Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

LE SCEAU DE MANU DIBANGO DANS L’AFRICAN-JAZZ.

 

Photo extraite du livre de Faugus Izeidi "Les coulisses de la musique congolaise"

 

Chaque artiste a un sceau, une empreinte particulière qui le caractérise à travers ses œuvres ou celles auxquelles il aura été associé.

 

En effet, nous savons tous que tant à Bruxelles qu’à à Léopoldville (Kinshasa), le célèbre saxophoniste Manu Dibango avait contribué, au début des années ’60, aux nombreux enregistrements de l’African-jazz. Et en tant qu’artiste, ces chansons de l’African-Jazz portent jusqu’à ce jour ses empreintes .

 

Ainsi, notre site a estimé qu’il est temps de rediffuser ces réalisations à l’attention des jeunes mbokatiers, en vue de confirmer qu’effectivement, Manu Dibango a bel et bien fait partie de l’African-Jazz, comme en témoignent ces trois œuvres triées parmi tant d’autres.

 

À travers ces chansons, nous rendons hommage, une fois de plus à l’un des plus célèbres artistes musiciens africains.

 

Messager

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
La premiere chanson c´est L´african Jazz, mais pas les deux autres . Surboum African Jazz, cést l´editon de Joseph Kabassele . Même L´orchestre Ok Jazz de Franco avait enregistré à L´edition Surboum African Jazz à Bruxelles

PÉPÉ
Répondre
S
Quelle voix! Quelle pureté!
Répondre
B
Bonjour Messager. Cette version de whisky soda, je l'entends pour la toute première fois et c'est ce qui fait le charme et la particularité de ce blog: "faire une découverte à chaque consultation". Je parle de whisky soda parce qu'elle a plusieurs versions que je connais. Un ivoirien, Fax Clarck s'y est essayé aussi. Wachiwara, je ne sais plus si c'est la même version mais je me rappelle, tout petit avoir esquissé des pas là dessus au côtés de mes aînés. Merci de réveiller toujours es souvenirs. Pour moi MBOKAMOSIKA n'est plus une distraction mais passage obligé quotidien. Merci et j'attends toujours dans la mesure du possible la chanson EMBRASSE-MOI MARIE. Celle que j'écoute sur le blog est coupé vers la fin.
Répondre
M
Blondé,
Ces enregistrements datent de 1960 à 1961. Ces sont des originaux, donc des raretés.
Messager