Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Spéciale 12ème anniversaire : le meilleur des répertoires de Zok Roger, Salim, Lionel, et Nguembe.

.

En parcourant les œuvres diffusées à l’occasion du 12ème anniversaire de notre site, force est de constater qu’elles renferment  les différentes facettes de la chanson congolaise, et ce, grâce à la générosité des uns et des autres.

Aujourd’hui, l’occasion nous est offerte de remercier ZOK ROGER, SALIM, LIONEL, et NGUEMBE. Quatre des donateurs ayant pourvu le site en raretés, au moment où nous en avions énormément besoin.

En effet, ZOK ROGER, est l’unique mécène qui a soutenu le site financièrement et en chansons depuis la RDC, sauvant ainsi l’honneur des congolais restés au pays. En fin connaisseur de la musique congolaise, c’est lui qui nous avait permis de réunir toute la série des "nouvelles",  de construction dramatique intitulées « MWAMBE », sept au total, qui avaient caractérisé le répertoire de Johnny Bokelo.

Sur le répertoire de SALIM, nous avons retenu deux  chansons  mythiques, à savoir: « BOZOBA ESALA NGANDO » de Kin Bantou, et "MOBALI YA NGELELE" de Jeanoot Bombenga et le Vox Africa.

Quant au jeune LIONEL, son  riche répertoire reflétant  son âge est axé sur les orchestres de la nouvelle génération.  Nous y avons retenu deux chansons de l’orchestre ISIFI intitulées : « SAMBOLÉ » et « ADOLOFINA ».

Enfin nous avons le devoir de rappeler qu’au début de notre site,  NGUEMBE fit partie de nos sources privilégiées d’informations. Par ailleurs, son répertoire regorge des œuvres inédites de l’époque des pionniers de la musique congolaise. Nous en auditionnerons « C.C.T EBONGISI MOKIRI » et « BENGELA NGAI BOSELE ».

Messager

 

LE MEILLEUR DES RÉPERTOIRES DE ZOK ROGER,  SALIM, LIONEL, ET NGUEMBE.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Admin,
Kindly post mwambe No.3
Répondre
M
Thanks
R
Hello Admin,
Thank you for your good work,i have really looked for Mwambe No.1
Répondre
M
You are welcome
You are welcome.
Messager

S
Juste.
Ozala au lieu de Osala.
SN
Répondre
M
Lire plutôt Kozala=être
Msg
M
Une nuance pour diffėrencier le verbe kosala=faire, de kozals=être.
Messager
S
Mon cher Messager,
C'est un bien difficile exercice auquel tu nous convies. Car avec le temps, notre mémoire...
Mais autant que je m'en souvienne, la phrase complète à laquelle tu fais allusion était: ''Mo sala motane, ba lobi ye muluba''.
Selon toute vraisemblance, la phrase était donc assez connotée.
Simba Ndaye
Répondre
M
C'est ça David.
Messager
D
Bonjour tous,
Je pense que la phrase en question (correction) etait:
"Ozala motane balobi ye moluba".
David M.
M
Dans la mêne chanson, on a autirisė l'ėnumėration des tribus: baluba mudiano, bamongo osangela, ba budja ,ect,ect.
Messager
M
Effectivement . C'est la phrase qui avait ėtė censurėe, puisqu'èvoquant une tribu d'une manière pėjorative.
Messager
B
Bonjour et merci à Messager et Simba Nadaye pour leur disponibilité et leur proptitude à répnondre aux préoccupation des autres. Une fois encore merci pour ces renseignements complémentaires.
Répondre
M
Blondė,
La marque de cigarette dont on fait la promotion dans la chanson est la cigarette lėgère. Une marque très prisėe par les fumeurs durant des gėnėrations.
Messager
S
Blondé,
Comme l'a dit Messager, CCT Ebongisi Mokili, dédiée à la promo d'une marque de cigarette de l'époque, est en effet une chanson de Adikwa Depala.
En revanche, Bengela ngai Bosele est une œuvre de Fabien Libasi.
Simba Ndaye
Répondre
M
Cher Blondé
Ces deux chansons avaient été envoyées par Nguembe il y a huit ans. C’est la toute première fois que nous les diffusons sur notre site. Mais elles font partie de ce que les éditeurs avaient qualifié de « Roots of Rumba Rock 1953-1954 ». La 1ère chanson est l’œuvre de Adekwa, un ancien artiste de l’époque de Wendo. Le rythme envoûtant qui t’a emballé est « MASTA », qui est interprété jusqu’à nos jours par les artistes musiciens. Koffi y avait recouru dans un de ses albums.
Messager
Répondre
B
On a l'habitude de dire que plus le vin est vieux plus il est excellent. En va t-il ainsi aussi pour la musique? En tout cas merci à NGUEMBE pour les deux dernières chansons de la liste. Les auteurs n'ont pas été mentionnés mais elles me ravissent. C'est une histoire de goût et d'appréciation dons je ne veux pas dire que les autres ne me plaisent pas. Mais j'avoue j'ai un faible pour ce rythme pur, simple vraiment extraordinaire. D'ailleurs je ne cesserai jamais de dire merci à tous les contributeurs à ce Blog.
Répondre
M
Dans Mwambé N° 1, une phrase a été censurée. qui peut nous la reproduire ?

Messager
Répondre