Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

   




Bonjour Grand Frère Claude Kangudi,

Je vous remercie très gracieusement aux noms de tous les amoureux de l'histoire véridique de la RD CONGO pour votre effort dans la recherche des informations auprès des acteurs politiques de
notre Etat.Je suis très content de votre interview car vous aviez essayé tant mieux que mal de faire parler votre interlocuteur tout en abordant tous les sujets. J'aimerai à ce titre apporté à
votre connaissance que l'on peut toujours arriver à faire parler quelqu'un sur tous les sujets et quand on le veut.Dorénavant, je crois esperer que vous ne vous limiterez plus jamais à certains
sujets juste pour préserver quelqu'un quel que soit votre estime pour lui.

Je tiens aussi à remercier Mr Mukendi pour sa transparence et sa clarté dans sa façon de relater les faits.Nous venons de comprendre que Mr Mobutu Joseph y était pour beaucoup dans la
manipulation des politiques et le détournement de l'histoire à sa guise. Mr Mobutu savait très bien profiter de la situation politique du moment afin de pouvoir faire chanter ses collègues et
avoir ainsi une emprise pschologique sur eux, une fois les ayant salis.

Pour finir, le fait que Monsieur Mubutu n'ait choisi que les ressortissants d'une seule et même province pour accompanger monsieur Lumumba vers son ultime calvaire ne doit pas
apparaitre anodin. C'est le fruit d'un calcul politicien bien nourri et bien ficelé. Joseph Mobutu savait bien la haine qu'avaient les Baluba contre Mr Lumumba juste après le massacre
de leurs à Bakwanga en guise des represailles par lui de la seccession du Sud kasai. C'est ce qui expliqua les mauvais traitement des prisoniers dans l'avion  par les
convoyeurs Balubas.Cela aurait été du ressort de ces derniers de se poser la question de savoir pourquoi ont-ils été choisis et non pas les autres congolais.Ces genres de questions
Mobutu savait très bien qu'elles ne pouvaient jamais être posées par les Balubas du moins à l'immédiat, tellement leur haine de Patrice Lumumba était grande. Leurs fonctions
ministérielles ne pouvaient pas tout justifier car du fait que selon les détracteur de l'ancien premier Ministre, ce dernier aurait été mis sous mandat d'arrêt signé par Le Procureurs de La
Republiqe et partant la présence du Minitre de la justice aurait été compréhensible selon l'argument fourni.Mais seulement le Ministre de la justice ou Commissaire Général chargé de la
justice n'était pas muluba. Monsieur mubutu a d'abord cherché à salir un peuple qui selon ses propres calculs pourrait tôt ou tard lui mettre des bâtons sous les roues dans la conquête
de son pouvoir tyranique.

Ceci explique d'ailleurs plus tard l'éviction de son premier premier ministre après moins de deux ans de fonction et encore tard, l'éviction de la quasi totalité des officiers supérieurs
Luba dans les rangs des Forces Armées Zaîroises.

Nous pensons que les événements tragiques qu'aurait connu notre peuple au tout début de son indépendance devrait servir de mémoire et permettre aux futures dirigeants de disposer d'un esprit
nationaliste afin de mettre de côté tout calcul politicien basé sur l'éthnicisme dans l'exercice du pouvoir. "L'homme qu'il faut à la place qu'il faut" ne doit plus apparaitre comme simple
slogan mais comme une réalité applicable à tous et à tous les niveaux.   

 

Jérôme Nzembele

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Likambo ya Mabele 16/06/2010 11:38



Mon Frère Claude Kangudie,


Merci beaucoup pour la mise au point, nos vieux qui acceptent de répondre à tes questions ne sont pas forcément obligés de répondre à toutes les questions, bien que faisant partie de l´histoire
de notre cher et beau pays, même la plus belle femme du monde ne donne que ce qu´elle a, le peu que nos chers vieux te communiquent sont déjà le signe d´une volonté patriotique de leur égard, car
beaucoup d´entre eux qui détiennent certains sécrets, préfèrent les emporter dans la tombe.


Encore une fois, Frère Kangudie, continue sur cette voie, mieux vaut ca que rien.


Likambo ya Mabele.



Claude Kangudie 14/06/2010 19:47



Bonjour Jérôme, mon frère. Je vous ai bien lu. A quoi ça me servirait d'aller interviewé quelqu'un pour que je le ménage ? D'abord, ce genre d'exercice me prend
énormement de temps. Ces messieurs avec qui je parle, sont très agé aujourd'hui. Ils ont besoin de repos. A quoi cela servirait-il que j'aille les cajoler ?pour les protéger ? Alors qu'ils ont
besoin de repos...Je me répète: j'ai vécu, dans la douleur comme tous les Congolais et Congolaises, l'histoire tragique de notre pays. Je me suis posé la plupart de questions que tout citoyen de
ce grand Congo se pose. Je les traduis, certes à ma manière, chaque fois que l'occasion se présente de parler avec ceux qui ont fait cette partie de l'histoire de notre pays. Crois moi, mon
frère, je ne suis complaisant avec qui que ce soit...Je ne suis pas non plus un va-t-en guerre pour juger qui que ce soit. J'apporte, juste, un témoignage des échanges que j'ai avec ces
personnes. Il n'est certe pas complet. Je l'écris souvent en introduction. Ceux et celles qui le peuvent, libre à eux et à elles de me compléter. Salutations fraternelles et patriotiques pour
l'honneur de notre Congo uni.



Jérôme Nzembelé 13/06/2010 23:04



Mes plus sincères remerciements au Massager pour m'avoir accorder la plus convoitée tribune de ce valeureux blog.