Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 Barack Obama vient de remporter les primaires du parti démocrate et sera prochainement investi officiellement pour affronter en novembre, le candidat républicain MCCain, lors de la présidentielle américaine.En élisant Oboma, les démocrates américains viennent d'offrir à un noir l'opportunité de pouvoir  présider aux destinées de la nation la plus puissante du monde.
 Pourtant, à la naissance d'Obama, en 1961, l'Amérique était en pleine ségrégation raciale. En moins d'un demi siècle, le peuple américain a complètement évolué et s'est remis en question, en permettant à un noir de briguer la présidence des USA, sans tenir compte des considérations raciales. En ne tablant que sur ses qualités intrinsèques.
 Après le commandement en chef des armées (Colin powell), et le  secrétariat d'Etat  (Condoleeza Rice), l'Amérique vient encore de prouver  qu'elle reste en avance sur le reste du monde, en lui administrant une vraie leçon.
  Une léçon d'abord à la France, où malgrès l'abolition depuis des siècles de l'esclavage, les noirs peinent encore à occuper des sièges de maires dans les arrondissements parisiens. Même le parti socialiste réputé ouvert aux personnes issues de l'immigration n'accorde que le rôle de figurants aux personnes de couleur.
 Une leçon surtout à l'Afrique où les considérations ethniques restent prépondérantes lors des élections à tous les niveaux. Peu-être que l'exemple américain poussera les électeurs africains à ne considérer prochainement que les qualités de l'individu et non ses origines ethniques. L'effet Oboma risque d'influencer particulièrement les noirs sud africains, lesquels seront tentés de se tourner vers les blancs en vue d'améliorer leur quotidien.

Messager
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

messager 05/06/2008 18:50

Bien dit Théthé.Messager

Théthé 05/06/2008 17:28

correction "opprimé"messager, la gauche n'est que façade, tous se partagent le pain, inccapable de changer quoique ce soit, ce sont des hypocrites, des égoïstes. Ils nous ont fait croire qu'ils étaient du côté "social", avec des pauvres, des personnes de couleurs etc...Quand M. JOSPIN était premier Ministre, savez vous combien de fois il s'était rendu en Afrique? Quelqu'un peut me répondre?Théthé

Théthé 05/06/2008 16:36

Barack Obama devrait être investi officiellement par le parti démocrate lors de la Convention, qui se tiendra fin août à Denver. S'il était élu en novembre, il deviendrait le premier président métis de l'histoire des Etats-Unis.
 Longtemps retardé en raison de la résistance farouche opposée par Hillary Clinton, le moment a fini par arriver.Si cette page se tourne définitivement, ça sera enfin une REVOLUTION, et une bonne leçon au monde entier, pour le peuple Noir longtemps Oprimé.Théthé