Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

« Changer modèle », de Flujos & « Eyenga Yeume », de Zozo : deux raretés offertes par Mengi Massamba.

Le 1er décembre 2020, pratiquement à la veille des fêtes de fin d’année, notre ami Mengi Massamba, avait ajouté au lot de raretés dédiées aux mbokatiers, deux titres intitulés « Changer modèle », de Flujos Ngongo, et « Eyenga Yeume », de Zozo Amba et le Négro-succès.

Ces deux titres auraient pu être programmés à temps, c’est-à-dire en pleines fêtes de fin d’année. Mais voulant apporter une « plus-value » à la chanson en Lomongo "Eyenga Yeume", de Zozo Amba, à l’instar de la chanson en Otetela « Mariage o dikenda », qui avait été traduite en français et en lingala par le professeur Lomomba Emongo, l’ami que nous avons contacté pour sa traduction en français s’est excusé, étant donné ses préoccupations professionnelles.

En attendant, et surtout par respect à celui qui avait offert ces deux chansons dans le but de les partager avec les mbokatiers, nous nous trouvons dans l’obligation de les publier enfin. Peut-être qu’un autre mbokatier disponible, aura l’amabilité de traduire l’œuvre  de Zozo interprétée en Lomongo, afin de nous aider à saisir le sens de son contenu.

Par ailleurs, tenant compte de l’observation de notre amis Amaya du Gabon, nous convenons que l’abondant répertoire de l’orchestre Négro-succès constitue un fait exceptionnel. En effet, depuis la création de mbokamosika en 2007, nous ne faisons que découvrir les œuvres de cette formation.

Jérôme Yapi, un grand mbokatier ressortissant de la République du Congo, avait exprimé le vœu, lorsque nous présentons un orchestre, que nous puissions donner sa composition.

En ce qui concerne le Négro-succès, voici ci-dessous ses différentes compositions recensées selon les  archives en notre possession.

DIFFÉRENTES COMPOSITIONS DE L’ORCHESTRE NÉGRO-SUCCÈS À TRAVERS SON HISTOIRE.

1ère formation du Negro-succès, lors de sa sortie officielle le 15 décembre 1964 au Bar Vis-à-Vis.

Chant : Djeskain Dihunga, Frejos,  Gaspy (maracas)

Guitares : Bohlen (solo), Alphonso Epayo (basse), Mogo (accompagnement)

Saxo : Maproco, Bosmin et Jean-Marie Makutukala (de passage)

 

2ème formation dénommée "Bana ya 15 ans", après sa tournée  de 1966 effectuée  à Bakwanga (Mbuji-Mayi), Kabinda, Kwango, Kitona,….

Chant : Rocky, Zozo, Loko Massengo Djeskain, Flujos, Théo

Guitares : Bohlen (solo), Bavon (solo), Polydor (accompagnement), Alphonso (Basse)

Tumbas : Depuissant

Saxo : Empompo Deyesse.

3ème formation de 1969-1970, avant le décès de Bavon Marie-Marie.

Chant : Zozo, Didi Kalombo, Rocky, Gaspy (maracas)

Guitares : Bolhen (solo), Bavon (solo), Polydor (accompagnement), Alphonso (basse)

Saxo : Rubens, Moreau Maurice

 

Compilé par Messager

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Amaya Mokihini 14/02/2021 14:31

Bonne St Valentin à tous ceux qui aiment Mbokamosika et la rumba congolaise. Merci à Mbokamosika de programmer encore une fois 2 titres de Négro Succès, et de donner les différentes compositions de cet orchestre sur une décennie.
Dans nos Etats, l'aspect culturel de nos vies est laissé au profit de la politique politicienne, dommage. Faudrait-il attendre que d'autres que nous écrivent l'Histoire de la musique moderne du Congo? C'est patrimoine important, le Congo devrait s'enorgueillir, et mettre les moyens pour le restaurer, l'archiver, et l'étudier.
Tous ces anciens musiciens (au sens de joueurs de musique, yc les chanteurs) qui meurent dans la misère, alors qu'ils ont produit des oeuvres qui se vendent encore, devrait nous interpeller. Récemment, sur les réseaux, on a vu Evoloko pleurer sur son lit de malade, cela fait mal à ceux qui ont danser au son de sa voix.
J'appelle de mes voeux, un grand musée affectée à la musique congolaise à Kin.
Merci