Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Samuel Malonga

 

Pour son spectacle à l’Olympia en décembre 1970, Rochereau s’entoure de cinq danseuses qu’il nomme affectueusement Rocherettes. Elles s'appellent Marie-Claire Saïdi, Mariette Mpowa dite Marietou, Angélique Yeni, Marie-Thérèse Yoka et Annie Mbuli). Elles sont accompagnées par les danseurs Pascal Kabemba et Dilins Kinsekwa. Pendant le show, ce petit monde électrise le public présent dans le célèbre music-hall du Boulevard des Capucines dans le 9e arrondissement de Paris.

Cinq ans plus tard, un événement malheureux frappe l’orchestre Afrisa. Mariette Mpowa, l’une des cinq ravissantes Rocherettes, se suicide suite à une déception d’amour. "Ebele bamiboma kaka se po ya bolingo" (Beaucoup se sont donnés la mort à cause de l’amour) dixit Madilu. Cer drame bouleverse Tabu Ley qui rend hommage à sa danseuse. A travers cette mélodie, il s’adresse aussi à Bintou, le grand-frère de la défunte qui se trouve de l’autre côté du fleuve à Brazzaville dont il dévine la douleur.

 

Du milieu des années 60 jusque plus tard dans les années 70, certaines filles à Kinshasa affichent un comportement suicidaire. Une remarque anodine faite ou une vive reprimande des parents les met dans état de colère inouïe qui les entraîne à mettre volontairement fin à leurs jours. Elles s’immolent par le feu pour revendiquer leur majorité dans une sorte de liberté féminine. Emportées par une détresse psychologique, elles s’isolent, aspergent leur corps de plusieurs litres de pétrole contenus dans un bidon. Puis une allumette allumée suffit à mnettre le feu à ce corps imbibé de carburant pour le transformer en une véritable torche humaine. Les filles qui survivent à cette auto-immolation portent à jamais des traces hideuses de brûlures. Ce comportement décrié à l’époque a endeuillé plusieurs familles. Même les Mobutu en ont fait les frais dans les années 80.

La chanson "Karibu ya Bintou" est sortie au courant en 1975.

Samuel Malonga

 

 

O e o e bino kuna na ngambo boyoka likambo

O e o e Vous qui êtes sur l’autre rive¹ écoutez la nouvelle

Tolali te butu ya lelo nzoto ekotoko

Nous n’avons pas fermé l’œil cette nuit, le corps tranpsire

Sango ya koyebisa baboti e e

Il y a un message à donner aux parents

Nakoka te, naloba te

Je ne saurai pas, je ne dirai rien

Somo somo somo o mama

Quelle frayeur, quelle horreur bon Dieu

Boyebisa Bintou kuna na Brazza

Dites à Bintou qui est Brazzaville

Te leki azongisi molimu epayi ya Nzambe

Que sa petite-sœur s’en est allée auprès du Père

Ngo² Marietou Karibu, o ngo Marietou Karibou

Comme c’est triste Mariette Karibou

 

Marietou okeyi o wapi? Marietou ngo okeyi wapi?

Très chère Mariette. où es-tu partie ?

Okeyi olaka te pona nini oh iyoyo ngo iya o

Tu es partie sans prévenir

Liwa ya tango oyo ezanga somo

La mort ne fait plus peur de nos jours

Baleki bakomiboma likambo moke

Le jeunes se suicident parfois pour des futilités

Valeur ya nzoto ya moto ekoma pamba

Le corps humain n’a plus aucune valeur

Baboti bakolela mawa o

Les parents pleurent, c’est vraiment triste

 

Naleli Nzambe na Arabu Allah

J’implore Allah le Dieu des Arabes

Azongisa nainu yo Marietou

Afin qu’il te ressuscite Mariette

Nakoloba nini mama na ya Bintou

Que vais-je dire à l’aîné Bintou, ma belle

Epayi akoyoka lelo na nzela ya Brazza

Lorsqu’il l’apprendra aujourd’hui sur la route de  Brazzaville

Mposa na yo esili te muana ya mama

Je ne suis pas encore lassé de ton affection

Nakokunda yo mobesu pembeni ya Willy Mbembe³

Je vais te mettre en terre toute jeune aux côtés de Willy Mbembe

Ngo Marietou Karibu, o ngo Marietou Karibou

Comme c’est triste Mariette Karibou

 

Naleli Nzambe na Arabu Allah

J’implore Allah le Dieu des Arabes

Azongisa nainu yo Marietou

Afin qu’il te ressussite Mariette

Nakoloba nini mama na ya Bintou

Que vais-je dire à l’aîné Bintou

Epayi akoyoka lelo na nzela ya Brazza

Lorsqu’il l’apprendra aujourd’hui sur la route de Brazzaville

Mposa na yo esili te muana ya mama

Je ne suis pas encore lassé de ton affection ma belle

Nakokunda yo mobesu pembeni ya Willy Mbembe³

Je vais te mettre en terre toute jeune aux côtés de Willy Mbembe

Ngo Marietou Karibu, o ngo Marietou Karibou

Comme c’est triste Mariette Karibou

 

Otikeli ngai na nzotu mama ya mokuya

Quelle immense détresse que celle que m’as-tu laissée

Nasala nabanza yo Marietou

Je pense à toi lorsque je travaille

Ozalaki soki okobina mpe okoseke

Tu avais l’habitude de sourire lorsque tu dansais

Vedette ya Olympia ngo Marietou

O Mariette vedette de l’Olympia

Mposa na yo esili te muana ya mama

Je ne suis pas encore lassé de ton affection ma sœur de cœur

Pasi oyo nionso omeneli ngai na nzela ya Paris

Tout le mal que je t’ai fait endurer sur la route de Paris

Ezali na motema Marietou

Reste gravé dans mon cœur Mariette

Nakoki kobosana te Karibou

Je n’oublierai jamais Karibou

 

Otikeli ngai na nzotu mama ya mokuya

Quelle immense détresse que celle que m’as-tu laissée

Nayemba nabanza yo Marietou

Je pense à toi lorsque je chante

Mposa na yo esili te muana ya mama

Je ne suis pas encore lassé de ton amour ma sœur de cœur

Mpasi oyo nionso omeneli ngai na nzela ya Paris

Tout le mal que je t’ai fait endurer sur la route de Paris

Ezali na motema Marietou

Reste gravé dans mon cœur Mariette

Nakoki kobosana te Karibou

Je n’oublierai jamais Karibou

 

Mposa na yo esili te muana ya mama

Je ne suis pas encore lassé de ton affection ma sœur de cœur

Naloba ko nini na ya Bintou

Que vais-je dire à l’aîné Bintou

Wapi leki na yo Tabu ya mama a

Où est ta petite-sœur Tabu

Wapi leki na yo Marietou ya mama

Où est ta petite-sœur Mariette

…. nini eTabu ya Ley

….. Tabu de  Ley

Wapi leki na yo Marietou ya mama

Où est ta petite-sœur Mariette

 

______________

 

¹ Pour les Kinois, Brazzaville qui se trouve de l’autre côté du fleuve Congo. Kinshasa pour les Brazzavillois.

² Dérivé du lomongo, ce terme qui n’a vraiment pas d’équivalent en français exprime la tristesse.

³ Trompettiste décédé en 1971 suite à un accident de circulation.

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Juste une précision, le nom Bintu ou Bintou se rencontre aussi chez les Luba en RDC...Il y a une famille Kasaïenne célèbre qui porte ce nom, celle de Raphaël BINTU chanté dans le fameux titre de Franco "Mario"...Chez les Baluba, ce nom est porté par les hommes comme par les femmes...

Claude Kangudie
Répondre
S
Éclaircissements sur Bintou.
Oumou (comme la grande chanteuse malienne, en taille (1,85m) comme en talent, Oumou Sangaré), Alimatou (chantée par Franco et Mangwana), Halimatou, Aissatou, Kadiatou, Khadidiatou, Astou (comme Astou de la célèbre série télévisée ivoirienne "Ma Famille"), Assetou, Assiatou, Fatou, Fatimatou(ta), Nafissatou (comme Nafissatou Diallo de l'affaire DSK), Salimatou (Salima chantée encore par l'OK Jazz), Ramatou(laye), Safiatou, Habibatou, Aichatou, Nabintou, BINTOU ou MARIETOU, tous ces prénoms musulmans, exclusivement féminins, sont extrêmement répandus en Afrique de l'ouest. AUCUN homme n'a jamais porté un seul de ces prénoms, c'est évident. Tout Ouest-africain nous le dira.
Bintou vient de l'arabe Bit, prénom attribué en général à la fille du Khalife ou de l'Emir. Chez les peuples Malinkes, largement répandus entre le Mali, la Côte d'Ivoire, la Guinée et jusqu'au Sénégal, le prénom Bintou était autrefois réservé aux filles de l'aristocratie.
Par ailleurs, Marietou Mpowa a probablement "christianisé" son prénom en Mariette, petite Marie. C'est qui est normal car le sufixe TOU signifie "petite". Au demeurant, Tabu Ley dit bien à Bintou: "Wapi leki na yo Marietou ya mama..."
Merci Sam d'avoir accepté ce que tu as considéré comme ma suggestion. Mais c'est plus qu'une suggestion. C'est une certitude. Tant que nous nous complétons, dans la sérénité, sur Mbokamosika.
Simba Ndaye
Répondre
S
Merci cher Simba pour ces éclaircissements.
C
Le Vieux Michelino Mavatiku reste l'un des rares derniers dinosaures ayant côtoyé les deux Grands qui sont Franco et Rochereau. Partira-t-il avec les secrets de l'histoire? Et cette Marietou fut une belle femme. Et je crois que c'est elle qui a électrisé le Stade du 20 Mai lors de la prestation de l'Afrisa lors du festival Zaire'74.
Répondre
P
Ah! Donc elle électrise tout un Stade en 74 et se donne la mort en 75, à cause d'
une déception d'amour.
P
Moi aussi j’ai toujours pensé que c’était un frère aîné. Ça n’a jamais traversé ma pensée qu’il pouvait s’agir en fait d’une femme. C’est ce qui se passe quand la langue ne distingue pas le masculin du féminin – le genre grammatical – sauf dans certains mots, comme le père et la mère. En principe, ça doit être un homme.
Répondre
S
Avec la disparition de Marie-Claire Saïdi et hormis Michelino Mavatiku, il semble que tous les autres sur la photo du groupe,ne sont plus de ce monde.
Répondre
C
Bonjour à tous...mon frère Sam...article prémonitoire. J'ai été informé aujourd'hui du décès de la rocherette Marie Claire Saïdi à Lubumbashi...Elle est décédée de suite d'un coma diabétique...Paix à son âme.

RD Congo, mboka ya ngunza Rochereau na Marie Claire Saïdi, ezali Libanga ya Talo...

Claude Kangudie.
Répondre
S
Que son âme repose en paix. Il semble qu'elle avait été bourgmestre dans une commune lushoise.
S
Belle traduction.
Mais j'ai toujours cru que Bintou était une femme, la grande-soeur de Marietou.
Simba Ndaye.
Répondre
C
balobaka ezali kulutu na ye ya mwasi
S
A la sortie du disque, quelqu'un m'avait appris que c'était son frère. Mais c'est fort possible que ce soit aussi le nom de sa soeur aînée comme tu le suggères.
M
L'illustration choisie par Sam démontre qu'une photo vaut plus que mille mots.

Messager
Répondre