Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Samuel Malonga

Nos artistes-musiciens sont pour la plupart des sportifs. Beaucpoup parmi eux affichent leur attrait pour le footbal qu’ils avaient sûrement pratiqué dans leur adolescence.

 

Dans les années 70 et ce dans le cadre du football loisir, plusieurs orchestres se sont mués en  équipes de foot le temps d’un match. Les groupes musicaux kinois renferment de bons footballeurs à l’instar de Djanana qui aurait sollicité son adhésion dans Daring et Zamuangana qui fut un effectif de Juventus.

 

Ces rencontres inter orchestres étaient une occasion pour les vedettes de notre musique de prouver aux mélomanes qu’au-delà du fait qu’ils écrivaient de jolis textes de chanson, ils savaient aussi manier le ballon rond dont ils étaient aussi friands. Une occasion aussi d’éblouir le public dans un registre où on ne les attendaient pas.

 

 

Beaucoup d’orchestres se sont prêtés à cet exercice qui n’était pas de leur ressort et qui consistait à se débarasser de leurs habits BCBG, de se dépouiller de leur élegance d’artiste et de courir derrière un ballon. Ces rencontres avaient drainé un grand monde.
Beaucoup de ces artistes-musiciens footballeurs avaient retrouvé leurs vieux reflexes d’anciens joueurs. Au stade du 20 Mai ou sur le terrain de l’École Technique de la Gombe, les férus du ballon se sont bien régalés.

 

Les photos sélectionnées montrent ces footballeurs d’un jour qui en dehors de leurs productions scéniques nous ont donnés un spectacle digne de bons sportifs.
Samuel Malonga
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Bonjour à tous...Mon frère Blondé, l'évocation de François Lougah, me rappelle ma présence à son concert en 1977 au ciné Palladium à Kinshasa. J'avais aimé...quand à ce tournoi, il fut, en tant que divertissement, un vrai régal pour les Kinois. Il me souviendra toujours des mimiques de Gaby Lita chaque fois qu'il "ratait un but"...j'étais mort de rire et Pépé Yampanya qui "jouait" en bas car ne trouvant pas de pointures de bottines à sa taille. Et que dire de petits mollets de Shungu Wembadio ??? Seul Enoch Zamuanga fut un vrai footballeur car il jouait dans Juventus Vijana comme back...en Lifkin (Ligue de Football KINois). Je dois souligner un fait TRES marquant suite à ce tournoi: les recettes réalisées par le tournoi des musiciens dépassaient celles réalisées dans les matches du championnat de foot normal, Lifkin. Les clubs de la Lifkin entamèrent une grève pour exiger la revue à la hausse des recettes du championnat...avec en tête les 3 grands clubs de l'époque. Suite à cette bronca des clubs de la Lifkin, le stade du 20 mai, Grand Libulu, ne vit plus ce genre de tournoi qui permettait de voir les détournements des recettes à la Lifkin...<br /> <br /> RD Congo, mboka ya Gaby Lita na Enoch Zamuangana, ezali Libanga ya Talo.<br /> <br /> Claude Kangudie.
Répondre
M
Au temps pour moi. Nous devrions nous référer aux documents fournis par Sam qui attestent que c’est une composition de Loukelo et non de Simaro. Contrairement à ce que nous avions toujours cru depuis la sortie de l’œuvre au début des années ’70.
Répondre
K
Bsr Messager, Samuel et tous les autres. Je suis heureux de tous les éclairages fournis et vous remercie.
S
A propos de la chanson "Lisano ebandaki na Kin Malebo", si tout le monde sait et pense qu'elle une composition de Simaro Lutumba, sur le disque est plutôt marqué le nomde LOUKELO MENAYAMI comme compositeur,
Répondre
K
Une dernière chose les amis mbokatiers! Cette chanson que Samuel a utilisée pour accompagner l'article du jour est de Simaro a-t-il dit. Mais je voudrais savoir s'il s'agit du Poète Simaro Lutumba? Je demande cela parce que la voix et l'orchestration sont différentes de celles dont je suis habitué chez cet artiste.. Avec quel ensemble Simaro joue ici?
Répondre
M
Cher Blondė,<br /> Cette oeuvre de Simaro Lutumba avait ėtė enregistrėe par un groupe montė par lui-même vers 1972, dėnommė Mi-Amor. Je crois que nous y avions fait allusion antėrieurement, avec tous plus de dėtails.<br /> <br /> Messager
K
Bonjour à tous. Je vois que le sport et en particulier le football intéresse tout le monde y compris les chanteurs de partout. En Côte d'Ivoire j'ai en mémoire le cas de François Lougah qui s'est essayé sans succès à se sport (situons çà à 58-59) à Aubervilliers en France avant de rentrer à l'école de musique. Il y a aussi le cas de Gadji Celi qui lui s'est révélé à partir de l'animation des matches de football de son équipe l'ASEC d'Abidjan. Il peut y avoir d'autres mais voilà. Merci pour ce qui est pour moi une. révélation.
Répondre