Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager


Aimé Césaire, digne combattant pour la reconnaissance du peuple noir, en particulier... pour la liberté de toute homme, en général. Mes hommages, à ce grand monsieur.
Il y a eu plus de chance, que son "maître" Senghor, pour des raisons "intéressées", certes, mais on lui a rendu hommage (posthumes), tandis que la disparition de L.S. Senghor, est passée sous silence. Ce qui est vraiment dommage, vu aussi sa grandeur, et son héritage laissé pour l'humanité.
Juste un petit rappel . La négritude, est l'idée de Senghor, ainsi que l'initiative de la faire propager...en Aimé Césaire, il a vu en collaborateur de taille qui pouvait faire une longue route avec lui. Mais donnons à César ce qui est à César(ce qui n'enlève rien à la négritude, au contraire, cela le donne plus de crédibilité, grâce à ces deux pères nègres , dont je suis fière). Cela dit, Aimé Césaire, due à son education , milieu et mentalité antillaises, il faisait son chemin d'un étudiant brillant,noir, certes, sans plus, Senghor, en tant qu'africain, il avait plus la conscience de son "état" de nègre, il était déjà politisé, engagé... donc, il a amené Aimé Césaire à réfléchir sur sa condition de nègre. Tout au mérite de Césaire, qui a bien suivi l'idée corps et âme, qu'au jour d'aujourd'hui, pour celui qui ne connaisse comment la négritude a vu le jour, peut croire que c'était créée par Césaire( pour le plaisir des médias françaises métropolitaine, qui sont bien content de lancer cet amalgame dans leurs informations, comme ,d'ailleurs, ils parlent d'arabe au lieu de parler de maghrébin).
C'était juste pour dissiper cette erreur (que je pense exprès).
Paix à l'âme de Senghor, paix à l'âme de Césaire.

A la liberté des peuples opprimés.
A LUTA CONTINUA A VICTORIA E CERTA.

CABRAL Cecilia


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article