Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 Ceux qui ont déjà eu l'occasion de lire ce "blog" ont certainement remarqué notre attachement au passé de la RDC.Nous nous reconnaissons en fait au Congo d'une époque malheureusement révolue.
 Le rappel de certains faits passés a pour but de mettre en évidence le climat qui règnait à un moment donné dans notre pays,en dépit des défaillances manifestes du régime polique.Mais force est de souligner que le climat prévalant à l'époque est de loin préférable au bordel actuel.
 Sur le plan purement musical,l'adage selon lequel la musique n'a pas de frontières s'est parfaitement appliqué au Congo.Ainsi, bien que notre musique  fait danser toute l'Afrique, notre peuple est resté sensible au succès des artistes étrangers.Louis Armstrong,Claude François, Johny Haliday,James Brown,Johny Pacheco,Celia Cruz,Myriam Makeba, Eboa Lotin,Bella Bello,Francis Bebey, Ekambi Brian, etc, étaient beaucoup appréciés lors de leurs prestations au Congo.
D'autre part, les discothèques de "dancings" ont toujours été variés.La rumba congolaise y côtoie la salsa, le zouk, le makossa du Cameroun, le funky,le disco , et récemment le mapuka et le coupé décalé.
 En ce qui concerne la musique congolaise,celle-ci incluait à une certaine époque la musique de deux rives.Il n'y a pas longtemps, Kinshasa et Brazzaville se relayaient dans le lancement des tubes à succès.Les chansons de l'autre rive faisaient partie du répertoire de la musique congolaise moderne."Makambo mibale", "Merci maman","Eden","masuwa", étaient récités par coeur à l'instar de "Cathérine ndoki", "Mokolo na kokufa", ou "African mokili mobimba", par les mélomanes de deux rives du Congo.
 Ecoutons l'un des succès de l'autre rive:
 
 media.putfile.com/08-Makambo-mibale
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article