Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 Après la traite des noirs et l'exploitation des matières premières,le maillons faibles de l'humanité,c'est-à-dire les pays pauvres,constituent actuellement un marché juteux d'organes humains. En effet,les reportages télévisés et radiodiffusés révèlent l'existence d'un trafic éhonté d'organes humains aux Balkans et en Asie, où des individus en mal d'argent se font arracher pour des modiques sommes, qui un rein,qui un organe quelconque,par des marchands d'organes,assistés par des équipes médicales véreuses.Ces organes sont revendus 100 fois plus cher aux malades des pays occidentaux.
 En Inde par exemple,on a été sidérés par le cas d'une femme à laquelle il a été offert l'équivalent de 200 Euros afin de porter une grossesse dont la finalité était de fournir des hormones de croissance ou de jouvence.Lorsque cette pauvre femme,prise de remords,a cherché à conserver sa grossesse,les trafiquants d'organes humains lui ont sèchement rappelé les clauses de leur contrat macabre.Ce philosophe qui avait affirmé que "l'homme est un loup pour l'homme" ne croyait pas si bien dire.
 Il est quand même curieux de constater que jusque là, les différents reportages n'ont pas encore signalé des cas avérés de ce commerce illicite en Afrique,même si à une certaine époque,des cas de vampirisme avaient été suspectés en République Démocratique du Congo.Peut-on supposer que le critère racial rend le marché africain moins attrayant? Pour combien de temps,étant donné l'augmentation effrayante de demandeurs d'organes en Occident.

Messager
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article