Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

You are welcome. Merci à vous tous, José PULULU, YA MOTI, ANTO NICKEL, ANACLET, DIODIO, LUBAYA, Le MESSAGER et tous les amis qui ont apprécié les morceaux de musique que j'ai apportés. La disponibilité de ces morceaux, je la dois non seulement à la chance que j'ai eue de grandir dans un environnement friand de bonne musique, mais aussi surtout à une amitié vieille de près de bientôt 40 ans. Nous avions 14 ans, nous sommes en 1970, nous nous sommes pris de passion pour l'archivage des morceaux de musique que nous adorions déjà à l'époque : des Télé shows, des 45 T, des Places aux vedettes, des cassettes. Certains de ces documents ont souffert de l'humidité, d'autres se sont égarés entre les différents déménagements au fil de notre vie professionnelle à travers le monde. Edo et moi, nous nous efforcerons, chaque fois que ce sera possible, de vous fournir à titre gracieux et amical dans les morceaux que nous détenons encore, et de continuer de réussir à les digitaliser pour notre propre usage. Le merci que vous m'avez adressé est donc surtout celui à Edo, que j'ai revu dernièrement et qui m'a redonné certains des morceaux que je n'avais plus. Nous allors chercher Alexandrine qui doit se terrer quelque part. A leur place je vous mets ELIMU SANTU. Qui est est sorti, je pense,  sur le label SUPER BELLA-BELLA. Je compte sur YA MOTI et DIO DIO et LE MESSAGER et JOSE et ANACLET etc... pour nous relater quelque chose sur ce superbe morceau qui fut je crois, à l'époque, une espèce de nzonzing. Ainsi que MONI de Maxime SOKI. Bonne détente et merci encore pour le superbe blog que vous avez créé et qui devrait donner beaucoup de joie aux mélomanes congolais. Il faut continuer de bien le tenir et de le renforcer. Créez aussi des liens avec des sites similaires qui partagent la même passion que vous.
 Guillaume.

http://media.putfile.com/Elimu-Santu-Super-Bella-Bella

http://media.putfile.com/Moni-Maxime-Soki-Bella-Bella


Guillaume,
Peux-tu transmettre nos salutations à EDO et lui signifier toute notre admiration pour le travail de "Conservateur" (au sens noble du terme) qu'il a réalisé , en archivant les documents les plus chers pour notre culture. Les pages du blog lui restent grandement ouvertes.
Messager


Mr Guillaume,

Je te remercie beaucoup pour la chanson Elimu santu. Cette dernière est bien conservée.

Vous savez les artistes ne meurent jamais, ils sont ressuscités grâce au blog mbokamosika.

Vous allez écouter la chanson de Yaya Brown « DJENNY ou ZENNY ».

 Je suis parvenu  seulement à récupérer 99 ,99% (une ou deux secondes sont totalement perdues) sur une veille cassette.

http://media.putfile.com/DJENNY

Papatoto


Cher Guillaume,
Je ne te remercierais jamais assez, et par la même occasion, MbokaMosika.com qui a permis tous ces échanges.
C'est vraiment incroyable qu'au travers de notre patrimoine musical nous nous retrouvions dans notre passé.
J'ai vu des échanges à propos de la chanson "Elimo Santu", mais je ne me suis rendu compte que c'est une chanson que mes soeurs chantaient alors que j'étais enfant. C'est seulement en l'écoutant que je l'ai reconnue, cette belle chanson.
Que des bons souvenirs ! En tout cas merci !
Mes pensées vont aussi à tous ces artistes qui n'ont pas reçu la reconnaissance qu'ils méritaient, en particulier les frères Soki, des artistes nés.
Je me rappelle avoir assisté une fois à une répétition de concert du Prince Emile Soki... à Kikwit ! En effet, à l'époque, Emile Soki vagabondaitde ville en ville, de province en province, où il se produisait en concert avec des groupes locaux. Et à Kikwit, il était accompagné du groupe ISAGI MONGONGE, ex-Anges Noirs, le 1er groupe de King Kester Emeneya. Et lors de cette répétition, j'ai vu Soki Dianzenza chanter, une merveille ! Ce mec chantait en riant, sans forcer la voix, mais quelle voix ! Quel talent ! J'étais émerveillé !
J'étais là, parce qu'on avait un groupe dans notre collège (Sadisana, ex-ISFX) et on nous avait demandé de jouer en 1ère partie du concert. Et quand j'ai vu Emile Soki entonner "Mwana yoka toli" avec cette voix lourde et consistante, j'ai dit aux copains que je ne pouvais pas chanter devant un talent pareil et on a déclaré forfait !
Chapeau bas à tous ces artistes dont la réputation était seulement faite à partir de leur talent musical et non par des cris ou des insultes envers les autres, comme aujourd'hui !
Et merci encore à tous ceux qui tentent de conserver cette mémoire collective.

Antoine Nickel



Merçi Guillaume,
Je suis reparti loin en arrière sur le podium du stade Roi Baudoin peut être déjà devenu Tata Raphaël où j'ai vu pour la première foi Emile Soki,Max n'était pas connu encore il devait être étudiant à Lubumbashi si mes souvenirs sont exacts. Emile Soki est le produit d'un concours de la chanson qu'il a gagné au stade Tata Raphaël dont j'ignore totalement l'organisateur. Du jour au lendemain tous les journaux parlait de lui et très rapidement il enraigistra un pramier 45 tours qui fit beaucoup de succès. J'ai vu la première sortie de Bella bella à la télévision. Ils ont eu un réel succès dont ils ont donné un petit bout à Kamalé ou lipua lipua. D'ailleurs pour la sortie de Bella bella on a très peu prononcé le nom de cet orchestre,on a beaucoup plus parlé de la sortie d'Emile Soki qui était déjà connu grâce à ses 45 tours. Avec Bella bella Verckys a fait un coup de maître tout comme avec Sosoliso et les Gd maquisards.
J'évoque tout de même la séparation douloureuse de Maxime Soki d'avec Verckys pour des raisons que j'ignore mais ce dernier l'a poursuivi en justice pour rupture de contrat tout en le menaçant de faire saisir leur parcelle familiale. La preuve qu'à cette époque les disques se vendaient,Maxime a pu racheter entièrement son contrat jusqu'au dernier likuta et aussi son indépendance.
Histoire héreuse ,histoire triste parce que Emile Soki le précurseur de Bella bella n'a pas goûté à son succès. 

Anaclet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michel 15/11/2008 15:44

Le concours à l'issu duquel Emile Soki a été connu du public fut organisé par feu Gérard Madiata

Yandi mosi 18/10/2008 06:37

Cher Guillaume,pour t,emboiter les pas,j,ai croise Prince Emile Soki pendant son vagabondage a Tshela en 1981.J,etais en 6 eme secondaire et Empire Bakuba etait la pour le mariage d,un boss de la place et Prince etait au micro a cote de feu Pepe Kalle, papy Tex et feu Opicho car DILU etait absent. Ensemble ils ont entonne Sola, mokolo ya mariage et Ndendeli. C,etait le dernier jour que j,ai vu le Prince devant le micro.Yandi mosi de

YA MOTI 16/10/2008 23:37


"Elimo Santu ou le calvaire du jeune chômeur archidiplômé"
Chers Amis du blog,
Cher Guillaume, franchement merci une fois de plus pour cette merveille, et je sens aussi que la télépathie agit en nous à travers ce blog. Longtemps, germait en moi, l'idée de rendre hommage aux pionniers du sketch radiophonique congolais à l'occurence ceux du groupe MABOKE. Ils ont su éduquer les auditeurs à travers leurs sketchs.
Ce groupe MABOKE était composé de: André MABOKE, Samuel MAKOMA Molangi ya pembé, EWASO Cathérine, IMPALA, Jamais KOLONGA, FULA FULA, Jean MOKE et les autres dont les noms m'échappent, s'inspirait de faits réels de la vie, passait à la radio nationale 2 jeudi par mois à 20H30.
Un de leurs sketchs était inspiré de la chanson "Elimo Santu", au cours de ce sketch, la chanson Elimo Santu passait en boucle en fond sonore; Le calvaire d'un jeune chômeur archidiplômé, qui fut l'objet de moqueries de la part de ses proches, lui privant ainsi toute aide pourqu'il soit embauché, et trouver l'âme soeur.
La conclusion du sketch, le jeune homme finit par trouver un emploi et devint un cadre respectable pointé du doigt.
Dans le milieu kinois, toute personne archidiplômée et sans emploi de l'époque, durant un temps, était surnommée "ELIMO" ainsi ceux qui portaient de "césar" délavé. Les adolescents s'amusaient à reprendre ce sobriquet pour le lançaient au passage de celui qui était consideré chômeur archidiplômé.
Après ce sketch, ce sobriquet disparut de nos vocables, son utilisation à l'égard d'un aîné, pourrait entraîner de reprimandes, de sanctions, ou l'exclusion d'un groupe pour manque de respect aux aînés. Le papa ou la maman, frère ou soeur, d'un égal ou d'une égale était considèré comme le mien ou la mienne dans la tradition congolaise même aujourd'hui malgré la dépravation des moeurs.

YA MOTI

Dio-DIo 16/10/2008 21:18

A propos ya MINDULE YA KALA.Sugestion na Kulutu MessagerPourquoi pas utiliser Z-share pona TOKABOLAKA mindule ya KALA na forum oyo. Putfile to Youtube edjali bien, mais edjali ko aider te pona biso ba misusu tobomba mindule ndenge esengeli.Nayebike Z-share edjaki naba advantage pe naba desavantage n'ango. Mais n'oublier pas site oyo edjali peut etre numero 1 pona ba disque demander yaba MERVEILLES DU PASSEE . Alors chanson neti "Valentine" ya SYMBA et permetaki ngai na prouver nabaleki ya BANDAL qu'avant WENGE arriver ya WENGE 4X4, il y'avait SYMBOLE D'AMITIE  oyo edjalaki neti MOKONZI ya BANDAL. Et puis lisusu ba NZEMBO ebele il faut to garder y'ango naba forme MP3, to naba IPOD. Na ndimi te ke soki tobandi ko utiliser http://www.zshare.net/Ba artistes bako discutter pona ba Droit d'auteur na b'ango.Peut etre j'ai tort..mais je crois que Zshare edjali beaucoup plus mieux pona TOKABOLAKA ba RESOURCE NA BISO MUSICALE entre biso bana CONGO eparpiller partout au monde.Merci encore une fois pona travaille nayo et en passant je salue enormement Mr. Guillance pona Valentine

anaclet 16/10/2008 21:11

Merci Guillaume

anaclet 16/10/2008 21:06

Merçi Guillaume,Je suis reparti loin en arrière sur le podium du stade Roi Baudoin peut être déjà devenu Tata Raphaël où j'ai vu pour la première foi Emile Soki,Max n'était pas connu encore il devait être étudiant à Lubumbashi si mes souvenirs sont exacts. Emile Soki est le produit d'un concours de la chanson qu'il a gagné au stade Tata Raphaël dont j'ignore totalement l'organisateur. Du jour au lendemain tous les journaux parlait de lui et très rapidement il enraigistra un pramier 45 tours qui fit beaucoup de succès. J'ai vu la première sortie de Bella bella à la télévison. Ils ont eu un réel succès dont ils ont donné un petit bout à Kamalé ou lipua lipua. D'ailleurs pour la sortie de Bella bella on a très peu prononcé le nom de cet orchestre,on a beaucoup plus parlé de la sortie d'Emile Soki qui était éjà connu grâce à ses 45 tours. Avec Bella bella Verckys a fait un coup de maître tout comme avec Sosoliso et les Gd maquisards.J'évoque tout de même la séparation douloureuse de Maxime Soki d'avec Verckys pour des raisons que j'ignore mais ce dernier l'a poursuivi e justice pour rupture de contrat tout en le ménaçant de faire saisirn leur parcelle familiale. La preuve qu'à cette époque les disques se vendaient,Maxime a pu racheter entièrement son contrat jusqu'au dernier likuta et aussi son indépendance.Histoire héreuse ,histoire triste parce que Emile Soki le précurseur de Bella bella n'a pas goûté à son succès. 

Antoine Nickel 16/10/2008 19:11

Cher Guillaume,Je ne te remercierais jamais assez, et par la même occasion, MbokaMosika.com qui a permis tous ces échanges.C'est vraiment incroyable qu'au travers de notre patrimoine musical nous nous retrouvions dans notre passé. J'ai vu des échanges à propos de la chanson "Elimo Santu", mais je ne me suis rendu compte que c'est une chanson que mes soeurs chantaient alors que j'étais enfant. C'est seulement en l'écoutant que je l'ai reconnue, cette belle chanson.Que des bons souvenirs ! En tout cas merci !Mes pensées vont aussi à tous ces artistes qui n'ont pas reçu la reconnaissance qu'ils méritaient, en particulier les frères Soki, des artistes nés.Je me rappelle avoir assisté une fois à une répétition de concert du Prince Emile Soki ... à Kikwit ! En effet, à l'époque, Emile Soki vagabondait de ville en ville, de province en province, où il se produisait en concert avec des groupes locaux. Et à Kikwit, il était accompagné du groupe ISAGI MONGONGE, ex-Anges Noirs, le 1er groupe de King Kester Emeneya. Et lors de cette répétition, j'ai vu Soki Dianzenza chanter, une merveille ! Ce mec chantait en riant, sans forcer la voix, mais quelle voix ! Quel talent ! J'étais émerveillé !J'étais là, parce qu'on avait un groupe dans notre collège (Sadisana, ex-ISFX) et on nous avait demandé de jouer en 1ère partie du concert. Et quand j'ai vu Emile Soki entonner "Mwana yoka toli" avec cette voix lourde et consistante, j'ai dit aux copains que je ne pouvais pas chanter devant un talent pareil et on a déclaré forfait !Chapeau bas à tous ces artistes dont la réputation était seulement faite à partir de leur talent musical et non par des cris ou des insultes envers les autres, comme aujourd'hui !Et merci encore à tous ceux qui tentent de conserver cette mémoire collective.Antoine Nickel

Papatoto 16/10/2008 16:45

Mr Guillaume,
Je te remercie beaucoup pour la chanson Elimu santu. Cette dernière est bien conservée.
Vous savez  les artistes ne meurent jamais, ils sont ressuscités grâce au blog mbokamosika.
Vous allez écouter la chanson de Yaya Brown « DJENNY ou ZENNY ».
 Je suis parvenu  seulement à récupérer 99 ,99% (une ou deux secondes sont totalement perdues) sur une veille cassette.
http://media.putfile.com/DJENNY
Papatoto