Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Emmanuel Kandolo

 

Titre ya nzembo ezali évocateur ! Ba oyo bazalaki na Congo wuta lipanda tee na ba années Mobutu, bayebaki carte ya sécurité sociale ebengamaka carte d’ayant droit. Yango ezali kopesa yo ba droits sociaux. Na nzembo, mama Bobi akomi kolo ebonga mpe a récupérer ba droits nionso ezali kotambola na ebonga ya première bureau.

 

Dit ya Se (ya Sese)

« … babuaki longo, masuwa eboyi kosema, bameki bameli ndobo, batie mitambu, libala ezali kaka, ba qualifications nionso ya mabe na nzoto na ngai, na kipa (nazali ko kipe te) te, zéro… »

 

Nzembo oyo ezali na double sens :

 

1. Mbuakela contre ba oyo nionso «ba combattaki»  wuta 1969, mbula bolingo ya mama Francisa Bobi na Président Mobutu (ya Sese), ebanda. Lutte ezalaki makasi pamba te, sima ya épouse légitime mama Antoinette Mobutu (mama Sese),  eyebanaki penza malamu te nani akozua ebonga wana. A part basi nionso oyo bayebanaki que bazali ba prétendantes, Seti Yale azalaki très actif mpe asalaki  tout mpo Président Mobutu akomisa mama Bobi premier bureau te. A kongola ba jeunes filles Zaïroises (ya intérieur mpe na ya étranger) mpo Président apona kati na bango. Wana na masuwa M.S. Kamanyola, ba ballets ya ba filles, bazali koleka wana sous prétexte que elongola mokonzi ba soucis…Na journée, a flanquer mokonzi na bana na ye mibale : Niwa Jean-Paul na Gombo Marie-Louise bazali kotambola na papa.

Seti na Mokolo bazali très proches na mama Sese. Ezalaki un peu difficile komona que mama Bobi nde azua ebonga wana suite na oyo nionso esalemaki kati na ba rivales mibale depuis 1969, année ya bolingo ya Sese na Bobi. Seti akenda tee na ko proposer na Suzanne Tambi, la sœur cadette ya mama Sese, mpo abalana na Président, esimbaki te. Suzanne atomboka makasi na proposition wana mpe akokaki kolinga ko trahir mémoire ya sœur na ye te.

Suzanne azalaka nzele ya José-Philippe Lando «Rossignol Cantador», tango wana bazali kofanda na avenue Tshuapa, na commune ya Kinshasa. Sima ye wana ayaka kokoma amoureuse à la folie mpe abali journaliste Ngongo Kamanda, na canaille kaka bien que ce dernier azalaki homme marié, alula ye na télévision pendant que abandaki ko présenter journal télévisé mpe akomisi ye mobali na ye sans atuna consentement na ye, ba enleva ye, bakenda na ye na camp Colonel Tshatshi…

2. Hymne na victoire ya bolingo mpo sima ya nzela mulayi mpe lutte acharnée contre mama Sese mpe na ba mbanda oyo akomaki kowela na bango ebonga ya première bureau (na liwa ya mama Sese), alobaki polele que ngala na ye ebandi mpo awumeli mingi na molili. Esengeli mpe koloba que ngala wana etikala na goût amer puis que atikala kobota muana na Président te en tant que premier bureau. Mariage civil na religieux esalemaki le 1er mai 1980, na Kinshasa. Elombe Sese na mama Bobi baboti bana mine : François-Joseph Nzanga Ngbangawe Mobutu (1970), Albert-Philipe Giala Kasa Mobutu (1971), Francisca Toku Yasingo Fangbi Mobutu(1972), na Ndokula Kazangba Mobutu (1975-2011).

 

Merci mpo na nionso !

 

Emmanuel Kandolo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

C.Kim 18/09/2021 01:51

Papa Kandolo, Matondo mingi na eyano wa yo. Bo momesano, esika oyo tolingaka nde toyeba kaka na kokundola kaka na modindo.

Ndeko Pedro, na sima ya botangi makomi nayo, atunaki boye :" Donc en 1970, 1971 et 1972 Mobutu a vraiment donné des doubles prénoms occidentaux à ses enfants?"

Donc ndeko Pedro azali na raison ya kotuna motuna wana. Ngai namoni contradiction na maye Papa Mobutu azalaki koloba pe na komona bana naye bazala na ba prénoms Occidentaux na eleko oyo wana. Po tata na bango suivant la politique ya Recours a l'authenticite, oui, nabeti sete esika wana, "suivant la politique ya Recours à l'authenticité, il ne pouvait pas le faire.
Soki otangaki na motema ya kokita eyano na ngai, okotuna ngai lisusu te: "Ozali ko reprocher précisément nini na Président Mobutu en parlant de contradiction avec la politique de l’authenticité ?

Soki ngai namonaki contradiction na kokabola likanisi na ngai ezali na tina ete, na eleko wana tozali na kati ya politique ya Recours à l;authenticité oyo ebandaki officiellement na le 27 Octobre 1971. Ndeko Pedro na kobanda motuna naye asaleli "Donc" comme azali ko tirer conclusion. Azali komituna, po naloba te azali lokola kokamwa, Mobutu apesa bana naye na eloko wana ba kombo ya bapaya.

Ata Recours à l'authenticité ezalaki, ba Zairois batikaki te kopesa bana ba kombo ya consonance ya mindele. Entre 1971 ti 1990, likambo ya kopesa ba kombo ya mindele (Occidentaux, Judeo-chrétiens...) esilaka te. Batu bakomaki koloba, ezali kombo ya kosakana to kombo ya ndaku. Effectivement na 1990 batu bakomaki kozongisa ba prénoms occidentaux na ba mikanda ya l'Etat. Wana elobi te baye nionso babotamaki entre 1971 ti na 1990, bazangaki ba prénoms. Pe lisusu namoni te, ezali na mobu oyo (1990) nde bakomaki ko inventer ba prenons Judeo-Chrétiens oyo ya kobengela bango.

Po na kozonga na cas ya papa Mobutu, yo moko olobi okoki te ko affirmer to ko infirmer epeseli ya ba kombo wana soki ewutaki wapi. Na eleko wana, sango to nganga nzambe ya catholique akokaki kozua risque te ya kobamba kombo occidental na bana ya Mobutu. Kobosana te tozali na 1970, 1971, 1972. Pe lisusu, bana wana bazui kombo te ya ba Judeo-chrétiens na 1990. Oui, Nzanga Mobutu abakisa te kombo ya Francois-Joseph na 1990. Soki namonaki contradiction ezali tangu ye apekisi ba misusu basala, boni boni ye moko asalelaki yango???


Tala ba vidéos mibale oyo ya Papa Mobutu ye moko :
https://www.youtube.com/watch?v=RHsa7cyDl9k
https://www.youtube.com/watch?v=Sbe716ZNAxM

Si politiquement "Recours à l'authenticite" ezalaki slogan na ye, dans la pratique, il est resté Chrétien ( Le christianisme est-il d'origine africaine?) .

Emmanuel Kandolo 17/09/2021 07:22

Ndeko C. Kim,



Ozali ko reprocher précisément nini na Président Mobutu en parlant de contradiction avec la politique de l’authenticité ? Motuna ya ndeko Petro, ezali boye : Donc en 1970, 1971 et 1972 Mobutu a vraiment donné des doubles prénoms occidentaux à ses enfants? Na yanoli ye ndenge otangi wana. Sika, pourquoi ozali ko soulever contradiction na moment oyo baye bazalaki na nom aux résonnances étrangères, bazongela yango wuta avril 1990. Baye bazalaki na yango te mpo babotamaki tango lois et règlements ya Zaïre epekisaki yango, ba majeures bamipesaki ba prénoms mpe ba mineurs, ba parents na bango bapesaki bango yango, même soki esengelaki ko
inscrire yango na carte nationale ya identité ya sika oyo esengelaki e remplacer carte pour citoyen.

Nakosenga yo, otanga ba lignes oyo malamu ! Président Mobutu abengaka bana na ye na ba kombo na bango ya mboka. Muana nionso azali na kombo na ye ya mboka (nom). Mobutu ezali post nom. Mutu te akosa yo que atikala kobenga muana na ye na prénom judéo-chrétien !
Nywa Bangembo Mobutu, Gombo Toku Mobutu, Manda Ndimba Zaza Mobutu, Konga Mombele Mobutu, Ngawali Wawilele Mobutu, Yango Sombo Mobutu, Yakpwa Moziambi Mobutu, Kongulu Ndolo Mobutu, etc. En plus, muana nionso ya Président Mobutu, soki otuni ye kombo na ye, jamais akopesa yo prénom. Akopesa yo mbala moko nom puissé na patrimoine culturel na biso. Na cas oyo, ba Ngbandi
bazali na bizaleli moko na ba Luba (bena Lulua). Neti ngai, nazali : Kandolo Bintahia Kumusabuki Biwamusabuka Wabanda Nabi Ku Mukuna.



Patriotiquement,



Emmanuel Kandolo

Emmanuel Kandolo 15/09/2021 17:23

Ndeko Pedro,



Honnêtement, je suis dans l’impossibilité d’affirmer ou d’infirmer que c’est le Président Mobutu qui a attribué à ses enfants les
doubles prénoms judéo-chrétiens. Pour votre gouverne, d’une part, sachez quel’obligation civile incombe aux parents de choisir un nom pour l’enfant. D’autre part, le défaut d’obligation rend l’attribution de prénom moins
contraignant en laissant par exemple au prêtre catholique romain d’ajouter un
prénom chrétien à l'enfant, à la demande des parents.



Patriotiquement,



Emmanuel Kandolo

Lycie Eyenga 18/09/2021 14:00

Monsieur Kandolo,
Votre réponse à la question de Pedro reste énigmatique. Quand vous donnez les noms de ces enfants de Mobutu et leurs années de naissance, cela présente un anachronisme. Comment ses enfants pouvaient avoir des prénoms Judéo-chrétien pendant qu'il prônait le Recours à l’authenticité en cette période.
Plus haut ici, vous dites à C. Kim qu'il n'a jamais appelé ses enfants par leurs prénoms. Du moins cela sera compréhensible si vous viviez au quotidien avec lui pour savoir qu'il ne l'a jamais fait. Néanmoins, comment expliquez-vous que Ndokula née en 1975 n'a pas de prénom mais ses aînées nés aient des prénoms? Donc Mobutu avait donné des prénoms chrétiens à ses enfants durant le Recours à l’authenticité.

Pedro 14/09/2021 22:20

Donc en 1970, 1971 et 1972 Mobutu a vraiment donné des doubles prénoms occidentaux à ses enfants?

C. Kim 15/09/2021 15:35

C'est contradictoire avec la politique du Retour-Recours à l'authenticité. Peut-être en qualité de Timonier, il pouvait le faire.
Dans la pratique, assimilait-il ces noms comme on disait à l'époque "ba kombo ya kosakana"!!! Ou, comme disait-il lui-même " Ata totiaka likolo na gauche to na droite, Chrétien, nous le sommes". Malgré son conflit avec la hiérarchie de l'Eglise catholique au Zaïre, continuait-il d'aller faire baptiser ses enfants!!!