Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Cher Messager

Je me retrouve dans ce blog depuis l'éclosion de l'idée tendant sa création au cours du merveilleux lisapo lya musique de notre bibliothèque vivant Emmanuel KANDOLO sur Congo2000.
Je trouve dommage que vous ayez souhaité de clore toute nouvelle demande de morceaux musicaux de Zaïko sur le blog.
Je reconnais que nous avons d'autres sujets intéressants à partager, mais croyez-moi, toute notre génération (demi-siècle), a beaucoup à partager autour, sur, à l'égard de ZAIKO.
Je vous demande un peu d'indulgence sur point, je serai comblé dans mes souvenirs en écoutant les chansons "Amoureux deçu" de Zaïko et " Chéri LUTA", "Alexandrine de Bella Bella".
Merci pour tout le travail accompli dans ce blog.
YA MOTI



Bonjour le Messager. Et salut à YA MOTI. Je ne savais pas qu'il y avait un embargo sur les chansons de Zaïko, ce serait une erreur. En tout cas les cinquantenaires d'aujourd'hui, à un moment ou un autre de leur vie,  ont presque tous planté leurs racines musicales (feelings, passion...) dans la sauce ZAIKO. Il est aussi vrai que la meilleure façon de mieux appréhender ZAIKO est de disposer de la perspective que permet le fait de s'intéresser à toute la musique congolaise passée, présente ou à venir. Je m'autorise alors à satisfaire notre ami en postant Amoureux déçu de Jules Presley Shungu et Zaïko. Je cherche le souvenir du disque lui-même : est-il sorti sur Polydor, au verso de Charlotte Adieu n'Athénée? En 1971? Le chant Zaïko est encore dominé et caractérisé par le mariage (nouveau dans la musique congolaise) du ténor de Jules Shungu et de la première voix de Jhersy Jossart Nyoka. J'aime toujours dire qu'avant que Pépé Fély n'arrive à imposer à la musique congolaise moderne sa guitare magique et son incroyable dextérité, avant la bombe à hydrogène Cavacha, il y eut d'abord, pour cacheter et imposer Zaïko sur le marché comme un produit nouveau et novateur, il y eut d'abord le duo vocal insolite Jules-Jossart. Insolite, parce que nouveau. On n'avait pas encore chanté ainsi dans la musique congolaise moderne. Quand Gina et Bimi intègrent le chant de Zaïko, quand Evoloko Anto perfectionne sa voix et émerge comme maître de la chanson rythmée, le pacte entre ZAIKO et la musique congolaise moderne est scellé. cela dure bientôt 40 ans. Je joins aussi LUTA de Bella-Bella. Si mes souvenirs sont bons, LUTA est une composition de JEAN BOSCO, et pas d'Emile Soki, comme il nous est coutumier de le penser. Le disque sortit aux editions La Musette. Luta fait partie de la première vague des tubes qui mettront Emile Soki, prolifique compositeur décédé avec encore une centaine de chansons créées et non chantées, ainsi que son chant sur un piédestal, dans la foulée de "Jamais de la vie". Merci de confirmer. Guillaume.

http://media.putfile.com/Amoureux-da-a-u-Jules-presley-Shungu-et-Zaa-ko-Langa-Langa


http://media.putfile.com/Luta-Orchestre-Bella-Bella

Dautre part, YA MOTI, une petite remarque. Je pense que dans la discographie congolaise moderne, est communément appelée "Chérie LUTA" la chanson "SEX MADJESI" de l'orchestre Sosoliso, qui est la version "bidunda-dunda" et AUTHENTIQUE (entendez l'époque où les prénoms juifs étaient bannis des noms et des chansons par le MPR...ahahah) de la chanson Sosoliso chantée dans Vévé par Mario, Djeskin, Sinatra... C'est une composition de Mario MATADIDI. Je note aussi que cette chanson, de son titre original Sosoliso, est parfois à tort titrée "Anna", parce qu'on y chante Anna. Intéressant de noter que cette chanson n'est jamais appelée par son vrai titre. C'est pour dire qu'Emile Soki, Maxime Soki, et Jean-Bosco dans Bella-Bella ont chanté plutôt LUTA. Merci. Guillaume.


Merci beaucoup Guillaume de ta contribution. Notre bog n'a jamais décrété un embargo sur un de nos orchestres. Nous tenons tout simplement à diversifier les chansons et à éviter les polémiques . (Messager)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Antoine Nickel 15/10/2008 22:10

Bonjour Guillaume,Merci pour la chanson Luta dont je ne me rappelais presque pas mais que j'ai pourtant bien connu et aimé.A propos de la chanson "Amoureux déçu" de Jules Presley Shungu, il est bien sorti chez Polidor, comme les autres 1ères chansons de Zaïko. Je pense que c'était effectivement en 1971, l'autre face était "Consolation" du poète Gina Efonge.En tout cas si tu as d'autres "perles" comme Luta, n'hésite pas à nous en faire profiter. Dans le même ordre d'idée, j'aurais bien aimé écouter "Moni" de Soki Vangu et le Bella-Bella.Antoine Nickel

YA MOTI 15/10/2008 20:11

Cher Guillaume, Merci pour votre contribution à travers ces chansons lesquels m'ont replongé dans mes merveilleux souvenirs.Comme vous l'avez bien expliqué, il s'agit bien de LUTA et non Chéri LUTA; l'anedocte qui en découlait à l'époque " toute personne capricieuse ou colérique en amour était taxée de "Chérie LUTA ou Chéri LUTA" dans le milieu de jeunes.Le tout petit Emile Soki chantait souvent LUTA au cours d'une émission télévisée de Gabriel LUTU "Vedettes en herbe" qui passait le dimanche après-midi. Car les émissions télévisées débutaient à 17H00 en semaine, le samedi et dimanche à partir de 11H00. Max NGUANZO et MULEMBAKANI débutaient avec leur émission de mise en forme physique le dimanche. Lundi soir, nous eûmes un RDV plaisant à 17H30 à la télé avec les épisodes de Thierry La Fronde et Isabelle malgré le côté noir et blanc, aucun adolescent ne pouvait le manquer. Pour ceux qui n'avaient pas la télé chez eux, toutes les communes de Kinshasa en étaient équipées en plein air. Nous eûmes aussi le privilège aux films de Charlots, MATA MATA et PILI PILI, aux séquences socio-éducatifs programmés un jour du mois dans chaque commune; toutes les communes de Kinshasa en étaient programmés.Les "amoureux déçus" ceux qui subissaient de "rateaux", passaient de moments difficiles auprès des amis; moqueries et dénigrements ( je me souviens d'un musicien de Zaîko qui a essuyé les injures d'une jeune fille d'une bonne famille de l'époque malgré son statut de vedette), il était l'amoureux déçu de référence.Le père d'un ami qui fêtait son anniversaire, à l'époque de la Chanson ONASIS, débarqua au cours de la soirée avec un 45T et demande au DJ de l'auditionner; notresurprise fut de taille " Chérie Cadette". Nous nous sommes posés de questions, à son âge, comment a-t-il déniché cette chanson? nous le taxâmes d'Onasis, son fils (notre ami) était gêné.Voyez à travers notre blog, Cher messager, je me suis replongé dans mes souvenirs juvénils insouciants. J'ai pu comprendre que vous aviez souhaité limitér les sujets et chansons de Zaïko, diversifier un peu notre blog. Méa Culpa si vous l'avez pris au sens de l'embargo.Une autre chanson me ferait replonger dans mes souvenirs "Alexandrine" de Bella Bella, merci à tous pour Mboka mosika, souvenirs mingi.YA MOTI

Juma 15/10/2008 19:48

Merci bcp pour la chanson "amoureux deçu". Quelle mélodie? En tout cas, on en aura pas assez de Zaiko Langa2!! Guillaume, vous avez pas d´autres tubes de zaiko qu´on aient pas encore savourer dans ce blog? Diffusez les svp. Que vive le blog de Messager!!!Juma 

messager 15/10/2008 18:49

Papatoto,Je connais cet ensemble. Vous pouvez m'envoyer ses chansons.Mesager

Papatoto 15/10/2008 14:47

Je suppose que Jean Bosco avait aussi composé une autre chanson dont je ne connais pas le titre exact mais quelque mot en désordre (Elimosanto, diplôme ya six ans na botutu na nzoto, naluka mosala nga na zwa te….etc.)
Secundo, Est-ce que l’orchestre Super Mazembe  vous dit quelque chose ?
Si vous avez une histoire à ce propos, je pourrai envoyer les chansons de cet orchestre.
Papatoto