Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager


Les gens, surtout nos jeunes générations, se sont toujours interrogés sur les causes de la disparition de l'orchestre THU ZAINA. On peut voir certains éléments de réponses dans ces deux chansons: CONSOLATION ( Efonge Gina et Zaiko LL ), VANGU ( Orchestre Symba ).

Dans la chanson CONSOLATION (sortie en 1972 ), les jeunes et talentueux chanteurs de ZAIKO ( Gina, Evoloko Anto, Shungu Wembadio, Jossart Nyoka, Mavuela Simeon ) ont achève la perfection des sons et influences qu'ils essayent d'imposer a la musique-jeune du Congo depuis 1970. C'est un mélange du Rochereau et rythme Fiesta, du pop, du yéyé. En 1972, ils ne sont les seuls a s'essayer la-dessus. Kabasele Yampanya (Pepe Kalle) fait aussi un peu du chanteur pop dans la chanson SOLA ( Mulembu et Bella-Bella,1972 ):SOLA NAZUI TANGO LELO PONA LOBELA YOOO. Mais les jeunes de ZAIKO avaient fait de cette nouvelle vague leur affaire, leur identité.

De l'autre coté, on retrouve le rythme THU ZAINA, avec la chanson VANGU. Certains diront le rythme OK ou Odemba. Mais, en fait, c'est le rythme jeune de la fin des années 60 ( les bana 15 ans ). Un genre Odemba-dansant, influencé par le mouvement Bill des années 60 et popularisé par Bavon Marie-Marie et Negro-Succès. Comme en témoigne le succès des chansons BA PATRONS NA BA MBONGO ou LOKOKO, ce courant musical tient encore le haut du pavé en 1972 avec le THU ZAINA.

Mais le grand tournant dans cette bataille, c'était cette chanson CONSOLATION. L'oiseau avait mûri, et était prêt a s'envoler. Comme en musique, et un peu partout ailleurs, un seul oiseau ne fait pas le printemps. D'autres mélopées s'en suivront: METE LA VERITE, ONASSIS, CHOUCHOUNA. Qui sonneront le glas du rythme des BANA 15 ans, que les enfants en 1973 appellent déjà MUSIQUE YA BA VIEUX, YA BA MBIAKA.

A nos jeunes d'aujourd'hui qui disent aussi que ZAIKO MIZIKI YA BA MIKULI, j'espère que j'ai écrit ce mot juste, MBUTA MASHAKADO nous rappelle, sans mâcher ses mots, qu'il n'y a eu rien de nouveau depuis la REVOLUTION ZAIKO.


 

DODO

==============================================================================

 

  Cher Dodo,

Je suis tout à fait d'accord avec vous et surtout avec Mbuta Mashakado pour affirmer qu'il n'y a rien eu de nouveau depuis la révolution Zaïko !

Meridjo a crée le rythme Cavacha que tous les orchestres d'aujourd'hui utilisent; Pépé Manuaku a remodelé et popularisé le seben....

Nyoka Longo a amené l'animation des "Atalaku" sans lesquels aucun musicien africain ne saurait survivre aujourd'hui ! A commencer par Koffi, et en passant par Papa Wemba, Meway, Emeneya, les Ferré, Fally, Samy Diko...etc

Je veux bien qu'on nous parle d'une prétendue "nouvelle génération" des musiciens;mais, je voudrais surtout qu'on nous dise clairement ce qu'ils ont apporté de concret à la musique !

Les Touareg, Jaguar, Mercèdes-Benz, Porsche, les belles maisons....n'ont rien à voir avec la musique; ni les cheveux tressés, pantalons surbaissés, slips exposés aux regards.....ou encore moins les surnoms "ronflants" tels Roi de ceci, Papa cela, Mwant Yav, Roi Soleil, Souverain, etc...

Nous voulons de l'artistiquement et de musicalement concret !!!!!

Kim ( Bruxelles)

===============================================================================

                                  PATTY, par DENIS BONYEME & LE THU-ZAïNA

 

Pour mieux illustrer les propos de Dodo,appuyés par Kim sur la nouvelle génération, nous diffusons la chanson "Patty" de Denis Bonyeme et  l'Orchestre le "THU-Zaïna", en plus de "Vangu" de Symba et "Consolation" de Zaïko, que nous avions déjà auditionnées samedi passé. Ces trois mélodies permettront aux mélomanes de se faire une idée précise sur les styles des pionniers de la musique des jeunes en RDC.

 

Patty

 

Messager

============================================================================================

Je suis tout simplement le fondateur de l'orchestre Thu zahina--je suis en train de terminer un livre concernant la période thu zahina,zaiko,stukas ,bella bella et j'en passe . Je suis à votre disposition pour vous donner toute information concernant cette période de la musique congolaise. A bientôt
PELASIMBA dit PELA

======================================================================

Cher Pelasimba,
Êtes-vous Jacque qui était avec Zaiko au début?
Dites-nous un peu sur la rivalité entre le ThuZaina et le Zaiko... Est-ce vrai que Roxy s'est battu avec Dona pour cette cause?
sorozo

========================================================================

Grand PELA, ça fait plaisir d'entendre que vous préparez un livre sur la période de THU ZAINA a ZAIKO.
Je pense que les gens s'interrogent un peu plus aujourd'hui sur les vraies raisons, les causes profondes des disparitions des orchestres qui ont été très populaires comme, par exemple, le THU ZAINA. Entre 1970 et 1975, on peut citer: CONGAS-SUCCES, NEGRO-SUCCES, FESTIVAL MAQUISARDS, GRANDS MAQUISARDS, SYMBA, AFRIZAM, et plus tard SOSOLISO, BELLA-BELLA.

Bien sur, on dira que, en tout temps, les orchestres naissent et disparaissent au CONGO/ZAIRE. Mais, la singularité de cette periode, c'est qu'on assistera a un rétrécissement pur et simple de l'espace musical au ZAIRE de l'époque. Musique ya ba mikolo: OK JAZZ et AFRISA. Musique ya ba jeunes: ZAIKO et orchestres issus de Zaiko. Musique féminine: ABETI, MPOGO LOVE.

Y avait-il des causes politiques, des luttes internes ou externes, des dynamiques sociales ou mystiques dans ces disparitions? C'est ce que beaucoup de gens veulent avidement savoir...quelques 35 ans après. Et on espère que votre livre, sur la musique-jeune de l'époque, nous éclairera un peu la-dessus.

Dodo

=================================================================================

 Nous informons Sorozo, Dodo et tous ceux qui attendent les souvenirs de PELA que ce dernier avait perdu l'adresse du blog. Nous venons de la lui envoyer par e-mail. Il est tout à fait disposé à nous éclairer sur la période mémorable de Thu-Zaïna, Zaïko, Bella-Bella, etc, etc. D'un moment à l'autre, vous aurez en exclusivité ses révélations.

 

Messager



 

 




 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pelasimba dit Pela 22/12/2011 18:33


Juste un petit mot pour vous assurer que le livre que j'écris concernant la période musicale Thu Zaina, Zaiko, Bella Bella, Stuskas et autres paraitra bien l'année prochaine. Certainement vers le
deuxième trimestre de l'an 2012.Bonnes fêtes.


Pelasimba (Pela)


Fondateur de Thu Zaina

jomaly 10/07/2008 19:52

Bonjour à tous les mélomanes congolais !dans la lignée des orchestres congolais, je n'ai pas retouvé un orchestre de la fin des années 60 début 70, qui se dénommait "Los Backys"; il a été éphémère, mais a sorti quelques chansons intéressantes dont j'ai oublié les titres (peut-être "botika biso tosale" pour l'un d'eux). Je serai ravi si quelqu'un possedait des traces de cet ensemble et en passait sur le blog. Merci d'avance.Jo maly

Dodo 26/06/2008 07:35

Grand PELA, ca fait plaisir d'entendre que vous preparer un livre sur la periode de THU ZAINA a ZAIKO.Je pense que les gens s'interrogent un peu plus aujourd'hui sur les vraies raisons, les causes profondes des disparitions des orchestres qui ont été tres populaires comme, par exemple, le THU ZAINA. Entre 1970 et 1975, on peut citer: CONGAS-SUCCES, NEGRO-SUCCES, FESTIVAL MAQUISARDS, GRANDS MAQUISARDS, SYMBA, AFRIZAM, et plus tard SOSOLISO, BELLA-BELLA.Bien sur, on dira que, en tout temps, les orchestres naissent et disparaissent au CONGO/ZAIRE. Mais, la singularité de cette periode, c'est qu'on assistera a un retrecissement pur et simple de l'espace musical au ZAIRE de l'epoque. Musique ya ba mikolo: OK JAZZ et AFRISA. Musique ya ba jeunes: ZAIKO et orchestres issus de Zaiko. Musique feminine: ABETI, MPOGO LOVE.Y avait-il des causes politiques, des luttes internes ou externes, des dynamiques sociales ou mystiques dans ces disparitions? C'est ce que beaucoup de gens veulent avidement savoir...quelques 35 ans apres. Et on espere que votre livre, sur la musique-jeune de l'epoque, nous eclairera un peu la-dessus.

sorozo 24/06/2008 20:02

Cher Pelasimba,Etes-vous Jacque qui etait avec Zaiko au debut?Dites-nous un peu sur la rivalite entre le ThuZaina et le Zaiko... Est-ce vrai que Roxy s'est battu avec Dona pour cette cause?

kim 24/06/2008 13:25

Cher Dodo,Je suis tout à fait d'accord avec vous et surtout avec Mbuta Mashakado pour affirmer qu'il n'y a rien eu de nouveau depuis la révolution Zaïko ! Meridjo a crée le rythme Cavacha que tous les orchestres d'aujourd'hui utilisent; Pépé Manuaku a remodelé et popularisé le seben....Nyoka Longo a amené l'animation des "Atalaku" sans lesquels aucun musicien africain ne saurait survivre aujourd'hui ! A commencer par Koffi, et en passant par Papa Wemba, Meway, Emeneya, les Ferré, Fally, Samy Diko...etcJe veux bien qu'on nous parle d'une prétendue "nouvelle génération" des musiciens;mais, je voudrais surtout qu'on nous dise clairement ce qu'ils ont apporté de concret à la musique !Les Touareg, Jaguar, Mercèdes-Benz, Porsche, les belles maisons....n'ont rien à voir avec la musique; ni les cheveux tressés, pantalons surbaissés, slips exposés aux regards.....ou encore moins les surnoms "ronflants" tels Roi de ceci, Papa cela, Mwant Yav, Roi Soleil, Souverain, etc...Nous voulons de l'artistiquement et de musicalement concret !!!!!Kim ( Bruxelles)