Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 Nous commençons cette semaine par un tube du Seigneur Tabu Ley Rochereau intitulé "MONGALI".
La poésie et le rythme de cette composition la rangent parmi les chansons mythiques que compte notre pays, voire tout le continent Africain. En tout cas, le Seigneur Ley était bien inspiré,en recourant à la mélodie de Jean Bosco Mwenda.


Mongali
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

messager 31/10/2007 09:00

LA ALORS ON CONTINUE AVEC LA LISTE DES BELGICAINS ET CETTE FOIS-CI ON VA PARLER DE TONY DEE BOKITO  QUI EST TONY DEE VOILA TONY DEE BOKITO BOKOMA  est né le 17 février 1944 à Kinshasa au Congo Belge de monsieur Ekoto Antoine officier de l'armée Nationale Congolaise et de madame Bankeni Emilie. Il fait ses études primaires à l’école catholique Saint Georges à Kintambo.  Très jeune, il composait déjà des chansons pour le compte d’un orchestre des fils militaires (Camp kokolo), Scoubidou jazz. En 1963, il arrive en Belgique plus précisément à Liège pour continuer ses études universitaires en Science Commerciale et Consulaire. Il fait alors connaissance à Bruxelles de Bikoko François, Kabuiku Philipe, Galo Michel, Diambo Antoine et Matingou Boniface de l’orchestre Afro Negro.  En 1964, il crée avec ses amis étudiants dont les frères Nzeza (Justin et Félicien), fanfan Kalala, Bernard Kandolo, Azimba Camille et Kassanda René (Karé) l’orchestre Los Nickelos après un bref passage éclair dans l’orchestre Yeye National qui vient d’être créé en même temps avec Max Mongali et autres.  En février 1965, à la MAIS’AF Liège (Maison Africaine de Liège),c'est la sortie officielle avec des chansons telles que Princessia Nono, Elle est jolie muasi na yo, Etumbu ya bolingo ainsi que les interprétations des chansons de l’orchestre African Jazz. En 1967, Il revient à Bruxelles et rejoint YEYE NATIONAL pour pallier à l’absence de Max Mongali qui est retenu au Congo pour des raisons politiques. Et il enregistre avec ce groupe Aldoressi ya donnée. Au retour de Max Mongali à Bruxelles, il intègre l’orchestre Afro Negro avec lequel il collabore pour enregistrer ses chansons (Princessia Nono, Elle est jolie muasi na yo, Etumbu ya bolingo, Dis venica, Nayoki yo na sango M.H, Maloba mibale, Oyeme Afro Negro) aux cotés de Macoley Agibu, Antoine Diambo, Bikoko François, Philipe Kabuiku, Bongo Philemon (grand frère de Bongo Wende), Matingou Boniface et Me Ndavu. Au même moment, Rochereau , ami d’enfance de Bikoko François  , de passage à Bruxelles accompagné de Fogus, Guivano et Muena, passe par celui-ci pour solliciter ses services pour l’enregistrement des chansons Marie Jea, Grand lac et Humanité . Il réalise enfin son rêve de chanter aux cotés de son idole Rochereau Pascal Tabu. Sur insistance de ses amis liégeois, il réintègre Los Nickelos, cette fois pour asseoir le vrai style Los Nickelos de la belle époque avec Zizi Nzanga, Zatho et Kelly. Dans la foulée, ils enregistrent les chansons qui ont fait la renommée de Los Nickelos telles que Pili-pili, Bibi ya poso moko, Dédé, Vie ya moto, Léa Lili et Pembeni ya nzete de Zizi ; Eminence, Gina, nakoyekola na kokanisa, Salve Regina et Maguy panthera de Tony Dee Bokito. En 1970, il quitte la Belgique pour Kinshasa, cette fois non pas pour les vacances mais pour travailler à l’ ORND de 1970 à 1974, avec dans ses bagages des chansons déjà répétées avec Los Nickelos ; YUNA , MATI MOTINDO , LEONIE ET EVELYNE FEE qu’il enregistre avec l’aide de Ilo Pablo de Zaïko (drums), Mujos de Stukas (accompagnement et mi-solo), Justin Nzeza (solo). En cette même année, Il fonde l’orchestre Tabou National avec jacques Lutumba et prennent à leur côté Kisangani Esperant  , Polidor Zangilu (Beniko Popolipo)  , Djodjo Ikomo  , Flavier Makabi, Paki et Eugène Lutula . Il amène avec lui Bimi Ombale, drummer à Zaïko  pour faire de lui chanteur dans le nouveau groupe qu’ils viennent de créer; Tabou National. DIODIO O COMPRENDRE PLACE OYO  ? En 1972, il est relégué à Mbandaka par les autorités pour le punir de son engagement à la musique. Il fait alors appel à son ami Zizi pour le remplacer au Tabou National. En 1975, il revient à Kinshasa et est alors engagé à la SOZACOM. De 1978 à 1983, il est muté à Bruxelles. De retour à Bruxelles, il rencontre Al Nzimi et enregistre avec lui les chansons Légionnaire et Eminence (Remix). C’est après ces titres qu’il se retire de la scène musicale pour se consacrer à son travail à la SOZACOM-BRUXELLES jusqu’à 1999, l’année de son remerciement par les autorités de la SOZACOM. Depuis cette année, il vit paisiblement à Bruxelles sa retraite, ce qui lui donne de nouveau le temps de se consacrer à sa passion qu’est la musique.  Il a aujourd’hui à son actif plus de 50 compositions qui n’attendent que producteur dont deux (EKA LOWISA et JUVENTUS) qu'il vient d'enregister sur demande de Jossart Nyoka Longo pour le compte du nouvel album Conjoint Zaïko Langa Langa Tony Dee Bokito intitulé RENCONTRE qui sera bientôt sur le marché.  Il profite de cette occasion pour lancer un appel aux producteurs amoureux de la bonne musique de LOS NICKELOS désireux de le produire et à tous les amateurs et surtout aux jeunes chanteurs interprètes, fervents du rythme Los Nickelos en quête des nouvelles compositions de bien vouloir prendre contact avec la maison Bossmanbusiness sprl. LES CONTACTS: E-mail : bossmanbusines@caramail.com; Skype : bossmandeux Téléphone : +32 2 791 41 31 Mobile : +32 486 950 859 Discographie -Yuna -Eminence -Mirna -Mati Motindo -Légionnaire -Gina -Maguy Panthera -Aldorissi ya donnée -Léonie -Evelyne fée -Princessia Nono -Elle était jolie muasi na yo -Etumbu ya bolingo -Dis Venica -Nayoki yo na sango M.H -Maloba mibale -Oyeme Afro Negro -Nakoyekola na kokanisa -Salve Regina -Eka Lowisa -Juventus SON BLOG POUR LES FANS http://www.annuaire-blogs.net/29821_|_Tony_Dee_Bokito.html tony dee A VOUS LA BALLE TOKOBISA MAZOOOOOOOOLO PLUS DE MENTEURS , ICI ON APPREND! _________________Would thou know if a people is well governed? If its laws are good or bad?? Examine the music it practices ! (Ndombolo?)BBENTLEYY

messager 31/10/2007 08:56

Bonjour à Tous Je viens de réecouter la chanson, elle est merveilleuse. Heureusement je vais réitérer ma demande Monsieur Messager est il possible d avoir la chanson par email? Monsieur RICOCO, je sais que vous aller mettre à se moquer de moi mais bon.... malheureusement sur le marché cette chanson n est nulle part. Même EDEN la personne qui vend des viellerie vers chateau rouge n en a pas. CordialementBaritho________________Oui Soleil c'est Moi

messager 30/10/2007 10:35

BBENTLEYY,RICOCO,Dio-Dio, Merci lisusu na maye bokomi sur histoire ya musique na biso. Nakobomba yango na Blog po na posterité. Nakosenga bino eloko moko. Bolemba te. Tina ya ba ba nzembo totiaka awa eza po na plaisir te mais po na koyeba culture na biso esika ewuta. Lokola botangi Zatho, lelo nakotia nzembo moko asalaka na African-Jazz. Messager_________________http://www.mbokamosika.com

messager 30/10/2007 10:33

Na cadre kaka ya histoire ya nzembo oyo.Boyebi ke na époque wana,ba Mario bazaka kobenga bango ba Mongali.Donc histoire ya Mongali na ya Mario,c'est presque pareil. Une fois,tozalaka na neveu moko ya Vieux Max Mongali,ayebisaka biso ke ba nzembo mingi ya Zaiko ezali ya ye.Jossart na Bimi mutu bazua ba nzembo mingi,neti La Blonde,Ngongi,Etape. RICOCO_________________KULUTU YA BA LEKI

messager 30/10/2007 10:32

Messager a écrit: Ricoco, Opesi détails moko ya bien :Nzembo nyoso eza na histoire nango. Messager Mon frere Messager tika na pesa mwa anedocte ya periode oyo.. Bato ebele bayebaka te ke APRES passage ya Rochereau na OLYMPIA, groupe yaba NDULISTE oyo amemaka na PERIODE WANA..misusu BALIAKA COIN et puis misusu BAKOMAKI MITU PASSI..Donc apres avoir KOMONA MWINDA ya OLYMPIA na retour na AFRIQUE ba NDULISTE wana bakomaki MUTU PASSI..probleme ya LOKOTRO ..yo moko oyebi ba NDULISTE na biso apres komona MPUTUVILLE ndenge mitu eyaka MUNENE. Donc Vieux LEY a passaki ba moment moko difficile apres PASSAGE ya OLYMPIA, naba ROCHERETTES pe basalaki mwa REVOLTE na ndenge na B'ANGO.. TOkomi na periode ya MOBUTU..il fallait Vieux LEy a ressuciter carriere naye musicale. Abwaka kombo wana ya Rochereau, a adopter kombo ya TABU-LEY systeme ya AUTHENTICITE..a renomer orchestre naye AFRIZA INTERNATIONALE et alors, IL AVAIT RECRUTER des TRES BON MUSICIENS PONA ba ACCOMPAGNER YE.. Imaginer na defense il avait recruter MICHELINO, BOPOL MASIAMINA, LOKOSA ya MBONGO, EMPOMPO..b'ango wana badjalaki INSTRUMENTAL na creation ya le fameux rythmne SOUDJOUM.. D'ailleur chanson wana MONGALI etait interpreter par MICHELINO, Bopol Masiamina na Lokassa ya MBONGO soki na bosani te. Pona ngai nadjalaki PETIT encore..mais due na amitie ya Papa na ngai na Parion MODENGE, j'etait toujours present na EDITION ko recuperer ba 45T ya OFELE chez PARION.. ah la BELLE EPOQUE..Nostalgie de mon enfance a KINSHASA -la Belle, POTO MOYINDO Dio-Dio______________BOLOLE na CNPP

messager 30/10/2007 10:30

  Posté le: Lun Oct 29, 2007 5:36 pm    Sujet du message: [quote="Messager"]BBENTLEYY, Bravo po na ba précisions sur Mongali na ba belgicains. Oyebi , biso tout tozali nde kokoma histoire ya musique na biso. Soki to additionner oyo olobi, na oyo Ricoco na Dio-dio balobi, kopusana nyoso yango wana.Mosala na ngai ko collectionner ba propos na bino pe kotia yango na Blog. Ata tokufi ba leki bakotanga histoire ya musique na biso, écrite par nous-mêmes. Messager[/quote] NDENGE EZALI NDEKO NA NGA MESSAGER AWA ON APPREND ET NDENGE BALOBAKA OYO BALINGI BAKO PUISER EBELE TANT QUE LES OCCASIONS SERONT LA. ALORS AWA JE PENSE QUE SOKI TOTALI BIEN OKO COMPRENDRE QUE BA BELGICAINS WANA NDE BAKOLO TOUTES LES STRATEGIES NA BA IDEOLOGIES TOKOMI KOYOKA LELO OOOOH PAMBA TE NALOBAKA QUE KOFFI N ETAIT QUE MUTU OYO A PUISA BOULE NA BA GRANDS ET BATU WANA NA BAKOMAKI BA GRANDS CADRES YA L ETAT NA MBOKA OU MEME ILS Y EN A BAKENDA MOKILI MOBIMBA TALA KAKA MIKILISTES YA BA TEMPS WANA BAZALAKA KOYA POTO PONA CLASSE MAIS BA CALME SILENCE ET POUR GARDER BA LIENS AVEC CULTURE NA BANGO ET KOLO BA BILOKO WANA TOUT CE FUT CE VIEUX ZATHURA DIT ZATHO NA NDENGE YA MOUVEMENT BNA BANGO BAKOLO KOMBO YA ZAIKO DONC SOKO BATEKELA YANGO DV SOKO DV A SIGNA YANGO NA CANAILLE QUI SAIT QUOI. BABANDA BA JEUX WANA YA KOSANGANA OYO ALELISI SINGA OYO ALOBI NABETAKA MBONDA DEUX BAKOYEMBA SIMA BABANDI MOUVE BAZA EBELE CHANCE QUE NAKWEYAKA NA MOTO AZALAKA NA KATI NA BANGO PE ALELA NDULE CE VIEUX TOBANDA NA YE MAZOLO NA TUBE MOKO PAMBA FACON AFUNGOLA NGA NATIKALA KOMONA YE SISSSSSSSSPER HUUUUUUUUUUUM TATA MAIS OZO BETA VRAI BA MASOLO OZA NANI ? ASEKI ALOBI NA NGA PETIT QUAND NOUS ON LEVER LES COLLARS DES CHEMISES EN BELGIQUE BOYEBAKI KUTU TE QUE MIZIKI EZALAKA ET VOILA NDENGE ABANDELA MAZOLO D OU ETANT ADEPTE YA DOMAINE PURE NAKOKAKI KOLEKISA OCCAZ TSE EZA NA VIEUX MOKO NA KOMBO YA VENANT KINZONZI NVUTUKIDI, IL NOUS A QUITTE DEPUIS ANNEE PASSEE NA MBOKA PRECISEMENT A MATADI ABETELA NGA MWA MIKE MIKE MAIS CE QUE JE SACHE C EST QUE BAZALAKA EBELE ET MOTO NA MOTO NA BA KATAS NA YE ALORS PO OMONA QUE BATU WANA BAZALAKA BA NDULEMEN OYO YA BALABALA TSE KOTA NA LIEN OYO OMONA QUI FUT CE MEC NA BA JOURS OYO ELANDAKI MIZIKI DONC AZALAKA QUAND MEME BIEN PREPARE POUR L AVENIR VOILA. http://vpkinzonzi.blogspot.com/ BONNE LECTURE._________________Would thou know if a people is well governed? If its laws are good or bad?? Examine the music it practices ! (Ndombolo?)

messager 29/10/2007 19:48

BBENTLEYY, Bravo po na ba précisions sur Mongali na ba belgicains. Oyebi , biso tout tozali nde kokoma histoire ya musique na biso. Soki to additionner oyo olobi, na oyo Ricoco na Dio-dio balobi, kopusana nyoso yango wana.Mosala na ngai ko collectionner ba propos na bino pe kitia yango na Blog. Ata tokufi ba leki bakotanga histoire ya musique na biso, écrite par nous-mêmes. Messager_________________http://www.mbokamosika.com

messager 29/10/2007 19:47

quote="Messager"]On apprend chaque jour. Donc Mongali azalaka vrai parolier. Nalandaki dernièrement Réné Moreno, ye pe a composa mingi po na ba grands musiciens. Messager[/quote] KIE KIE KIEEEE MAIS DE FOIS TOZO NDIMA KAKA TE QUE TOZO APPRENDRE AAAAH COLPA-GINO OTIKELA BISO LEGENDE YA APPRENTISSAGE. ALORS MESSAGER EZA NDE BATU BACONFONDRAKA MASOLO NA MAZOOOOOLO OYO YA BISO EKOMI SUKA NA MAZOLO QUOI NDENGE OLOBI MONGALI EBELE BATIKALA KOYEBA VRAIE FACE NAYE TSE PO SOUS SOL ELEKA YE ALORS KOTA AWA O PUISER QLQ CHOSE OYO OKOBOMBA NA MOTEMA OYEBI NA SUJET MOKO NAYEBISA BINO QUE NA MAZOLO AVEC UN DES ENCIENS BELGICAINS ET AUSSI MEMBRE YA YEYE NATIONAL VIEUX WANA APESELA LISOLO YA ORIGINE YA KOMBO ZAIKO ET SI TU AVAIS BIEN SUIVI BA NOM NATANDAKI WANA EN DEUXIEME POSITION APRES Z . KINZONZI DONT ORIGINE YA NZONZING QUE NOUS CONNAISSONS SOUS LA FINITION YA ZONGZING IL Y A UNE DEUXIEME NOM QUI REPRESENTAIT LE I ET CE NOM N ETAIT QUE IDI-MANE C EST BEL ET BIEN NOTRE FAMEUX MONGALI:idea: NA PREFERER OKOTA AWA O PUISER CE QUI TE MANQUE SUKA SUKA TOKOBISA MAZOOOOOOOOOLO ET WANA O COMPRENDRE QUE BBENTLEYY ALOBAKA ON NE FAIT QUE FERMER LE CERCLE PO HISTOIRE EBANDA NA 6 HEURES DU MATIN VOILA Hommage à Mongali: "forgeron" de la musique congolaise contemporaine MAX MONGALI Un des meilleurs Paroliers congolais du Siècle Max Mongali Ida Mane décédé à 54 ans à Kinshasa, en 2001, a était l'un des illustres, discrets et humbles « forgerons »de la musique congolaise contemporaine. Il se distingue dès son arrivée en Belgique pour ses études notamment à l'université catholique de Leuven (Louvain) où il poursuivait les études de Droit. II fut artiste musicien amateur par amour de la musique à côté de ses amis étudiants comme lui qui formèrent des petits groupes musicaux pour conserver et maintenir les liens culturels avec le pays dénommés : " Los Nickelos " à Bruxelles et Yeyé National à Liège. Poète confirmé dans l'âme, il devient naturellement un des grands paroliers de la musique congolais totalement inconnu du grand public, comme beaucoup d'autres d'ailleurs, et comme pour ne pas déroger à une règle non écrite des Nzonzi dans la culture Koongo. Il écrivit, voire composa, plusieurs chansons alors qu'il était encore étudiant en créant une syntaxe particulière qui démontre aujourd'hui encore la puissance grammaticale et la richesse du vocabulaire qui a fait du LINGALA la langue par excellence de la parole et de la pensée litteraire congolaise. Mongali a à jamais marqué la culture musicale congolaise comme ses aînés notamment par ses œuvres les plus connues telles que Salaminga et Matinda qui furent merveilleusement interprétées par le Maître, lui-même : Luambo Makiadi et son inégalable le TP (Tout Puissant), OK-Jazz. Mongali écrivait en suivant son inspiration, mais surtout, il savait que chacune des ses œuvres ne devait correspondre qu'à un style particulier de l'écriture musicale, de jouer et de faire de la musique. Comme Essous et ses complices Manu Dibango et Kallé, il savait qui pouvait faire la meilleure interprétation et composition musicale de son poème. C'est ainsi que plusieurs de ses poèmes qui révélaient son engagement politique comme Lombonga dédiées à Lumumba, Nkwame Krumah, et autres étaient interprétés aussi bien par des grands musiciens que par des jeunes pousses. Ainsi, près de 80 % de ses œuvres se retrouvent dans l'actif du groupe Zaïko Langa Langa où Mongali collabora intensément avec Jossart Nyoka Longo et Bimi Ombale. Il composa le texte de la chanson " Charles Kimpiatu " pour le compte de King Kester. OHH KES GRAND COMPOSITEUR TANGU NABOUDAKA OOH BENTLEY PE IMPOLI OH BENTLEY CECI-CELA SIAAAAAAAH Et pour Pépé Kalé, plusieurs textes dont entre autres " Zabolo, Nsombokila, etc. Ne suivant que son cœur, son amour pour la musique congolaise, il écrira pour ceux qui viennent le consulter, chercher ses conseils. Il écrit pour les groupes Thu Zahina et Empompo Loway sans faire des jaloux. Il y en avait pour tout le monde! Ce sera en fait l'Afrisa International de Pascal Tabu Rochereau qui vient de quitter African-Fiesta qui donnera la première occasion à Mongali de démontrer ses talents de parolier hors paire. En effet, il offre ses premiers textes inédits que sont : Djibebéké et Jhonny mon amour, Byby, Mokolo na Kokufa, Mongali, Frigo FNMA et autres. D'autres textes sont écrits pour un nouveau style qui prend corps sous l'impulsion de Papa Wemba, notamment : Eve Paradis et Nelson Mandela, le plus ancien prisonnier politique qui vient de battre le record mondial de durée sous l'apartheid en Afrique du Sud. Et quand Rochereau aide et transforme Mbilia Bel, l'une des ses danseuses ou " rocherettes " en chanteuse de premier rang (ou ténor) dans son groupe l'Afrisa International, Mongali écrit spécialement pour elle les textes des chansons : Mpevé ya Longo, Sima na ngai Mwana Mawa et Contre ma Volonté. Quant à Koffi Olomidé, il lui élabora une de ses meilleures œuvres originales: Djino Bokana. Dans toute sa production prolixe, Max Mongali Ida Mane alias le vieux Pop n'a jamais souhaité paraître au devant de la scène en refusant de signer en son nom fusse-t-il une seule chanson. A son actif on compte la création d'un groupe musical comme son homologue de Maya-Maya Freddy Kebano pour le travail en studio d'enregistrement baptisé : Africa-Mélodie. Le groupe les Yatupas fut également une de ses initiatives, qui regroupait Pépé Félix, Mantsiamina Popol, Ray Lema (qui officie actuellement en Europe après un long séjour à Cuba et aux USA), Zoé Wawanko, Rigo Moya, Ntésa Daliens et Djo Mpoyi. En fait, c'est dans ce seul Groupe qu'il osera signer deux compositions lui-même : Etiké et Un grand amour. Il aura ainsi, mis le pied à l'étrier à plusieurs interpréteurs musicaux congolais. Comme d'autres, il est parti trop tôt. Encore une chance pour la culture congolaise qu'il ait su écrire, sinon, le peuple noir, le peuple Koongo aurait une fois encore définitivement perdu avec Mongali parti à "Mpemba" une BIBLIOTHÈQUE. KIE KIE KIEEEEEEEEEEEEE BON HISTOIRE BA CHANGEAKA TSE ET A TORT CELUI QUI DIT QU IL SAIT , ALORS QU IL NE CONNAIT RIEN. TOLEEEEKAAAAAAAAAAAAAAAAAAA BB _________________Would thou know if a people is well governed? If its laws are good or bad?? Examine the music it practices ! (Ndombolo?)

messager 29/10/2007 19:45

On apprend chaque jour. Donc Mongali azalaka vrai parolier. Nalandaki dernièrement Réné Moreno, ye pe a composa mingi po na ba grands musiciens. Messager

messager 29/10/2007 18:25

Oui Dio-Dio,le vrai compositeur de la chanson c'est Max Mongali.Mais comme yo moko oyebi,Vieux wana n'a jamais voulu que kombo naye ebima na palaki.Chapeaux bas à son ame._RICOCO________________KULUTU YA BA LEKI

messager 29/10/2007 18:24

RICOCO a écrit: Au mois de mars de cette année,Mavatiku Michelino était passé à l'émission la belle époque sur radio mangembo.A la fin,il interpreta la chanson Mongali.Il avait tellement bien imité Vieux Ley,qu'à la fin,il nous dira ceci:nzembo oyo to repeta yango tellement longtemps na Vieux Ley que nga pe nakoma koyemba yango lokola kaka ye. Bonjour RICOCO, Corriger ngai soki na bosani...N'est ce pas oyo edjali COMPOSITION ya MAX MONGALI ?? Je crois que edjalaki pour la toute premiere fois NAYOKAKI KOMBO ya MAX MONGALI? A l'epoque na kanisaki que edjalaki SURNOM kaka pona chanson wana. Mais ba kulutu ba corrigeaki ngai RAPIDEMEnT que nasala attention na Vieux Wana ..c'etait un grand COMPOSITEURDio-Dio________________BOLOLE na CNPP

messager 29/10/2007 16:09

Ricoco, Opesi détails moko ya bien :Nzembo nyoso eza na histoire nango. Messager

messager 29/10/2007 16:08

Ricoco. Au mois de mars de cette année,Mavatiku Michelino était passé à l'émission la belle époque sur radio mangembo.A la fin,il interpreta la chanson Mongali.Il avait tellement bien imité Vieux Ley,qu'à la fin,il nous dira ceci:nzembo oyo to repeta yango tellement longtemps na Vieux Ley que nga pe nakoma koyemba yango lokola kaka ye._________________KULUTU YA BA LEKI