Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

MARIAGE O DIKENDA, OFFERT PAR MENGI MASSAMBA EN GUISE DE BONNE ANNÉE 2021

Deyesse, Gaspy, Alphonso, Zozo, deux dames non identifiées, Flujos, et Bohlen

Notre première chanson de l’année s’intitule « MARIAGE O DIKENDA », une rareté du chanteur Flujos Ngongo et le Négro-Succès, offerte par l’infatigable MENGI MASSAMBA.

Vu la beauté de cette œuvre, nous nous sommes remis à l’expertise de l’un de nos consultants, le professeur LOMOMBA EMONGO du Canada, qui l’a, à notre grande surprise, traduite en lingala et en français pour nos lecteurs en moins de deux heures. Bravo Prof.

Nous estimons que c’est une merveilleuse façon d’attaquer l’année 2021.

Messager

TITRE : Mariage o dikenda

AUTEUR-COMPOSITEUR : Flujos Ngongo

ORCHESTRE : Negro-Succes

Traduction: Lomomba Emongo

 

Otetela

Lingala

Français

 

(Oso ngɔmɔ mbalela ɔsɔvu, 

Flujos-Omɛ-Akɛnda)

 

 

Mariage lo dikɛnda, yewo

Diwala lo dikɛnda, yewo

 

 

Omɛnde ambɔɔsɛka nganɛ (2x)

 

Ombeca lo shinga ya loosomba, le

Flujos-Omɛ-Akenda, yawa

 

 

Flujos hoke delo, yewo

Vwate ambɔɔsɛka nganɛ

 

 

Lola hoke delo?

Sukusu ambombetɛ onyemba, le-le (++xx)

 

 

(Yoka mundule ekosenga [mabina] osovu, Flujos-Mobali-ya-ba-chéries)

 

 

Libala ya bomwana, bandeko

Makwela ya bana na bana, bandeko

 

“Mobali aboyi ye; somo” (2x)

 

 

Nabanda koleka na balabala ya muke

Flujos-Mobali-ya-ba-chéries, mawa

 

Flujos, yoka kolela na nga, bandeko

Balobi aboyi ngai, mabe boye

 

Elombe, oyoka kolela na ngai te?

Sukus ekomisi nga monzemba boye, le-le (++xx)

 

(La musique appelle [le rythme] osovu, Flujos-Tombeurs-des-Filles)

 

 

 

Se marier si jeune, quelle misère

Un mariage en si bas âge, ô misère

 

« Son homme l’a quittée sans façon! » (2x)

 

Laisse-moi longer les ruelles obscures,

Flujos-Tombeur-des-Filles, ô tristesse

 

 

Flujos, entends-tu mes pleurs?

On dit qu’il m’a quittée sans façon

 

Mon héros, m’entends-tu pleurer?

C’est [l’amour du] Sukus qui m’a rendue célibataire (++xx)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Messager 04/01/2021 09:14

Tout en remerciant notre frère, le professeur Lomomba Emongo pour sa traduction, nous informons les amis qui nous ont envoyé des chansons à l’occasion des fêtes de fin d’année de garder patience. Certaines œuvres nécessitent une traduction en vue d’y apporter une valeur ajoutée.
Messager