Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 




En Europe où je me trouve, je viens d'apprendre,avec beaucoup de tristesse , la mort du talenteux Freddy Mayaula Mayoni que j'ai connu depuis 1966 quand je l'ai inscrit  moi-même
comme élève au Collège Protestant ADEBCO de Kintambo(aujourd'hui Institut Kimvula) où j'étais Directeur ,Préfet des études.Freddy, était pour moi non seulement un élève studieux et appliqué, mais un garçon sérieux et honnête.

Comme véclubien, je l'ai poussé à prester dans V.club et il m'a suivi, d'ailleurs avec Nkoko(Biscouri), alors que Freddy était de mouvance vert-blanc(Daring), tandis que Biscouri était de tendance Dragons.

 Freddy et moi avons gardé de très contacts: il venait me voir régulièrement à mon domicile, souvent en compagnie de Kembo, Mayanga Adelar,Gento Kibonge et autres dont Biscouri...


Repose  en paix muana Ne Kongo.  

 

Prof Emmanuel BAMBA Junior

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

kenneth 30/04/2018 22:45

Rip

nsingi mabuassa 05/11/2014 11:22

fredy était mon idole.je portais ses botines quando vita réalisait ses entreinements derrière l´académie des beaux-arts.et encore il voulait se produire en Angolaauprès de papa Thiago,le zorro de l´as vita club.on était à la recherche d´un sponsor pour la réussite de ce spectacle.malheureusement,le rêve de freddy mayaula ne s´était pas concrétisé en raison de sa maladie.paix en son âme.

Vicky KANDI 31/05/2010 23:36



 


Le témoignage du professeur Bamba
sur Freddy Mayaula Mayoni ressuscite en moi les images de ma jeunesse, je revis en mémoire, le 164 de la rue Tshuapa à St-Jean où Mayaula avait ses habitudes et où ses amis Albert Malonga alias
Rosmy (décédé), Dany Mangabu y résident. C'est aussi à ce même endroit que le professeur Emmanuel Bamba Junior a passé sa jeunesse avant d'aller poursuivre ses études supérieures à Liège. Freddy
Mayaula a donc ses habitudes à Tshuapa où il y a l'occasion de rencontrer ses autres amis que sont Jean Kembo, Lucie Liongo que Bavon Marie-Marie immortalisera la beauté dans la chanson
« libanga ya talo. Que des souvenirs!!   


Au revoir mon
grand.


Vicky Kandi



A. Bellak 30/05/2010 15:59



C'est effectivement une énorme perte dont on verra l'ampleur dans quelques années surtout à cause du vide abyssal des chansons actuelles, remplies essentiellement de mabanga. Mayaula
faisait partie de ces rares auturs qui n'écrivaient pas pour rien, qui avaient quelque chose à dire et il visait tout d'abord la profondeur avant toute chose dans ses chansons, comme Lutumba ou
Max Mongali. On en oublierait même que c'était aussi un guitariste de talent, la tendance étant de suivre les paroles de ses chansons sans faire cas de l'habillage, de l'instrumentation, de sa
guitare, en fait. C'est un grand auteur, un grand artiste qui vient de nous quitter, l'un des derniers à donner véritablement ses lettres de noblesse à la chanson congolaise, africaine.


Bellak