Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

 Dans nos récents articles, nous avons brossé le portrait de Mr.B., le roi des B.I. sous la 2e République.Beaucoup l'ont certainement reconnu. Ce que nous avons omis de souligner c'est la présence au sein de son équipe d'un autre"acteur" aussi  énigmatique ,surnommé "Kawaya".
 En effet Kawaya fut un homme fort sympathique,aimant les   discussions et doté d'une bonne culture générale. Jamais complexé.
 Comme tout membre de la fonction publique,il éprouvait des difficultés pour nouer les deux bouts du mois.C'est ainsi qu'il fut recruté un jour par Mr. B. afin de peaufiner ses B.I.moyennant un cachet variant selon l'humeur de son patron. Ces extras lui permirent de louer un  appartement à Yolo,bien qu'il n'ait jamais eu l'occasion de se marier.
 Lorsque sonna la fin du Parti Etat, les choses se compliquèrent tant pour le roi des B.I que pour Kawaya.Les informations collectées sur le dos des opposants ne servaient plus à rien dans un système démocratique.Avec la légalisation des partis d'opposition, les B.I devirent obsolètes.
 
Surpris,Kawaya songea d'abord à reprendre ses études. Mais il fut vite dissuadé par les contraintes inhérentes à la vie estudiantine,lui qui aimait la bonne vie.
 C'est ainsi que notre ami Kawaya s'improvisa on ne sait comment,médecin dans une clinique privée.Son embonpoint et la blouse du médecin lui donnaient l'allure d'un professeur en médecine.
 Au début de son aventure, il réussit à se débrouiller lors des consultations de moindres envergures.Il lui suffisait de prescrire quelques médicaments habituels sur ses "ordonnances" pour ne pas éveiller les soupçons de son naïf de chef.
 Son incapacité finit par se révéler le jour où il dut faire face à une intervention chirurgicale.Impressionné par le flux de sang provoqué par son coup de bistouri mal ajusté,Kawaya abandonna son patient sur la table d'opération et prit la poudre d'escampette. Cette nouvelle fur ralayée par de nombreux journaux kinois sans que l'on sache que le faux médecin n'était que l'ancien collaborateur du roi des B.I.

Messager
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article