Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 "Bien mal acquis ne profitent qu'ici".C'est ainsi qu'on peut résumer l'enquête réalisée par Gilles Labarthe dans "Le Courrier",et rendue publique le mardi 22 avril par la très sérieuse presse helvétique.
 Cette enquête intitulée "Sur la piste des comptes suisses des dictateurs africains, et qui fournit  tous les détails sur les magots détournés , intervient au moment où la restitution des biens des petentats africains pourrait être affectée à l'aide alimentaire d'urgence,afin d'apaiser les émeutes de la faim qui risque d'augmenter le flux des immigrés clandestins vers l'occident. La somme des magots détournés,précise l'enquête,se situerait entre 100 et 180 milliards de dollars.En tenant compte des détournements effectués par leurs proches,les chiffres dépasseraient 1000 milliards.
 Selon le document de travail du Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement(CCFD),cette fortune réside dans les paradis fiscaux et dans les états qui soutiennent les régimes corrompus,comme la France et la Suisse.
 En ce qui concerne les miettes récupérées sur la fortune de Mobutu,trois millions ont effectivement été  restitués au nouveau gouvernement de Kinshasa,au terme d'une longue procédure.Les huits millions encore gelés seront restitués à la fin de 2008,selon un expert d'Action place financière suisse,contacté par les enquêteurs.
Espérons que le gouvernement de Kinshasa qui va récupérer bientôt 11 millions de francs suisses sur la fortune de Mobutu,en plus de 5 milliards en provenance de la Chine,ne va pas destiner une partie de cette somme aux mêmes paradis fiscaux.En dépit du fait que l'argent détourné ne profite qu'aux pays occidentaux.

Messager
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
King,Je m'excuse mille fois. J'étais dehors pour un bon moment.Je viens de prendre connaissance de votre intervention tard ce soir.ne vous en faites pas.Nous répondrons à vos questions sur Zaïko.En plus, je me dois d'initier quelque chose pour vous aider à mieux comprendre l'ambiance de l'époque.A très bientôtMessager
Répondre
K
mr messenger, lisez mon commentaire sur l'article télésud svp...merci
Répondre
M
Mawa mingi.
Répondre
J
Oui!!! trois fois oui! Oublions ces milliards qui n'ont jamais servi à acheter un Sakombi de Fufu ou de maïs, alors que c'est de cal que les "vraiesn" gens ont besoin pour vivre au jour le jour.
L'autre jour, je discutai avec ma mère au téléphone depuis Kinshasa - elle fait ses comptes sans citer l'unité monnétaire - elle m'a dit qu'en ce moment, avec 100, on peut rien faire. 100 quoi, lui ai-je demandé: 100 makuta m'a-t-elle répondu.Alors lui dire qu'il y a de l'argent pour nous, caché par des "Mobutu" de tout acabit, quelque soit l'énormité de la somme, pour elle tout se résume à 100K. Une somme qui voulait dire quelque chose au moins.
Répondre