Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 Les rebelles tchadiens se sont emparés samedi de la capitale N'Djamena après plus de trois heures de combats avec les troupes gouvernementales.
 Curieusement,ce scénario survient quelques semaines seulement après le bras de fer qui a opposé le Tchad à la France dans l'affaire de l'arche de Zoé.Comme on le sait,le président français,Nicolas Sarkozi avait promis de ramener ses compatriotes inculpés dans cette sale affaire en France,quoi qu'ils aient fait.Face au tollé soulevé par cette déclaration,un processus concocté à la hâte ,à la faveur des accords de coopération judiciaire,avait abouti à la condamnation des membres de l'Arche de Zoé à 8 ans des travaux forcés par le tribunal tchadien,avant qu'ils soient transférés en France où leurs peines ont été commuées  en 8 ans de prison.
 Tout observateur avisé aura noté que l'ancienne puissance colonisatrice n'a pas digéré cet affront subi face à un gouvernement dont la survie tient à la présence des troupes françaises sur son sol.Comme à l'époque de Ngoukouni Wedei,les rebelles ont quitté la frontière pour s'emparer de la capitale sans que les troupes françaises n'interviennent.
  Donc en tenant la dragée haute à la France,Idriss Deby avait signé la fin de son mandat.Néanmoins, l'Afrique a pour une fois,fait valoir sa souveraineté.

Messager
nti_bug_fck
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article