalonji est un ancien évolué d'Elisabethville.Il fut le premier président du sénat congolais.
Oublié comme ses compères,il s'était reconverti dans la gestion d'un important groupe pharmaceutique et d'un laboratoire ultra-moderne.
Avant les élections de 1977, beaucoup de congolais le confondaient avec Albert kalonji Mulopwe.
Pour se faire élire, il concocta un plan consistant à allier sa puissance financière avec la notoriété de son défunt père, le rev. pasteur Kabongo, d'où l'appelation "wa pasteur Kabongo" qui n'a vu le jour qu'en 1977.L'évocation du titre pastoral de son père fut un appel de pied en direction de l'électorat protestant qui s'était ainsi senti flatté et qui vota largement pour lui.
Rahabilité par ses élections, Kalonji Mutambay reprit ses activités politiques jusqu'à la mémorable Conférence Nationale et Souveraine.Vous connaissez la suite.

Messager
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article