Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Au Congo,"Banque Lambert" signifiait à une certaine époque tout prêt à intérêt exagéré.On rencontrait dans chaque service, une personne, parfois un simple employé, disposant d'une grosse somme d'argent qu'elle prêtait aux autres, avec un taux d'intérêt mansuel de plus de 40%.Quelle folie!
Le jour de la paie, ce fameux "banquier" venait s'asseoir aux côtés de l'agent payeur en vue de recouvrer ses créances.Mais vu son taux exorbitant d'intérêt, les pauvres fonctionnaires étaient pratiquement obligés de s'abonner à ce système qui s'apparentait à la mafia. Ainsi,ils precevaient leurs paies pour rembourser leurs dettes et restaient les mains vides.Le lendemain,ils revenaient pour s'endetter de nouveau auprès de leur prêteur.
Ce système a vu le jour en RDC tardivement. Avant, les prêts se faisaient sans intérêt, ou avec un intérêt légalement autosisé.Les commerçants disposaient d'un cahier sur lequel ils pointaient les noms de leurs débiteurs. A la fin du mois,ceux-ci venaient s'acquitter de leurs dettes, et les commerçants rayaient leurs noms.
Durant la période faste de notre économie, beaucoup d'employés avaient pourtant bénéficié du régime de prêts à intérêt raisonnable.La majeur partie de maisons avaient été acquises grâce au"fonds d'avance":Bandalungwa,Kasa-Vubu,Yolo,20mai,Cité Salongo..,sont l'illustration de ces prêts.Certains fonctionnaires privilégiés effectuaient des achats à crédit à "Congo-Luxe" ainsi que dans certains grands magasins.Mais toutes ces pratiques avaient soudainement disparues pour céder la place aux achats cash.
C'est ainsi qu'en dehors du pays,la communauté congolaise a eu du mal à s'adapter.Certains de nos jeunes compatriotes nouvellement employés ont payé les frais du système d'achat à crédit.Sans faire des comptes, ils ont accumulé des crédits de maisons,voitures,mobiliers,appareils électroménagers,au point de manquer de quoi s'acheter à manger à la fin du mois. Partout en Occident, les agents du marketing nous harcèlent
tous les jours.L'incitation à consommer devient si pressante que l'on finit par succomber à leurs offres.
Lorsque les économistes disent que le moral des ménages est haut, cela veut dire que nous croupissons sous les dettes.
La cible du marketing restent nos enfants et nos femmes, friands des gadjets. Ils veulent toujours être à la page:téléphone portable,Hi pod,Mp3 (dernier cri),.Toutes ces choses s'achètent à crédit. Et le taux d'intérêt fixé par Bruxelles s'élève à + de 17%.Nos enfants se jettent tête baissée sur ces produits,oubliant que le taux moyen de l'augmentation salariale dépasse rarement 2%.
A cette allure, nous sommes tous condamnés à vivre perpétuellement à crédit.

Messager

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
Votre commentaire: Ce systeme est a decourager.
Répondre
N

si chacun vivait selon ses moyens, les usuriers auraient fait faillite depuis belle lurette. Quand "la poule n'avale que ce qui est proportionnel à sa gorge" et l'homme accumule ce qui lui
appartient pas jusqu'à lui provoquer des AVC
Répondre
M
Bien dit Sisi. D'ailleurs personnellement je me méfie beaucoup de cette carte. Je ne l'utilise qu'en cas de force majeure. J'ai horreur des dettes. Messager_________________http://www.mbokamosika.com
Répondre
M
Cher Messager, Une carte de crédit est une facilité de paiement que votre banque vous accorde. Si vous bénéficiez d’une carte avec ouverture de crédit vous ne pourrez de toute le façon dépasser cette limite, supposons qu’elle soit de 1250 € ( cette ouverture est faite en fonction de vos revenus), vous aurez un minimum obligatoire à payer par mois et bien sûr des intérêts à payer sur le solde restant dû (aux alentours de 16%). Vous avez aussi des carte de crédit sans ouverture de crédits, en fait vous n’utilisez que vos propres fonds, un exemple si vous utilisé 1250 €sur cette carte, à la fin du mois que la banque prélève cette somme de votre compte de débit, vous aurez remarqué qu’aucun intérêt ne vous est prélevé! En cas de non-paiement, votre banque applique les mêmes sanctions à savoir : le prêt est dénoncé, paiement des intérêts de retard et en prime une radiation des institutions bancaires, à part à la banque de la poste (ceci dans le cas de la Belgique) Comme je l’ai dit à une amie, c’est une carte à crédit et non de crédit ! Bien à vous Sisi
Répondre
M
Sisi, Je m'excuse d'abord du retard avec lequel je réponds à votre brillante intervention. Lorsque vous dites que dans l'UE on est protégé, parce qu'on ne peut emprunté plus de 30%du total de ses revenus mensuels, faites-vous allusion à tous les emprunts, y compris les cartes de crédits? Puisque je me rends compte qu'avec ma "master carte" je peux prendre des liquidités dépassant largement mes revenus par mois,+- 50%. Je sais que là aussi certains de nos compatriotes ont déjà eu mail à partir avec la justice. Messager
Répondre
M
La BBL a été cité dans un rapport ainsi que d'autres sociétés belges dans les financement des groupes armés, blanchiment d'argent . Le scandale était plutôt à l'actif de la filiale congolaise de la Fortis à savoir la Belgolaise qui n'existe plus d'ailleurs pour blanchiment d'argent détourné à la Miba par son PDG. Le consommateur en tous cas en Europe et particulièrement dans l'UE est mieux protégé qu'aux USA par exemple, parce qu'il ne peut emprunter plus de 30 % du total de ses revenus mensuels. Le prêt à la consommation a le taux le plus élevé pour vous découragez à l'utiliser plus souvent. Le problème vient de ces groupes ou chaînes de magasins qui vous proposent de financer votre achat en payant des petites mensualités à 0 % à seul condition d'avoir des revenus et de ne pas être fiché (avoir un prêt qui a été dénoncé). Nos frères raffolant des fauteuils en cuir blanc et d'HI-FI, se disent pourquoi se priver? On ne voit que le fait de payer une petite mensualité, ainsi il font des cumuls dans plusieurs chaines et comme il n' ya pas de fichier centralisateur, ils se retrouvent avec plusieurs financement-crédits. Bien à vous Sisi
Répondre
M
Emma, Yo moko oyebi ete nasepelaka mingi soki natangi makomi na yo. D'ailleurs yo nde initiateur ya projet ango te. samedi tia matoyi, nakobuaka lisusu misambu ya ba nkambwa mosusu. Messager
Répondre
M
Messager Na ko reagir na makambo mingi okomi mikolo ekoya. Merci mingi na misambu ya tshinkimbua oyo otielaki biso awa. tNtango bakobeta ngoma ya kuetu esala autres chose. Kutu na ba vacances na village tozalaki kolamuka na kolala na yango. Yo moko oyebi ndenge elekaka. Tango bakobetela bino biloko wana doubler na kusenga, mashiya ezali komata nzotu. Natangi que samedi okotiela biso du genre, kende kaka liboso. En passant, na seki ba commentaires ya BBentleyy tango ayokakiba biloko ya source. Emmanuel Kandolo
Répondre
M
De Falla a écrit: Bonjour "vieux" frère, Les difficultés dont vous décrivez dans la troisième partie de votre article, sont pour moi les conséquences du "système" qui n'avait pas permis de prendre soin des certains "vestiges" Belge dont vous énumerez dans la deuxième partie sur les divers crédits que l'on trouvait içi et là. Mais pour revenir sur le sujet de votre article, ma question est de savoir si cette appelation "BANQUE LAMBERT" n'avait pas pour origine la BBL, l'ancienne BANQUE BRUXELLES LAMBERT TOLERANCE,RESPECT,FRATERNITE. De Falla. De Falla, Il s'agit bel et bien de la Banque Lambert de Bruxelles. cette banque vait à la base d'un véritable scandale fiscal à l'époque. Messager
Répondre
M
bebellevraisilver a écrit: Je vous avez signalé que je visite souvent votre blog, ce que vous venez de relater, surtout dans la 2° parti de votre intervention, FUBU l'avait aussi remarqué pour vivre en europe et dans toute société, l'éducation et la culture sont 2 pilliers trés important, ce qui fait que nos compatriotes tombent toujours dans les piéges c'est parcequ'on n'est pas preparé, comment veut tu empecher un ngulu qui commence à toucher 800 euro de ne pas avoir un écran LCD en crédit. Le même problème on a eu ça avec nos mama qui avaient compris qu'ici le systéme peut vous permettre de foutre votre mari dehors et touché de pension alimentaire et des allocations et beaucoup de femmes ( vu l'attitude de certain mari, je ne critique pas ), en ont fait le fond de commerce, mais ça a laissé de degat dans la famille, car l'éducation des enfants était echec, les enfants se sont retrouvés dans la rue faute d'une vrai autorité à la maison. Notre sisi avait déjà introduit un debat, dans la rubrique maison sur l'octroie de credit.... En tout cas ici son avis sera interesant. Tu devras avoir honte de parler de l'education et le culture. Le pretendu president de la RDC par qui tu jures n'a ni education ni culture democratique. Il brille par la corruption et les anti-valeurs. Quelle lecon tu veux donner aux gens?
Répondre
M
Je vous avez signalé que je visite souvent votre blog, ce que vous venez de relater, surtout dans la 2° parti de votre intervention, FUBU l'avait aussi remarqué pour vivre en europe et dans toute société, l'éducation et la culture sont 2 pilliers trés important, ce qui fait que nos compatriotes tombent toujours dans les piéges c'est parcequ'on n'est pas preparé, comment veut tu empecher un ngulu qui commence à toucher 800 euro de ne pas avoir un écran LCD en crédit. Le même problème on a eu ça avec nos mama qui avaient compris qu'ici le systéme peut vous permettre de foutre votre mari dehors et touché de pension alimentaire et des allocations et beaucoup de femmes ( vu l'attitude de certain mari, je ne critique pas ), en ont fait le fond de commerce, mais ça a laissé de degat dans la famille, car l'éducation des enfants était echec, les enfants se sont retrouvés dans la rue faute d'une vrai autorité à la maison. Notre sisi avait déjà introduit un debat, dans la rubrique maison sur l'octroie de credit.... En tout cas ici son avis sera interesant.bebel
Répondre
M
Bonjour "vieux" frère, Les difficultés dont vous décrivez dans la troisième partie de votre article, sont pour moi les conséquences du "système" qui n'avait pas permis de prendre soin des certains "vestiges" Belge dont vous énumerez dans la deuxième partie sur les divers crédits que l'on trouvait içi et là. Mais pour revenir sur le sujet de votre article, ma question est de savoir si cette appelation "BANQUE LAMBERT" n'avait pas pour origine la BBL, l'ancienne BANQUE BRUXELLES LAMBERT TOLERANCE,RESPECT,FRATERNITE. De Falla.
Répondre
M
Bien dit Kula.Bonne journée.Messager
Répondre
K
Banque Lambert tire son origine de la fameuse Banque Bruxelles Lambert...L'Occident qui est un mirroir aux allouettes a grille les ailes a plus d'un, les menages ne cessent de s'endetter et les % de divorces augmente parce que l'argent est devenue la principale source de discorde dans les couples...
Répondre