Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Un de nos grands soutiens, Jacob LUSALA nous apprend le décès de Serge Kiambukuta Nlemvo, survenu le 1er mai 2022 à Créteil, en France.

Comme l’indique son nom, Serge est le jeune frère du grand chanteur Josky Kiambukuta, qui nous a quittés le 07 Mars 2021. Il est aussi le père de l’artiste musicien William Nzobazila alias Ninho.

Depuis pratiquement deux décennies, Serge Kaimbukuta vivait en France où il avait à un moment travaillé dans l’assurance et s’était engagé dans la musique religieuse. Sur les deux rives du fleuve Congo, le nom de Serge Kaimbkukuta est connu de tous les mélomanes. Son parcours musical l’a conduit auprès des Kasapards , une formation musicale des étudiants de l’Université de Lubumbashi, dans Grand-Zaïko Wawa, Vévé, et à Brazzaville aux côtés de Youlou Mabiala.

Notre ami Samuel Malonga nous a envoyé une compilation ainsi qu'une vidéo (ci-dessous) portant sur la trajectoire musicale de Serge Kiambukuta . En sus,  nous vous proposons  la copie de l’article que Benranrd  Manseka  lui avait consacré en 2011 sur notre site. Vous y découvrirez certains détails édifiants sur sa vie dans le Bas-Congo en RDC.

En attendant, nous présentons nos condoléances à la famille de Serge Kiambukuta Nlemvo ainsi qu’à tous les mélomanes de la musique congolaie

 

Messager

 

 

4 Mars 2011

Où est passé Kiambukuta Nlemvo ?

Comme nous parlons de la série 70 de nos musiciens, il m’est venu à l’esprit un nom qui n’est pas de moindre parmi ceux que Manuaku Félix a utilisé pour essayer de ramener avec lui un rythme dont il a tant contribué, c’est le rythme Langa Langa. Ce nom c’est NZOBAZOLA SERGE NLEMVO dont plusieurs reconnaissent par KIAMBUKUTA NLEMVO. Ce jeune (évidemment actuellement adulte) après avoir décroché son diplôme d’état dans le Bas Congo, plus précisément à l’Institut Ngoma Nlemvo ex KIBENTELE (15 Km de Kwuilu-Ngongo), sur la route de Kimpangu, était engagé comme professeur à Ngombe-Matadi. Pour la petite histoire, Serge était choisi pour prononcer un mot de remerciement  à l’endroit du frère Cyrille, au nom de la promotion de cette année-là. En passant, le frère Cyrille, directeur des écoles chrétiennes de l’école Central de Gombe-Matadi présidait le jury des examens pratiques de la section pédagogique de l’Institut Ngoma Nlemvo dont Serge était candidat cette année-là. Le discours qu’avait prononcé Serge et la manipulation de la langue de Voltaire telle que maîtrisée avaient séduit  et épaté toute l’audience, en particulier le frère Cyrille. Ce dernier décidât sur le champ d’engager Serge comme professeur de Français à l’Ecole Centrale de Ngombe-Matadi comme professeur de Français. Serge était un doué et parlait très bien le Français, mais cachait derrière son talent de musicien, car en ce moment il ne chantait ni dans les chorales, ni en public.

Après Gombe Matadi, il y a eu silence jusqu’au moment ou Serge est apparu aux coté de Grand Muyaka, Lukombo, Shimita, Cheikedan et les autres dans Grand Wawa. Un autre temps mort jusqu'à ce que Serge a fait parler de lui dans la Chanson Monsieur Raison alors sous le nom de Kiambukuta Nlemvo. La derniere fois que je l’avais vu c’était vers les années 1988 à Mbuji-Mayi avec Madilu ou ils faisaient le nzing nzong à la kermesse de la Miba organisée à l’époque par le PDG MUkamba Kadiata Nzemba.  

Questions :

A ceux qui peuvent le contacter :

  1. Comment est-il passe de l’enseignement a la musique ?
  2. Quels Orchestres a-t-il fréquenté avant sa prestation dans Grand Wawa ?
  3. Pourquoi a-t-il quitté le Grand Wawa ?
  4. Combien des chansons a-t-il dans son répertoire ?
  5. A qui a-t-il adressé la chanson Mr. Raison ?
  6. Que fait -il actuellement ?

 

Merci d’avance pour les réponses qui vont nous éclairer sur la carrière de ce musicien.

 

B. Manseka

 

Jacques

04/03/2011 23:40


Une info très brève à propos de Serge Kiambukuta. je pense qu'il séjourne en France. Il y a une paire d'années, (plus de quinze ans) j'ai fêté avec lui et quelques amis, le nouvel an ( 1995=chez son oncle à strasbourg. A l'occasion, il nous avait fait écouter "EPHESIENS 5" son opus qui était en préparation. Nous avions profité de l'occasion pour lui poser quelques questions sur la suite de sa carrière. Et je me souviens qu'il nous a répondu qu'il avait d'abord privilégié la stabilité de sa famille avant de penser à sa carrière.

 Et comme tout était en ordre, il pensait reprendre ses activités. Mais, je dois avouer que depuis, je n'ai plus de ses nouvelles. Dommage, car c'est une des belles voix de notre musique. Espérons qu'il nous lise et qu'il réagisse. Tchao à tous les  mbokatiers.


Jacques T 

une amie proche

24/08/2011 00:03


il travail tjrs ds les assurances en tant que conseiller financier ;  mais il sert le seigneur a paris et le 24 aout ds l pres midi il louera son createur et donnera un temoignage sur le
bien fait de l eternel ds sa vie et il sera accompagner par d autres musiciens chretiens et ca sera  ds la region parisiènne

 

amie proche

24/08/2011 00:13


juste une petite rectification ; la journée de témoignage c est le 24 septembre ds l pres midi vous etes tous les bienvenus  

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Dans l'article de B. Manseka que je n'avais pas eu le plaisir de lire à l'époque, je lis ceci :<br /> <br /> "Après Gombe Matadi, il y a eu silence jusqu’au moment ou Serge est apparu aux coté de Grand Muyaka, Lukombo, Shimita, Cheikedan et les autres dans Grand Wawa. "<br /> <br /> Je crois qu'il y a erreur car, à ma connaissance, Serge Kiambukuta était dans Grand Zaïko au tout début, en compagnie de Shekedan, Shimita, mais le Grand Muyaka "Djo Poster" est arrivé plus tard avec Defao, Djo Nickel, etc.<br /> <br /> Serge Kiambukuta a composé à cette époque la chanson "Kali, ba gagner marché" alors que Ada Mwangisa publiait le super tube "Sonia" et Shekedan, "Molunge na ndako", entre autres.
Répondre
P
Qu'il repose en paix !
Répondre
S
https://www.youtube.com/watch?v=_yHM1_eFBms
Répondre