Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 Lors de la sécession Katangaise, Moïse Tshombe comptait dans ses rangs quatre inconditionnels:Godefroid Munongo,un muyeke;Jean-Baptiste Kibue,un mubemba;Evariste Kibue,un mulubakat;et Gabriel Kitenge,un musonge et ancien leader de "l'union congolaise",un parti politique fondé en 1957. L'histoire retient que ce quatuor avec Joseph Kiwele   influencèrent enormément les prises de position du leader katangais.
 A la fin de la sécession,l'ancien ministre des transports katangais,Gabriel Kitenge, se reconvertira dans le commerce:un bar à Likasi avec un orchestre nommé"Kite-Jazz";des comions de transport"Kite-trans"; et des camions frigorifiques....
 Après la création de 21 provinces,les populations songe de Kongolo,Kabongo et Kabalo au katanga,et ceux du Maniema au Kivu furent rattachées à la nouvelle provincde du Lomami.
C'est ainsi que Gabriel Kitenge amena ses biens chez ses frères songe à Kabinda, notamment ses camions de transport"Kite-Trans", ainsi que son orchestre "Kite-jazz",au sein duquel évoluait le jeune soliste lushois"Suzi Kaseya", avant de poursuivre sa carrière à Kinshasa.
 En 1964,Gabriel Kitenge  brigua le poste de président provincial face à Dominique Manono, mais son engagement politique antérieur aux côtés de Moïse Tshombe ne le permit de s'imposer dans une province d'obédience Lumumbiste.
 Après cet épisode, Gabriel Kitenge s'était fait signaler en 1991 lors de la Conférence Nationale et Souveraine, où il devait témoigner sur la mort de Lumumba, avec son ancien collègue Jean-Baptiste Kibue.

Messager
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article