Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 

 

La RDC sera vraisemblablement la 1ère victime africaine d’Obama

 

Après l’euphorie et les espoirs déclenchés par l’élection historique de Barck Obama, l’heure est venue de regarder la réalité en face. Finies les promesses électorales. Le Président élu des USA a déjà été « brieffé » par les services secrets américains et par l’actuel locataire de la Maison Blanche, Georges W. Bush. Il a nécessairement pris connaissance où se situent les intérêts américains an Afrique et quels sont ses zones d’influences. Malheureusement pour la RDC, les pays qui soutiennent les rebelles de Laurent Nkunda font partie des enfants chéris des américains.

Si on se réfère aux tergiversations actuelles de l’ONU qui n’arrive pas à renforcer les troupes de la MONUC en RDC, on voit se profiler la main américaine. Il est dès lors à craindre que le début du mandat de Barack Obama soit marqué par une prise de position défavorable à la RDC dans le conflit qui l’oppose au bloc soutenu les Anglo saxons.

Le malheur n’arrivant jamais seul, le régime de Kinshasa ne peut compter sur l’Occident qui ne lui pardonne pas les accords signés avec la Chine. Raison principale du refus d’envoi des troupes européennes pour venir au secours de Kabila.

Ceci étant, l’arrivée de Barack Obama risque d’être fatale pour Kabila dans la mesure où la RDC avec un président sans charisme et sans soutien populaire, sera en face des pays (Rwanda, Ouganda) ayant des leaders affirmés. Et qui  soutiennent une  rébellion avec un leader.

Le souhait de nous tous est que notre pays puisse écraser la rébellion de Laurent Nkunda. Mais force est de souligner qu’il est difficile à un pays sans leader de gagner une guerre. Une équation à deux inconnues se pose actuellement pour la RDC : se doter d’un véritable leader et combattre la rébellion. Un exercice difficile qui risque d’aboutir à l’installation d’un autre pion à l’image de Kabila, favorable aux intérêts des Rwandais et qui finira par être vomi par la population.

La balle est dans le camp des politiciens congolais pour imaginer un scénario à la fois subtil et profitable à long terme aux intérêts du pays. Sinon nous allons revenir à la case départ.

 

Messager

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Guillaume 13/12/2008 01:27


Suivez et commentez les coups de gueule de Radio MANGEMBO FM
99.7De lundi à vendredi, à 12h15 
Château-Rouge
Ou l’agonie de la diaspora congolaise
 
Château-Rouge, je te baptise du nom de l’agonie de la diaspora congolaise. Voici pourquoi.
 
Tu fus, Château-Rouge, le haut lieu de l’esbroufe et de la prestance zaïro-congolaises. Tu es désormais livré au génie commercial des frères jaunes venus de Chine, à celui des redoutables hindous venus du Pakistan. Le samedi 29 novembre dernier, alors que des colonnes gaillardes de Congolais réveillés par le froid parisien s’ébranlaient vers la Place de la République pour crier haut et fort « HARO SUR LA BALKANISATION DU CONGO BENI DE NOS AÏEUX », c’est une charmante et serviable chinoise qui d’un zozotement câlin m’a prestement trouvé, à peine ma demande formulée, des vieilles chansons d’Emile SOKI que je cherche depuis des lustres. C’est un affable Pakistanais qui m’a vendu mon poisson salé, mes feuilles de manioc, mon tangawisi, ma chikwangue.  Le tangawisi cultivé dans le MBAM au Cameroun, la chikwangue fabriquée et emballée sous vide dans les usines du quartier « Le Village » à Douala, vers la route de l’aéroport. Que voulez-vous, les paysans chez nous au pays, même plus ils ne cultivent le manioc, non plus du tout ils ne plantent le tangawisi.
 
Oui, Château-Rouge donc, Château-Rouge où jadis officiaient en grands prêtres JOEL PHOTO MBETENGE, SAMABI, BOB MASUA et les autres, là où il ne reste plus debout que TOUT KIN ? Tu nous a été arraché proprement, comme est en train de l’être à notre cher pays GOMA, ville martyre, par nos frères Ruandais venus du Ruanda de Paul KAGAME, Paul KAGAME le nouvel Hitler des temps africains, l’Hitler africain béni par G.W. BUSH, craint par Louis MICHEL et la Couronne belge, celui-là même qui intimide Bernard KOUCHNER, Nicolas SARKOZY, Angela MERCKEL, Gordon BROWN. Celui qui par eux se fait respecter.
 
Tu nous as été arraché, comme l’a été ta sœur jumelle MATONGE, la Galerie d’Ixelles à Bruxelles.
 
Château-Rouge, dis-moi donc qui, mieux que vous, MATONGE et toi, pourrait me dire l’agonie de cette diaspora congolaise qui régna sur toi, comme autrefois le Congo-Zaïre sur l’Afrique ? Non, Château-Rouge, non MATONGE, personne ne peut mieux que vous deux nous conter la vanité des priorités des Congolais de tous les temps, de tous les lieux. Rien n’a guidé JOEL PHOTO MBETENGE. Personne n’a soutenu SAMABI. Et les créanciers  eux, ils ne payaient pas leurs dettes chez BOB MASUA. Et TOUT KIN est dans la ligne de mire.
 
Guillaume BAYAMA

TANGA 14/11/2008 10:53

L'entourage du president Kabila compose des grand diplomates selon l'AMP doit revoire le contrat avec la chine pour etre en bon terme avec les occidentaux afin de sauver la vie de nos comptriotes qui sont entrain de crever dans la foret a cause des forces negatives,dans le cas contraire j'invite mes comptriotes qui ne sont pas a l'est d'implorer l'eternel jour et nuit de metre fin a la guerre parceque nos dirigents se retrouvent impuissants et a la limite de leurs forces.

Michel Kinzonzi 14/11/2008 09:22

Une eau lointaine n'éteint jamais un incendie.Comment un grand pays comme le nôtre ne dispose pas d'une armée de renom?Et même s'il y en a nos milataires ne sont suffisament pas payés pour défendre les intérêts de la nation!Ils sont sous équipés,ne s'entraînent qu'avec des moyens de bord comment voulez-vous qu'ils résistent aux miliciens de Nkunda qui sont puissament équipés?Comme notre frère Ya théo vient de le souligner l'éléction d'Obama ne changera rien au problème congolais les Ricains eux-mêmes ils ont leur soucis.Avec une bonne armée,des militaires consciencieux et non voleurs repousser Nkundabatware hors du pays ne sera pas sorcier.

Ya Theo 13/11/2008 02:46

Le probleme se trouve au niveau de congolais....Barack Obama ne sauvera pas la RDC si les congolais continuent de vivre dans la confusion. Face a une rebellion comme celle de Nkunda si toute la classe politique se solidarise avec le gouvernment en place pour barrer la route a Nkunda, Barack Obama ne saura pas contourner cette volonte politique, mais si les congolais continuent leur desordre politique...alors la il ne faut pas blamer Barack..il a d'autres chats bcp plus importants a foueter

cigalette 12/11/2008 22:34

Bonne soirée*Tu as des raisons d'être pessimiste...surtout si tu vis au RDC... Mais aux dernières nouvells1 - les Maï Maî sont aussi fautifs que les rebelles2 - le gouvernement a assuré tolérance zéro pour punir les crimes de guerre3 - la MODUC a un nouveau mandat lui permettant de riposter et s'intercaler entre les deux parties*Pour Obama Wait and See*Fraternellement