Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

L’ANCIEN PREMIER MINISTRE JOSEPH NSINGA UDJUU, L’ENFANT DE NSONTIN, S’EST ÉTEINT.

JOSEPH NSINGA UDJUU, l’ancien Premier Ministre ou Commissaire d’état est décédé le 24 février 2020 à Kinshasa, à l’âge de 86 ans.

Licencié en droit de l’Université Lovanium de la promotion 1962-1963, Joseph Nsinga a notamment exercé les fonctions du ministre de la Justice, avant d’être promu Premier Commissaire d’état (23 avril 1981-5 novembre 1982).

Dans le cadre du travail de mémoire, nous n’avons pas attendu sa mort pour lui rendre hommage, comme en témoigne notre article du 1 mai 2009, auquel son fils, NSINGA UNSHEMVULA CHRISTIAN avait réagi favorablement. Nous lui présentons nos condoléances les plus attristées

Suite à ce décès, nous reprogrammons les chansons « Nsontin » et « Obwa Osud jeme » composées par Franco en l’honneur de Joseph Nsinga et à l’occasion du centenaire du mariage de ses parents en 1968. Ces deux tubes furent interprétés par l’OK-Jazz durant les cérémonies à Nsontin, dans la province de Bandundu.

Messager

 

1 Mai 2009

Publié par Messager

L'apogée du ministre Joseph N'singa Udjuu


L’apogée du ministre Joseph Untube N’Singa Udjiuu

Joseph N’Singa Udjuu fait partie des plus influents ministres du régime Mobutu . Plusieurs fois ministre, une fois Premier commissaire d’Etat, son étoile avait particulièrement brillé de tous ses éclats en 1968, avant qu’elle ne pâlisse momentanément suite à une affaire de détournement survenue après qu’il ait initié de ses propres mains, une loi punissant de mort , l’auteur d’un détournement de 10.000 Zaïres.

Au faîte de sa gloire, Joseph N’Singa, alors ministre de la justice, a eu le privilège d’organiser, toujours en 1968, de somptueuses festivités à l’occasion du 50 e anniversaire du mariage de ses parents à Nsontin, dans la province de Bandundu, agrémentées par Franco et son Ok-Jazz.

Pour immortaliser cet événement, Franco composa deux remarquables chansons intitulées : »Nsontin » et « Obwa Osud Jeme ». Leur impact fut tel que Rochereau interprétera l’une d’elles lors de son passage à l’Olympia en 1970.

Ces deux titres sont devenus rares sur le marché du disque, mais votre blog les a dénichés et vous les présente en 1ère diffusion.

Messager

 

Bonjour,

Je suis le fils de N'singa Ujduu et ton commentaire est bien rédigé, surtout par rapport à l'anniversaire de mariage de mes grands-parents à Nsontin.

Encore un grand merci d'immortaliser cet article.

Cordialement

N'singa Unshemvula Christian 22/07/2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Congo Zoba 04/03/2021 08:56

ebandaki na Jonsial pe eye kosukisa na Mombembe, rip Vieux Udju. ya mibale nalingi natuna soki papa Denis Ilosono azali a bomoyi to pe soki nzambe asila kobenga ye.