Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par LUSED

L´ORIGINE DE LA CHANSON  < TIO ANTÓNIO> (ONCLE ANTOINE) DE SAM MANGUANA

1º Partie  : TRADUCTION DE LA CHANSON

 

L´année 2003 , Sam Mangwana lança une chanson qu´il intitula < TIO ANTÓNIO > ce qui signifie <ONCLE ANTOINE >. Au début , cette chanson fut mal comprise par certains angolais .Les rumeurs coururent sous coulisses que TIO ANTÓNIO (ONCLE ANTOINE) c´était  le leader du Parti politique de l´Epoque Jonas Malheiro Savimbi. Mangwana fut suspecté par certaines personnes sous forme de Radio Trottoir , qu´il aurait chanté le chef des Rebelles de l´époque. Puisqu' une partie de la chanson parle de tropa qui signifie Armée. Mais le regroupement des esclaves aussi en Portugais est appelé TROPA.

 Heureusement que le Parti MPLA au Gouvernement ne poursuivit pas Sam Mangwana peut-être n´étant pas au courant des rumeurs , ou n´ayant rien vu de concret après analyse de la chanson.

Alors qu´ en vérité Sam Mangwana chanta une histoire vraie et vécue de son propre oncle paternel  qui a rejoint le groupement des esclaves appelé aussi TROPA.

 Et ceci n´a rien à avoir avec la politique. Nous verrons sa traduction dans la 1º partie et la signification de la chanson dans la 2º partie.

Bien que la chanson est en Portugais, certaines paroles écrites en rouge sont en Kikongo , et la traduction française en Bleu.

TRADUCTION DE LA CHANSON

1-Tio Antônio quando trabalhavaOncle Antoine quand il travaillait
Nàs obras numa plantação……  Dans les  travaux dans une Plantation
Que pertencia a um colono……….…Qui appartenait à un colon
Tio Antônio era contratado…………Oncle Antoine était embauché

Sob um sol ardente do Mucaba…….Sous un soleil brûlant de MUCABA
Ele apanhou um pau nàs costas…..Il reçut un bâton au dos
O capataz pretendia que……………  Le chef des travaux prétendait que

Ele é demasiado lento……………....il est trop lent

 

REFRAIN: Antônio Kumbe Kumbalala / Antônio Kumbe Kumbala

 

SOLO 1 :

 Tio Antônio era contratado/ ……………..…Oncle Antoine était embauché

 Tio Antônio wayenda mu n’tonga….Oncle Antoine est parti aux travaux forcés

 Tio Antônio wayenda mu n’tonga.Oncle Antoine est parti aux travaux forcés

Elumbu kesinga vutuka /…………………Le jour son retour

Festa na aldeia…………………………………..…Fête au village

Tio Antônio foi contratado……………….……Oncle Antoine était embauché

Madeira, São Tomé , Cabo Verde.…….……Madère , Sao Tomé , Cap Vert

Brasil  GOA na India…………          …………..de Brésil  jusqu'à GOA en Inde

O dia do seu regresso /……………………….. Le jour son retour

Festa na aldeia ………………………………….. Fête au village

 

2-Tio Antônio quando trabalhavaOncle Antoine quand il travaillait
Nàs obras numa plantação………Dans les travaux dans une Plantation
Que pertencia a um colono……….……Qui appartenait à un colon
Tio Antônio era contratado…………...Oncle Antoine était embauché

 

Por ter recusado foi deportado….……Pour avoir refusé fut deporté
Deportado longe de sua terra…………Déporté loin de sa terre
Tio Antônio tinha deixado……………..Oncle Antoine avait laissé
A família em sua terra…………..….……La famille dans sa terre

 

 

SOLO 2 :

Tio Antônio era contratado/……Oncle Antoine était embauché

 Tio Antônio wayenda mu n’tonga (2x)… Oncle Antoine est parti aux travaux forcés

 Elumbu kesinga vutuka  /……………… Le jour son retour

Festa na aldeia……………………………………. Fête au village

Tio Antônio era contratado……………..……Oncle Antoine était embauché

Tio Antônio foi contratado…………………...Oncle Antoine fût embauché

No dia do seu regresso /………………..…… Au jour de son retour

Festa na aldeia……………………….………… Fête au village

No dia do seu regresso /……………….……. Au  jour de son retour

 Festa na aldeia……………………….………… Fête au village

 

 

 

 

SOLO 3 :

 Tio  Antônio wayenda mu n’tonga (2x)Oncle Antoine est parti aux travaux forcés

Tio Antonio kimbanda kimbanda…..Oncle Antoine au rythme de kimbanda
Elumbu kesinga vutuka /………………. Le jour son retour

Festa na aldeia…………………………………… Fête au village

Tio Antônio foi contratado……………………Oncle Antoine fût embauché

Brasil voa na India………………………………de Brésil  il vole pour l´Inde

Madeira , São Tomé , Cabo Verde…………. Madère , Sao Tomé , Cap Vert

Elumbu kesinga vutuka  /……………..…Le jour son retour

Festa na aldeia……………………………………. Fête au village

Tio Antônio era contratado………………Oncle Antoine était embauché

Tio António foi na tropa…Oncle Antoine a adhéré au groupe des esclaves

Tio António sofreu muito…………. Oncle Antoine a beaucoup souffert

Tempo do colonialismo………………. Au temps du colonialisme

 

SOLO 4 :

 Tio  Antônio wayenda mu n’tonga….. Oncle Antoine est parti aux travaux forcés

Tio Antônio foi contratado………………….Oncle Antoine fût embauché

 Elumbu kesinga vutuka /………..….. Le jour de son retour

Festa na aldeia……………………….……….…Fête au village

Tio  Antônio wayenda mu n’tonga….. Oncle Antoine est parti aux travaux forcés

 

Pele Kimbanda Kimba Kimbanda…..(danse au Rythme de Kimbanda)

Kimbanda pele Kimba Kimbanda…… (danse au Rythme de Kimbanda)

Elumbu kesinga vutuka/……………….. Le jour de son retour

Festa na aldeia……………………………….Fête au village

E ndumba tu kina Merengue……………….Les jeunes filles nous danserons le Merengue (nom d´une danse traditionnelle angolaise)

Merengue , Kazukuta , Kabetula………noms des 3 danses traditionnelles angolaises)

N.B: Dans la chanson on entend un cri : Sam Mangwana lança un cri  < PUXA CAMARADA > litteralement ça signifie < TIRE CAMARADE> ce qui signifie  < EN AVANT  CAMARADE>

Un encouragement aux musiciens de chauffer le Rytme musical.

 

LUSED

 

2º Partie : EXPLICATION DE LA CHANSON

1-    LES TRAVAUX FORCÉS PORTUGAIS

En 1530 les portugais commencèrent à s´installer sur les actuelles terres brésiliennes. Les cultures de Canne à sucre faisait des grandes Recettes en Europe. Et les Terres brésiliennes étaient très favorables à la Culture de Canne à Sucre. Les Colonisateurs Portugais avaient grandement besoin d´une main d´oeuvre très forte pour des grandes plantations qui fairont des grandes Recettes.

Les Indigènes locaux colonisés étaient les Amérindiens (Indiens d´Amérique).D´oú la nécessité  de les mettre aux travaux forcés pour exploiter la Canne à sucre et le bois précieux découvert par la suite et plus tard les mines. Mais les Amérindiens étaient peu nombreux , non-habitués à ce type des travaux forcés des Colonisateurs , certains fuyaient les travaux ,pendant que d´autres preféraient se suicider que travailler comme esclaves.

D´où la nécessité de recourir aux esclaves noirs d´Afrique.

C´est ainsi que les premiers esclaves africains seront déportés au Brésil vers 1532.Ces esclaves venaient des colonies portugaises comme Angola , Mozambique , Guinée Bissau ,São Tomé , Cap vert.

Les affaires étant importantes , dans d´autres parties d´Amérique aussi des grands Notables voulaient posséder aussi des grandes plantations pour en faire des Recettes. D´oú la nécessité des travailleurs privés.Certains esclaves seront vendus aux particuliers et ne reviendront plus jamais en Afrique.Non seulement ils étaient achetés ,mais toutes leurs familles et descendances appartenaient désormais à l´acheteur des esclaves jusqu´à l´abolition de l´esclavagisme.

 À part le Brésil , dans d´autres colonies aussi , des grandes terres des plantations furent découvertes comme le café , ou l´agriculture en général et d´autres activités comme la pèche , le chemin de fer ou les mines.D´oú la necessité d´une main d´oeuvre locale travaillant comme des travailleurs locaux pour les terres proches , soit travaillant loin dans les grandes plantations éloignées dont les travailleurs rentraient après des semaines ou des mois pour revoir la famille et repartir.

 

2-   LES MAUVAISES PRATIQUES DES PORTUGAIS

Quel que soit le cas les travaux étaient forcés avec coup de fouet derrière et blâmes en cas de lenteur. Les travailleurs travaillaient des longues heures : 12heures ou même 14 heures.

Ceux qui travaillaient loin de la famille étaient concentrés dans des camps des travailleurs avec des conditions minimes pas dignes travailleurs des grands travaux.

En Angola on appelait ces plantations < NTONGA > . Et quand le papa allait travailler loin de la famille , on disait le papa est parti au NTONGA. En Kikongo le mot Tongama signifie se réveiller  , soit se réveiller trop tôt. Cela suppose que les travailleurs Angolais dormaient tard pour se réveiller trop tôt avant d´aller au repos et revoir la famille.

Voilà pourquoi certains travailleurs préféraient fuir et emmener leurs familles ailleurs. Comme le cas de la famille Mpembele le grand père du joueur MPEMBELE NGUNZA et d´autres Angolais se refugiant au Congo RDC.

 En cas d´indiscipline , le travailleur indigène angolais était envoyé loin de sa terre locale pour aller travailler dans d´autres colonies et ne revenir qu´après des années. Soit de travailler de colonie en colonie loin de la famille.

C´est le cas de l´oncle de Sam Mangwana , l´Oncle Antoine illustré dans la chanson António Kumbe Kumbalala.

3-   L´HISTORIQUE DE LA CHANSON

En 1958 , à l´âge de 13 ans , Sam Manguana se rendit en congé à son village KINZALA , munícipalité de MUCABA , province de Uige en Angola.

Sam rencontra une grande fête au village. C´était la fête du retour de son oncle ANTÓNIO qui était envoyé en 1936 ,aux travaux forcés à São Tomé.

Après 22ans d´absence , l´Oncle António ne revint qu ´en 1958.Quelle joie pour cette famille qui n´espérait plus revoir leur membre de famille. Par manque Ressources financières, la famille acheta une  tête de BUFFLE (PACASSA) et ce fût une grande fête au village.

Pourquoi ANTÓNIO (ANTOINE) fût-il envoyé à São Tomé ?

L´oncle de Sam Mangwana travaillait dans une plantation d´un blanc à Mucaba une municipalité de la province de Uige en Angola.Pendant son travail l´Oncle Antoine commit une indiscipline : il lutta contra le blanc Chef des Travaux de la Plantation. La décision était prise , il devait aller travailler ailleurs très éloigner de la famille sans délai déterminé. C´est ainsi qu´il sera obligé de quitter sa terre pour aller travailler loin de la famille.

Et pendant son séjour à Sao tomé , l´indiscipliné Antoine devait voyager de colonie en Colonie prêter la main forte aux autres (São Tomé , Cap Vert, ile de Madère , Brésil , Inde ).

Que se qui se passa au juste ?

L´ oncle était était court de taille et très nerveux. Il n´aimait pas les blancs. Un jour le soleil était très brûlant à la Plantation de MUCABA à la province de Uige . Sous ce grand Soleil , les conditions du travail étaient devenues médiocres sous cette chaleur brûlante.

Le blanc chef des travaux de la plantation jugeant celon lui que TIO ANTÓNIO travaillait trop lentement , le batit avec un baton au dos.

L´oncle Antoine perdant patience se révolta preferant ne plus jamais travailler.Et pour en finir une fois pour toutes , il lutta avec le blanc chef des travaux.

Cette infraction grave lui coûta une punition .Il fut envoyé travailler ailleurs loin de la famille à  São Tomé en 1936 et ne revint que 22ans après en 1958.

 

C´est alors que SAM MANGWANA en visite au village assistera à une grande fête du retour de cet oncle indiscipliné que personne ne comptait plus revoir.

 

C´est ainsi que Sam Mangwana se souvenant de ce grand  evenement , de son oncle paternel ,grand frère de son père, composa cette chanson qu´il lança en 2003 en Angola.

 

Il s´agit d´une  histoire vraie et vécue contée par lui-même Sam Mangwana devant les public , l´ors de ses Shows en Angola.

Voilà l´origine et le véritable sens de cette chanson

 

À bon Entendeur Salut !!!

 

LUSED

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
La Chanson Tio Antônio de Sam Mangwana sortie em 1984 ou 85, mais non em 2003. Il yá une autre sortie em 1995, Galo Negro qui parle de (Os Combatentes),
Répondre
L
Bonjour Kina
La chanson GALO NEGRO fait partie de l ´album GALO NEGRO . cet Album est sortie en 1998

https://www.discogs.com/Sam-Mangwana-Galo-Negro/release/5196199

https://som13.com.br/sam-mangwana/albums/galo-negro


Quand à La chanson TIO ANTONIO , elle fait partie de l ´album PATRIA QUERIDA . cet Album est sortie en 2003

https://music.apple.com/br/album/patria-querida/276865805

https://www.last.fm/pt/music/Sam+Mangwana/Patria+Querida


N.B:

Concernant la Chanson TIO ANTONIO , les années 1984 et 1985 , Sam Mangwana , nétait pas encore entré en Angola..

LUSED
S
Super merci, passez me voir.
Répondre
S
Bel article. Merci Lused pour cette révélation sur l'origine de la chanson "Tio Antonio"..
Répondre
L
Merci mon frère Sam