Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 Ingrid Bétancourt et 14 autres otages de FARC(Forces armées révolutionnaires de Colombie) ont été libérés hier par les forces spéciales de l'armée Colombienne, lors d'une opération admirablement planifiée.
 Cette libération opérée par les services de l'intelligence  est l'expression de la souveraineté d'un pays du tiers monde, qui a écarté l'option diplomatique mise en place par les trois pays médiateurs( France,Suisse, Espagne), farouchement opposés à toute opération militaire.
 La Colombie et son président Uribe viennent de prouver au monde qu'un pays en voie de développement peut coopérer avec les pays riches , sans compromettre sa souveraineté. Et son armée a réussi une des opérations secrètes les plus spéctaculaires de l'histoire.

Messager










 

Hi

N'est-ce pas une scène à la holywood? Dèjà vu. Pourquoi, ils ne disent pas qu´ils ont versé une rançon quelconque.Quel hasard? Et les 700 autres.

JUMA

 

Ingrid, libérée

Dans la nuit du 2 au 3 juillet, sur le tarmac de l'aéroport de Bogota, où elle vient de poser le pied quelques heures seulement après sa libération, c'est une femme souriante, étonnamment maîtresse d'elle-même, qui remercie le président Alvaro Uribe, rend hommage à l'armée de son pays et veut voir dans sa libération et celle de trois Américains et de onze militaires colombiens "un signal de paix pour la Colombie".

Au-delà de cette victoire de l'espoir sur le désespoir, l'opération menée par les forces colombiennes est un succès éclatant pour le président colombien et sa stratégie longtemps décriée. Contre l'avis de tous ceux - familles des otages, comités de soutien, gouvernements étrangers, y compris français - qui l'invitaient à négocier avec les FARC pour éviter un drame, il a poursuivi la guerre sans merci qu'il avait déclarée à la guérilla colombienne, il y a six ans. Les coups très durs portés aux FARC depuis des mois les ont, à l'évidence, assez affaiblies, isolées et désorganisées pour permettre l'audacieuse opération de libération des otages. Réélu triomphalement il y a deux ans, M. Uribe va tout faire, désormais, pour pousser son avantage et permettre à son pays de tourner la page de cette guerre civile.

Théthé


une date qui restera gravée dans les esprits

 événements poker


 Les réticences de Juma commencent à se justifier. Dans son édition de 12 heures, la Radio Suisse Romande (RSR) a révélé que le scénario ne s'est pas passé comme annoncé par les médias officiels. Selon un expert des renseignements , la libération des 15 otages dont trois militaires américains aurait été obtenue après le versement d'une rançon de 20 millions de dollars  au commandant César, avec la complicité de son épouse. Laquelle se tenait au bas de l'avion qui a transporté les otages. Selon cet expert, ce commandant va s'installer dans un des trois pays médiateurs , à savoir la France, la Suisse ou l'Espagne. Par ailleurs, il a  aussi été  révélé que le garde du corps qui a abattu dernièrement un autre commandant  des FARC aurait touché 2 millions dollars. La guérilla colombienne serait infiltrée jusqu'au coeur de son organisation. Tant mieux si cela pourrait ramener la paix dans ce pays.

Messager


La Colombie, la France, et les USA ont catégoriquement démenti les allégations d'une éventuelle "libération achetée" soutenue par la Radio Suisse Romande hier à midi. Comme de coutume en matière de prise d'otages, la fin justifie les moyens.

Messager

le 14 juillet, journée exceptionnelle cette année à la Garden-Party de l'Elysée où se sont rendus plusieurs dirigeants étrangers réunis la veille pour un sommet à Paris.

INGRID LIBEREE ET DECOREE...RENAUD oublié
Ingrid BETANCOURT a été décorée au coeur de la fête.
Nicolas SARKOZY lui a remis la médaille de chevalier de la légion d'honneur en présence de toute sa famille...

Dieu sait combien sa libération a fait coulé d'encre et salive dans les médias, au point de transformer la sympathie que cette femme inspirait en lassitude et même en ras le bol.
Il est ce pendant un détail qui me surprend: Je n'ai pas relevé quel que soit le média, la moindre mention du nom d'UN homme qui a été un de ses plus ardents défenseurs, RENAUD!
Quelle est l'explication de ce black out? Ni l'intéressée ni ses enfants ne l'ont nommé. je souhaiterais que vous m'apportiez réponse à ma question...
Théthé

 

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
le 14 juillet, journée exceptionnelle cette année à la Garden-Party de l'Elysée où se sont rendus plusieurs dirigeants étrangers réunis la veille pour un sommet à Paris.INGRID LIBEREE ET DECOREE...RENAUD oubliéIngrid BETANCOURT a été décorée au coeur de la fête.Nicolas SARKOZY lui a remis la médaille de chevalier de la légion d'honneur en présence de toute sa famille...Dieu sait combien sa libération a fait coulé d'encre et salive dans les médias, au point de transformer la sympathie que cette femme inspirait en lassitude et même en ras le bol.Il est ce pendant un détail qui me surprend: Je n'ai pas relevé quel que soit le média, la moindre mention du nom d'UN qui a été un de ses plus ardents défenseurs, RENAUD!Quelle est l'explication de ce black out? Même, ni l'intéressée ni ses enfants ne l'ont nommé. je souhaiterais que vous m'apportiez réponse à ma question...Théthé
Répondre
É
une date qui restera gravée dans les esprits
Répondre
T
Ingrid, libéréeDans la nuit du 2 au 3 juillet, sur le tarmac de l'aéroport de Bogota, où elle vient de poser le pied quelques heures seulement après sa libération, c'est une femme souriante, étonnamment maîtresse d'elle-même, qui remercie le président Alvaro Uribe, rend hommage à l'armée de son pays et veut voir dans sa libération et celle de trois Américains et de onze militaires colombiens "un signal de paix pour la Colombie".
Au-delà de cette victoire de l'espoir sur le désespoir, l'opération menée par les forces colombiennes est un succès éclatant pour le président colombien et sa stratégie longtemps décriée. Contre l'avis de tous ceux - familles des otages, comités de soutien, gouvernements étrangers, y compris français - qui l'invitaient à négocier avec les FARC pour éviter un drame, il a poursuivi la guerre sans merci qu'il avait déclarée à la guérilla colombienne, il y a six ans. Les coups très durs portés aux FARC depuis des mois les ont, à l'évidence, assez affaiblies, isolées et désorganisées pour permettre l'audacieuse opération de libération des otages. Réélu triomphalement il y a deux ans, M. Uribe va tout faire, désormais, pour pousser son avantage et permettre à son pays de tourner la page de cette guerre civile.
Théthé
Répondre
J
Hi C´est ne pas une scène à la holywood? Dèjà vu. Pourquoi, ils ne disent pas qu´ils ont versé une rançon quelconque.Quel hasard? Et les 700 autres.
Répondre