Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 Malula!Un nom plein d'enigmes. Qui fut-il? D'où furent issus ses parents ? Notre bien aimé Cardinal avait  fait planer des doutes sur son nom et ses origines durant des décennies.Sauf peut-être pour ses plus proches.
 On en savait plus sur son parcours sacerdotal que sur sa propre personne.Abbé à la paroisse Christ-Roi durant les années 50.Rédacteur de la revue "conscience africaine",en compagnie de son homonyme Joseph Ileo.Evêque puis Archevêque de kinshasa.Enfin cardinal.
 Lors d'un rassemblement populaire tenu vers 1967, en plein conflit "Eglise catholique-Etat congolais", Mobutu, tout Président qu'il était, n'avait-il pas déclaré que"nani ayebaka te Malula aza muluba?" Le nom Malula camouflait à merveille ses origines. D'ailleurs en  eut-il seulement?
 Il a fallu attendre la célébration de sa jubilé pour apprendre de sa propre bouche et d'une façon solennelle qu'il était issu d'un mariage mixte.Son père était un muluba du Kasaï et sa mère,Bolumbu était mongo de l'Equateur.
 Ses anecdotes mises à part , force est de souligner que le cardinal Malula était un intellectuel confirmé. D'une éloquence rare. Ses homélies en français ou en lingala étaient des véritables chefs-d'oeuvre littéraires.Mais sa liberté de pensée et surtout son opposition frontale à Mobutu lui avait fait passer quelques années de ngunda(exil) auprès de son ancien voisin de chambre lors du conclave, sa saintété Jean Paul II.
 Revenons au mystère de son nom. d'où pouvait bien provenir ce nom Malula? l'hypothèse qui nous semble plausible serait liée à la déformation due aux difficultés de prononciation.
 Si nous essayons de reconstituer les faits,disons qu'il est fort probable que sa maman d'origine mongo, éprouverait des difficultés à prononcer le nom d'origine de son fils:Ngalula, vraisemblablement.Ainsi, après avoir préparé du fufu, elle sortait dehors,accompagnée de sa fille,la future mère du grand musicien Kallé,et se mettait à crier,à l'instar de toutes nos mamans: Malula,Malula, au lieu de Ngalula,Ngalula, yakani tolia pupu. Ne riez pas, ma propre maman avait du mal à prononcer certaines consonnes.En effet, il est difficile dans certaines de nos langues de prononcer toutes les 26 lettres de l'alphabet: ainsi Fufu devient pupu;vélo devient félo;radio devient aladio,zone devient sone;garçon devient carçon,habiter devient biter etc...Réjouissons-nous du fait que la scolarisation nous permet de prononcer plus ou moins convenablement toutes les voyelles et consonnes.Tel ne fut pas le cas pour tous nos parents.
 Cette parenthèse fermée, voyons rapidement comment notre Cardila est mort.Il l'aurait échappé bel la première fois, lors de la cérémonie de reconciliation telle que décrite dans l'article sur Mandrandele, avant d'être achevé par la même procédure(poison),avec la complicité d'une religieuse affectée à son ménage.D'aucuns vont répliquer que ce sont des "histoires", mais c'est l'opinion généralement repandue à Kinshasa.De toutes les façons Vatican doit détenir quelque part les résultats de l'autopsie, au cas où elle aurait eu lieu.
 Enfin, ce qui nous a marqué lors de ses obsèques ce n'est pas l'affluence du public ni les stade cédé garcieusement par ses boureaux, mais l'homélie de Monseigneur Moke.Son cher petit du quartier qui l'avait poursuivi tel son ombre durant toute sa carrière sacerdotale.
"Tu m'as précédé au séminaire, je t'ai suivi"
"Tu m'as précédé dans le sacerdoce, je t'ai suivi"
"Tu me   précèdes dans la tombe, je te suivrai"
 Effectivement,Mgr Moke avait  accomplir une part des  prophéties. en attendant de rejoindre un jour son vieux du quartier Ngalula, pardon Malula.

Messager
 
 
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bientôt apparition de mon livre " Cardinal Malula. le panafricaniste"
Répondre
S

Lorsque Paul VI meurt en 1978, les cardinaux sont en conclave. Et le cardinal Malula a la "chance" d'être le voisin du cardinal italien Albino Luciano qui sera élu et deviendra le pape Jean-Paul
Ier. En outre, le cardinal Malula et monseigneur Moke étaient des amis de très longue date. Ils ont été ensemble au séminaire (avec Kasa-Vubu). Etant de la même promotion, ils ont été
ordonnés prêtres le même jour au stade reine Astrid en 1946. C'est aussi la raison pour laquelle ce stade porte aujourd'hui son nom. Notons qu'entre les deux évèques, c'est plutôt monseigneur
Moke qui est le plus âgé. Il est né en 1916 alors que le cardinal malula était né en 1917. Monseigneur Moke est toujours en vie. Il se déplace aujourd´hui sur une chaise roulante. Presque
centenaire, il est agé de 97 ans.
Répondre
Z


Cher mbokatier le messager,vous avez raisons lorsque vous dîtes que le nom du cardinal malula viendrait de la difficulté de dire son véritable nom qui était effectivement ngalula.Mais
ce ne fut pas sa maman qui était la source de ce problème,c'étaient plutôt les européens,et plus précisement les prêtres qui lors de son baptême,n'arrivaient pas a prononcer le
son "ng"qui est un son gutural.j'espere que d'autres mbokatiers qui ont des informations sur le cardinal malula pourront nous les donner.Bien à vous et portez vous bien. 
.Zacharie 


 



Répondre
Y

j'ai connu le cardinal Mlula alors que j'étais encore un tout petit gamin. je me suis efforcé à lire les ouvrages parlant de sa vie, ses chansons, discours aux jeunes m'ont beaucoup inspiré.
surtout sa devise épiscopale "in caritate" et l'une de ses belle phrase " le meilleur est m'a destinée" cette phrase mérite d'etre revue en ce moment de crise de valeurs et de repères dans notre
socièté. en cette année où nous commémorons 20 année depuis qu'il nous a quitté.


Répondre
N

Messieurs, Madame,
Je suis ravi que vous fassiez tant d'effort pour parler de notre pays. Loin où vous êtes, il se peut et j'en suis convaincu, que certaines informations vous échappent. Sachez simplement que Mgr.
Moke est toujours en vie. C'est un nonagénaire qui vit paisiblement à Kinshasa. Il est résident à Saint Joseph de Matonge. C'est notre baobab. Pour votre gouverne, de temps en temps, consultez le
site de l'archidiocèse de Kinshasa. Les nouvelles fraîches vous parviendront. Merci pour tout.


Répondre
M
Dieu soit loué .Mgr Moke vit encore. Je m'excuse de l'avoir  précipité précocement dans la tombe. Merci pour ce correctif cher compatriote.Messager
Répondre
L
A la fin de la présentation du Cardinal Joseph-Albert MALULA, vous évoquez avec justesse les paroles fortes que Mgr Eugène MOKE, alors Evêque auxiliaire de Kinshasa, avait prononcées lors de ses obsèques. Malheureusement, "la prophétie" dont vous parlez ne s'est pas encore réalisée, car Mgr Eugène MOKE vit encore et il en est à sa 92 année. Donc la vraie prophétie se réalise, si on se réfère aux paroles qui suivirent : " Tu m'asprécédé dans la maison du Père. Moi aussi je te suivrai, mais pas de suite...il faut que je suive l'exemple de l'Apôtre Jean : il est mort vieux, après avoir consacré ses années à répéter : " mes petits-enfants, aimez-vous les uns les autres ". Bref, Mgr MOKE est bien vivant; il est au milieu de son peuple pour rappeler, au nom du Christ, le commandement de l'amour fraternel. Merci. 
Répondre
M
mtoto wa kivu1Inscrit le: 04 Jan 2006Messages: 772 Posté le: Jeu Aoû 23, 2007 11:05 am Sujet du message: Laissez les morts se reposer en paix. Revenir en haut   MessagerInscrit le: 29 Sep 2005Messages: 442 Posté le: Jeu Aoû 23, 2007 2:37 pm Sujet du message: mtoto wa kivu1 a écrit: Laissez les morts se reposer en paix. Ce blog s'adresse aux congolais.Ils ont droit de savoir tout sur les personnages ayant occupé des fonctions de responsabilté au Congo. Y compris tous les Rwandais comme Kabareke et le prétendu Kabila. Messager_________________
Répondre