Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Bien cher Messager,
Un Bayama peut en cacher un autre. Je viens de recevoir ce petit "bijou" de Godé Bayama, frère de Guillaume.
Il me lit en copie et j'ose espérer qu'il saura apporter un petit commentaire pour accompagner cette chanson.
Il me vient à l'esprit que Etoile ya Basi avait une mélodie simple particulièrement et qui servait aux apprentis guitaristes particulièrement pour la guitare basse. Je n'ai jamais été adroit avec les instruments mais j'ai pu jouer cette basse bien entendu en fredonnant " Roy Innoncent Ô Etoile ndé ya basi balingaka ngai mingi ah bazali mingi eh ..". Je ne savais faire pas "jouer" grand chose mais j'étais content de donner "l'illusion" avec la basse d'Etoile ya Basi. Merci à Roy Innocent et si quelqu'un sait ce qu'il est devenu qu'il nous donne des nouvelles. Bien entendu, Pululu, Kandolo, Guillaumme, le messager et autres melomanes peuvent nous donner "la petite histoire" de Cobantu de la période en question.
KIMIA, MWINDA MPE BOLINGO à tous
Andochanga





Voici:

Etoile ya basi

Notre ami Frédéric Mbaki vient d'ajouter "Niama ya zamba". Bien que cette chanson soit déjà dans notre blog, nous la rediffusons quand même afin de permettre à nos amis de se faire une idée sur le rythme Cobantou et Kin bantou.

Niama ya zamba


Mon cher Andochanga,

 Pour le moment je ne saurais vous donner des nouvelles sur cette vedette d'antan qu'est Roy Innocent. Il avait évoulué au beau milieu des années 1960 successivement dans CongaSuccès de Bokelo où il avait signé chérie Mathilde, dans CoBantou de Dewayon  Ebengo, et dans Kin Bantou. Lorsqu'ils avaient quitté Cobantou, lui et Ngambo Diamant habitaient Ngiri-Ngiri. Je les vois encore sur leurs Vespas. Pendant ce temps dans Cobantou, Dewayon était plus un patron qu'un musicien. Je vois encore, en tant que "ngembo" comment il venait assister aux concerts de Cobantou en compagnie de sa femme Polonaise au bar " la lune" à Ngiri Ngiri. Il jouait à la guitare sporadiquement , quant ça lui plaisait.  A cette époque c'est Champro King qui conduisait l'orchestre. Rappelez-vous des tubes comme Semeki Semeki, semeki kinsekwa et Véa.
Dans Kin bantou, Roy Innocent et Diamant avaient signé deux tubes " bozoba esala ngando" et "Imana" avant de disparaître. Je crois que ceux qui sont à Paris comme l'accompagnateur de Cobantou Zembla pourront nous fixer sur le sort de Roy Innocent, une véritable vedette à l'époque.

 (Messager)



Ndeko Messager,
Je savoure le commentaire qui ouvre des "fenêtres" dans ma mémoire selective qui a tendance à faire des choix qui m'étonne. Eh oui, en effet, il y a eu aussi Semeki semeki, semeki Kinsekwa (affaire ya ...), "Osali zoba esala ngando akimi mbula na mokili...."
Balancez -nous ces "morceaux", des pièces de notre "Histoire" et espérons que des témoignages viendront nous dire ou devrais-je dire nous conter des pans de notre histoire et aussi nous restituer des "clichés" de la société kinoise (voire congolaise) de l'époque.
KIMIA, MWINDA MPE BOLINGO

Andochanga

 

 

Cher Andochanga,

 Si je peux me permettre encore un petit commentaire sur Cobantou j’ajouterais que Bavon Marie y  avait démarré sa carrière en tant que soliste. Mais la concurrence y était féroce. Durant les concerts, il ne touchait à la guitare qu’une fois. C’est ainsi que son frère aîné Franco  est allé solliciter auprès de Bohlen son incorporations dans le Negro-Succès deuxième formule, contre cessation  d’un équipement de musique vers 1964 ou ‘65. Un jour je vous ferai auditionner les chansons de Negro-Succès 1èreformule pour vous faire marquer la différence des styles. S’agissant des chansons « BOZOBA ESALA NGANDO » et SEMEKI SEMEKI », elles ne sont pas à ma portée. Que ceux qui possèdent ces chansons ainsi que d’autres chansons de Cobantou et Kin bantou veuillent bien nous les envoyer.

 

Messager


Affaire chanson "NIAMA ya ZAMBA"..
Ba Kulutus bino bato BO VIVAKI bo BOYEBI MAKAMBO..
(1)Est ce que edjali ya SOLO que NIAMA ya ZAMBA edjalaki MBWAKELA pona Défunt PResident MOBUTU
(2)Alors pourquoi chanson oyo edjalaki CENSURER soki memoire ekosi ngai te..


Alors je vous previent que NGAI Dio-Dio nadjalaki Petit pona NAYEBA au juste MAKAMBO nini edjalaki KOLEKA na EPOQUE oyo..mais C'est GRACE na Bino ba KULUTU nde na BANDI KO COMPRENDRE MAKAMBO ebele oyo edjalaki CLAIRE TE na BOMWANA na NGAI..alors na sengi na BINO BOYONOLELA leki na Bino DIO-DIO.

.

A propos de ROY INNONCENT


Je vous confirme que le vieux Roy n'est plus de ce monde depuis  les années 90; je ne connais pas l'année exacte mais je vous rapporte ces propos parcque  bien que je sois en france ,on a habité la meme rue à kinshasa moi au n° 130 RUE LOKOLENGE à ngiri ngiri (guy famille VANGI) et lui au n° 124 DE LA MEME RUE  au ciné MIMI puisqu'il etait le frere de jean mimi . j ai été en vancance a kinshasa  juillet 2008 sa famille habite toujours à la meme adresse . D'apres les dernieres nouvelles que jai de  roy c' est qu'avant sa mort ,il  etait souvent à matadi pour gerer les biens qu'avait laissé son frere jean mimi décédé quelques années auparavant
MERCI à vous d'avoir pensé  à cet artiste .ça prouve une fois de plus que ce blog est un véritable patrimoine culturel de notre pays BRAVO à vous!!!!!! que son ame repose en paix!


GUY VANGI  Alfortville

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Bonjour.
je voudrais raconter une petite histoire accessoire qui se rapporte à cette chanson Roy Innocent "étoile ya basi".
Mes parents avaient acquis une parcelle à Ngiri-Ngiri sur la rue Lokolenge, entre Saïo (Boulangerie Thomas à l'époque, puis ensuite Mama Poto) et 24 Novembre. Nous avions donc quitté Bandal pour aménager dans la nouvelle maison en 1965. Le chanteur Roy Innocent habitait la même rue mais plus haut que le croisement Saïo (entre Saïo et Birmanie) en prolongement de la Boulangerie.
Dans leur parcelle familiale, il y avait même un cinéma de quartier le soir. On y allait voir des films. Mais ça ne marchait pas fort à cause des annulations trop fréquentes. Je ne connais pas grand chose de sa scolarité. Mais je me souviens qu'il avait une vingtaine d'années à la sortie de son "tube" et ne fréquentait plus un établissement scolaire. Sinon qu'à longueur des journées, il s'adonnait tout à son art en s'accompagnant de son guitare.Il était bel homme, portait beaucoup de favoris et charmait les fille du quartier.
A l'époque, il avait fait quelques tentatives pour intégrer de groupes musicaux plus connus, mais sans succès. De ce fait il avait entrepris de monter son propre groupe avec quelque jeunes dont certains du quartier. Mais pas loin de là, à Kasa-Vubu, toujours dans la direction Saïo, les frères Soki aussi préparaient leurs répertoires de chants.
Si je ne me trompe pas, je pense que c'est le plus jeune des frères Soki qui étudiait aux Beaux-arts à Lingwala, qui le premier; suite à un concours de chanteur à se faire connaître.
Ensuite Roy Innocent a sorti son titre "étoile ya basi". Mais il faut souligner que Roy avait bénéficié d'un coup de chance à cause d'un voisin, vieux ou papa Valère qui travaillait à l'époque à la Radio Nationale, chef de la régie (je crois) ce qui a fait que la chanson s'était vite retrouvée sur les ondes et avait connu un succès conséquent.
Mais la meilleure est que Roy et mon frère aîné étaient tous les deux rivaux à cause d'une fille de quartier dont je ne citerai pas de nom et dont la maman vendait le pain de la boulangerie proche. Elle était jolie à l'envi. Et suite à cette rivalité que cette chanson était née. En plus les agressions verbales et quelques roulements de mécanique pour faire comprendre à mon aîné de lâcher l'affaire. Roy considérait mon frère de "petit" parce que lui était de 1949 ou 1950 et mon frère de 1952. Voilà! Souvenirs, souvenirs. Ps. J'en ai une autre concernant la chanson de Soki "chauflélé palado".
Répondre
Z


LA chanson n'a pas été composée contre le marechal mobutu.mais elle fut considerée comme un pamphletait anti mobutu à cause de certaines paroles qu'elle contenait, comme:"tata abota ngai
elongi kutu nayebi te;kaka se masolo ya ba kulutu".cela avait suffit pour que les gens spéculent au sujet de ladite chanson.ce qui avait poussé le ministre de l'intérieur joseph singa udju a
censuré la chanson.mais heureusement que cette censure n'a jamais reussie a effacée cette chanson de la mémoire collective.car en définiive c'était une très belle chanson.


merci pour avoir eu l'ideé de créer ce blog qui est un véritable espace de rencontre et d'echange


le mbokatier zacharie



Répondre
G
A propos de ROY INNONCENTJe vous confirme que le vieux Roy n'est plus de ce monde depuis  les années 90; je ne connais pas l'année exacte mais je vous rapporte ces propos parcque  bien que je sois en france ,on a habité la meme rue à kinshasa moi au n° 130 RUE LOKOLENGE à ngiri ngiri (guy famille VANGI) et lui au n° 124 DE LA MEME RUE  au ciné MIMI puisqu'il etait le frere de jean mimi . j ai été en vancance a kinshasa  juillet 2008 sa famille habite toujours à la meme adresse . D'apres les dernieres nouvelles que jai de  roy c' est qu'avant sa mort ,il  etait souvent à matadi pour gerer les biens qu'avait laissé son frere jean mimi décédé quelques années auparavantMERCI à vous d'avoir pensé  à cet artiste .ça prouve une fois de plus que ce blog est un véritable patrimoine culturel de notre pays BRAVO à vous!!!!!! que son ame repose en paix!GUY VANGI  Alfortville
Répondre
D
Affaire chanson "NIAMA ya ZAMBA"..Ba Kulutus bino bato BO VIVAKI bo BOYEBI MAKAMBO..(1)Est ce que edjali ya SOLO que NIAMA ya ZAMBA edjalaki MBWAKELA pona Defunt PResident MOBUTU(2)Alors pourquoi chanson oyo edjalaki CENSURER soki memoire ekosi ngai te..Alors je vous previent que NGAI Dio-Dio nadjalaki Petit pona NAYEBA au juste MAKAMBO nini edjalaki KOLEKA na EPOQUE oyo..mais C'est GRACE na Bino ba KULUTU nde na BANDI KO COMPRENDRE MAKAMBO ebele oyo edjalaki CLAIRE TE na BOMWANA na NGAI..alors na sengi na BINO BOYONOLELA leki na Bino DIO-DIO..
Répondre
D
Merci pona ba Chansons Souvenirs,..mais ngai pe nalingi NABAKISA mwa souvenir na ngai naba MISTA oyo BAKOTISAKI ngai na Zone ya MATETE.Bien sur il faut ko realiser ke nayebi rien sur le CO-BAntous etc..etc..mais natikala koyoka ba Chanson na bango naba RADIO.Alors y'ango wana nalingi NAKABOLA mwa muke experience na ngai na ORCHESTRE MAKINA LOKA(trio DIMAYE)..Oui le trio DIMAYE(Dino Vangu, Makiona et Yenga Yenga)..Oui, ici on reconnait le jeune Dino Vangu (Solo)de rejoindre l"afriza INternational et YEnga YEnga JR(avant de faire de Cameo show avec ZAiko Langa Langa).NZAMBE ya solo LIMBISA NGAI MUPAKANO na MASUMU na ngai na SALA a travers ya chanson oyo:http://media.putfile.com/Limbisa-BapakanoDino Vangu merite vraiement palme d'or pona sujet aborder na chanson oyo(selon mon opinion bien sur)http://media.putfile.com/Liwa-Ya-PasiEn passant je remercie mon ami d'enfance MIMIE MINGIEDI (le fils de l'etablissement MIMILE de MATETE) mutu alongolaki ngai PEUR yako KOTA na MATETE. YE mutu amemaki ngai na SUPER CONTACT#1 kotala concert ya MAKINA LOKA. Bien sur ke todjalaki ba MINEUR na EPOQUE OYO, mais quand on est L'enfant de MIMILE a MATETE,,nani akopekisa yo OKOTA TE.Je me rappelle encore bien exiber et representer la ZOne de LIMETE avec mon interpretation de la danse SOPA KUNDUNGU et MUTU BROUETTE..en criant a haute voix MILOLO Na SE YA MAYIah vraiement KIN-NOSTALGIE ou encore KINSHASA KIESSE YAYA..
Répondre
A
Ndeko Messager,Je savoure le commentaire qui ouvre des "fenêtres" dans ma mémoire selective qui a tendance à faire des choix qui m'étonne. Eh oui, en effet, il y a eu aussi Semeki semeki, semeki Kinsekwa (affaire ya ...), "Osali zoba esala ngando akimi mbula na mokili...."Balancez -nous ces "morceaux", des pièces de notre "Histoire" et espérons que des témoignages viendront nous dire ou devrais-je dire nous conter des pans de notre histoire et aussi nous resituer des "clichés" de la société kinoise (voire congolaise) de l'époque.KIMIA, MWINDA MPE BOLINGOAndochanga
Répondre