Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

La population kinoise décline les moustiquaires d’une ONG

 

La population kinoise décline les moustiquaires offertes par une ONG. Telle est l’information principale communiquée en direct ce mardi 18 novembre 2008 par Nicole Ngaka, à la Radio Suisse Romande.

Selon cette journaliste , une ONG a dans le cadre de la lutte contre le paludisme, entrepris la distribution à grande échelle des moustiquaires(+- 2 millions), imprégnées d’insecticides à la population kinoise. Malheureusement celles-ci (moustiquaires) sont aussitôt brûlées parce qu’elles seraient empoisonnées.

Interrogée sur les craintes de la population, la journaliste a déclaré qu’elle ne se prononcera qu’à l’issue d’une enquête à mener au niveau de l’Office Congolais de contrôle.

Nous estimons en ce qui nous concerne que la distribution de ces moustiquaires aurait dû être précédée par une vérification adéquate. Tout contrôle a posteriori dénote d'un manque d'organisation, surtout en pleine capitale d'un grand pays.

Dossier à suivre

 

Messager



Cet échange de "courriel" explique peut-être l'origine de ces fameuses moustiquaires !

Des toiles moustiquaires sont distribuées à Kinshasa. Il s'avère que ces toiles sont empoisonnées à dessein. Cette information est tenue secrète par certaines autorités. C'est ridicule dira-t-on: il faut toujours quelqu'un pour saper les bonnes actions. Ça sera ridicule d'avoir été informé et n'y avoir rien fait. Jeter ces toiles dans les poubelles pendant qu'il est encore temps. Réfléchissons: est-ce la lutte contre les moustiques passent prioritairement par la distribution des toiles.  

Ne vous alarmer pas si vous l'avez déjà utilisé. Le poison agit lentement au fur et à mesure qu'on l'inhale.  

Et voilà la suite: aussitôt que l'affaire sera connu, on fera passé un démenti dans les médias ; et toute personne qui sera tenue pour l'auteur de la divulgation sera punie très sévèrement. Et puis plus tard, une autre information qu'on qualifiera de "bonne foi" celle-là, dira que le lot des moustiquaires a été affecté par inadvertance.  

Pourquoi certains responsables penseraient- ils à empoisonner le peuple? La réponse est simple: l'ordre par le chaos. Il n'y a rien de telle qu'une calamité qui frappe fort les consciences pour faire accepter n'importe quel "sauveur" aux commandes du pays, fut-il un mercenaire rwandais que tout le monde s'évertue à présenter comme un rebel congolais. 

 

Christian Dikoba

Merci Pasta A.

 

j'ai raisonné de votre manière, j'ai demandé à un ami médecin à Kinshasa de prendre un échantillon d'une moustiquaire en question pour faire des investigation et confirmer la rumeur, je demande aussi à Maman Jeannine Muanza qui est médecin sur place à Kinshasa et qui me lit dans ce mail de nous aider avec des investigations pour couper court à cette rumeur.

 

Ne soyons pas naïf chers frères, mais plutôt prudent dans le traitement de l'information avant sa divulgation.

 

M.

 

Cher Frère P.

 

C'est un bruit savamment preparé et diffusé par monsieur et madame tout le monde, sans études épidémiologiques réalisées, on se laisse prendre par un groupe maffieux, qui trouve ses intérêts bousculés par le fait de la distribution gratuite de ces toiles.( les anti paludéens ne vendent plus comme d'habitude).  A l'instar de Kinshasa, nous avons assuré la distribution  de ce produit depuis  plus de 6 mois, dans nos zones de santé et aucun cas particulier, dû à son utilisation n'a été signalé. Donc, la cellule des études épidémiologiques ( Dr Kayembe et cies...),  l'office Congolais de contrôle et la police nationale sont à l'oeuvre pour affirmer ou infirmer ce bruit. Mais d'ores et déjà, je dois dire aux amis que la seule ville de Kinshasa, régorge plus de 6 000 000, d'âmes, ce genre de bruit n'a donc  pas droit d'être dans la cité comme kinshasa. Si cela s'avérait juste,  combien des  familles  seront décimés  par  la simple utilisation de ces toiles ? A qui profite ce crime ? et pourquoi seulement sur la population de Kinshasa alors que  nos structures  assurent encore jusqu'à ce jour, la distribution dans d'autres coins du pays.

 

Placide, pareil  bruit a déjà eu lieu au mois d'Avril et Mai 2008, au motif de : PERDRE SON SEXE ( les hommes), ou de le voir dégrossir  QUAND LES EPAULES SE TOUCHENT  AU MARCHE, DANS LA RUE ou dans le TRANSPORT PUBLIC, sachant pertinement bien qu'il n'y a pas de transport dans la ville de Kinshasa. Pour nous en convaincre, il y a même eu des témoins à la TV ( Hommes et Femmes) qui sont venus confirmés ce bruit  parce qu'ils ont vu, disent-ils,  un homme pleurant à l'arrêt de bus, tout simplement parce qu'un autre homme l'a gogné et  le premier a vu  directement  son sexe devenir plus petit que d'ordinaire et disparaître.   Alors, tu t'en rends comptes, dans quelle situation  nos frères hommes ont-ils été placé jusqu'à la fin des investigations de la police ? Ce n'est pas propre ce genre des nouvelles..

 

 

A ce moment, il faut attendre les resultats des études en cours et l'enquête de la police criminelle.  Mais, je t'assure qu'il y a rien à s'affoler, le Congolais est devenu trop malléable.

 

Allez ! bonsoir

 

Mme J.

 

P.
Le pays traverse une période très difficile. Ceux qui savent mettre une population dans la sinistrose ne peuvent que lancer une telle rumeur... , la tête du pays est malade que voulez vous de plus ?
Madame M. a très bien fait d'intervenir.
bon mardi
K. M.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

3g1vs7278n 02/12/2019 17:45

thats because its your job to figure that out.

MUANA NGABA 18/11/2008 20:13

c'est bizarre quant le gouvernement et le ONG distribu des moustiquaires a des milliers des congolais au lieu des chercher la cause et après remedier non ils ont choisi de laisser a croitre les moustiques et distribuer les anti-moustiques.le fonds des moustiquaires pourrait servir a amelioré les états des caniveaux et autres.apprends moi a pecher et je n'aurais plus fin.la population n'a pas tort de croire que les anti-moustique sont !!!!!!!!!!.bref a qui est l'idée des moustiquaires?ils sont tous pareil et a kivu ils veulent négocier avec le rebelle pdt que le president a (elu democratiquement)quel gachi?ça c'est la demon-écrasié.