Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager


Maman Pauline Lisanga est décédée ce 3 janvier 2008 à Kinshasa, à l’age de 82 ans, des suites d'un accident
vasculaire cérébral. 

Pauline Lisanga fut l’une des figures de proue de l’émancipation de la femme congolaise, dès le temps des «moziki», aux côtés de Marie-Josée Angebi et de Victorine Ndjoli.
Elle fut la première speakerine congolaise (1949), co-fondatrice et vice-présidente du mouvement des femmes nationalistes congolaises, et directrice au ministère de l’Information.
En tant que journaliste, Pauline Lisanga prit une part décisive dans la valorisation du rôle de la femme dans les médias.

Pauline Lisanga fut aussi une artiste musicienne et théatrale.
Elle était l’une des meilleures interprètes de la première génération de femmes musiciennes du «tango ya ba Wendo» .
Avec Lucie Eyenga, Marie Kitoko, Tekele Mokango et Albertine Ndaye, Pauline Lisanga appartient au groupe fondateur de la musique féminine congolaise.
Entre autres chansons, elle fut l’interprête de «Ménagère».
Aux éditions Loningisa, elle accompagna Honoré Liengo à plusieurs reprises, notamment dans «Laurence» et «Mwana alangui».
Pauline Lisanga accompagna aussi Henri Bowane, puis Manoka Souleiman dit De Saio dans la chanson «Souvenir de Léopoldville».

Ngongo Felicie




ndlr: Nous présentons nos condoléances les plus sincères à la famille de la disparue.L'auteur de cette annonce réagissait  à notre article intitulé "Concert de musique traditionnelle". Nous la remercions pour des précieuses informations contenues dans son article. Notre Blog reste à la disposition de toute la communauté.Tous les articles signés et dépourvus d'injures seront  diffusés.Nous nous permettons  cependant de signaler à l'auterur de l'article que la chanteuse  Marie Kitoko s'appelerait  Marie Kitoto.Si notre mémoire est encore bonne.

Messager
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article