Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Depuis un certain temps, une rumeur de plus en plus persistante circule dans les milieux des congolais de la diaspora, selon laquelle l’actuel président congolais Joseph Kabila, aurait souvent transporté le chanteur Matumona Défao, à bord de sa voiture taxi en Tanzanie. Par conséquent, ce dernier serait empêché de rentrer au Congo, de peur d’être arrêté par son ancien chauffeur devenu président. Cette rumeur made « radio trottoir » est devenue quasi banale pour tous les congolais de la diaspora. Elle s’est transmise de bouche à oreille au point de devenir aujourd’hui un secret de polichinelle.Dieu seul sait s'il existe un seul congolais de la diaspora qui n'aurait pas eu vent de cette rumeur.

Vraie ou fausse? Personne n'a jusqu'à présent apporté des preuves tangibles de sa véracité. Même les officiels congolais n'ont jamais démenti cette rumeur qui est en passe de se transformer en légende.  C’est  pourquoi , nous avons jugé utile de nous exprimer là-dessus, en respectant notre opinion exprimée à travers notre précédent article intitulé : « réviser radicalement notre échelle des valeurs ».

En effet, notre surprise vient du fait que cette rumeur est entretenue par ceux qui vivent en exil. Ceux qui sont confrontés jour et nuit aux énormes difficultés à trouver un emploi conforme à leur niveau d’études. Ils ont oublié que de tous les temps, à quelques exceptions près, les réfugiés ont toujours exercé de sales besognes .

Pourquoi ceux qui vivent à l’étranger s’étonnent-ils du fait qu’un réfugié comme eux, vivant dans un pays étranger, puisse exercer, à une époque, le métier de taximan afin de survivre ?
Qui oublie que  l'ancien président  français Jacques Chirac ,avait été garçon de bar , ou serveur à New-York ? Lequel d’entre-nous peut prévoir son avenir  et prédire qui présidera le Congo dans 10, 20 ou 30 ans ? C'est  éventuellement un réfugié "plongeur" à Londres, à Paris, à Genève, à Chicago , à Montréal ou à Luanda…aujourd’hui .Ou un quelconque débrouillard.

En évoquant tous ces cas, nous n’avons  pas l’intention de jouer à l’avocat du diable. Notre position à l’égard du pouvoir en place au Congo est connue. Les congolais sont libres de critiquer ceux qui président aux destinés de leur pays d’origine. Ils ont le droit de demander des comptes aux autorités actuelles sur toutes leurs promesses de campagne non tenues. Sur la situation socio-économique catastrophique. Sur leur incapacité à gouverner. Sur l’insécurité et surtout sur la mollesse de Kabila à l’égard des Rwandais et de leur pion , le rebelle Laurent Nkunda. Mais critiquer quelqu’un pour avoir exercé un métier à l’étranger, soit-il inférieur , est trop bas. (Messager)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

pierre m 05/12/2019 09:15

parler de la vérité ne doit pas être tabou. c'est ça la démocratie, pourvue qu'on l'assume

JONAS SENGEMOJA 13/03/2019 21:24

Biso ba congolais tozangaka bilobela te!

SD506 15/05/2017 18:16

L'avenir De Tout Et Chacun Est Un Monde Noir

Elvis Nyangezi 05/12/2014 18:42

Il peut etre vrai .kabila etait chauffeur de taxi en tanzanie, car il l a affirmé et montré lors de son voyage au volant de KISANGANI à BUNIA

kegba 07/10/2012 10:02


...La différence avec le président Chirac, c'est que lui le dit et l'admet fièrement comme une étape de sa jeunesse. Cela lèverait d'ailleurs toute ambiguité si le Président Kabila en faisait
autant (à supposer que l'histoire soit vraie) et bête serait celui qui s'en moquerait.


skegba

SEKELE 04/01/2012 11:39


CRISE POLITIQUE ET DEMOCRATIQUE PROFONDE EN RD CONGO!!  DESORMAIS LA RD CONGO A DEUX PRESIDENTS DE LA REPUBLIQUE!!  LE PREMIER ETIENNE TSHISEKEDI WA MULUMBA ( DOCTEUR EN DROIT) ELU
MASSIVEMENT PAR LES PEUPLES NOIRS CONGOLAIS!!  ET UN AUTRE JOSEPH KABILA (CHAUFFEUR DE TAXI DU GENERAL DEFAO MATUMONA EN TANZANIE) CHOISIT ET IMPOSE AUX NOIRS CONGOLAIS PAR LES RACISTES
BLANCS!! LA LUTTE DE LA LIBERATION TOTALE DE LA RACE NOIR SE JOUE EN RD CONGO!!  LA PATRIE OU LA MORT!!  SEKELE 00447944337258.

kale 11/02/2011 19:19



oui ces congolais de la diaspora sont malades, aucun job n'est honteux!S'il etait
taximen, ou est le probleme, eux en France et Belgique ils devraient avoir honte car ils vivent les uns grace a l'assistance sociale et les autres grace a de faux papiers qu'ils vendent a leur
propres freres qui viennent du pays!pour ne pas citer ceux la qui truquent de cheque bancaire!!Alors arretez avec vos conneries de recherches, fetes une recherche sur la malaria si vous
pouvez!



SEKELE 23/12/2010 14:56



TANGO BISO BA CONGOLAIS TOZALI NA KOYIMA YIMA PONA KO SOUTENIR MOTO OYO AKOKAKI MEME PAS KOZALA PRESIDENT YA CONGO JOSEPH KABILA ALORS NGAI NAKOTIKA TE BOTALA BINO MOKO NDENGE VERITE EZALI KOBIMA
ALORS BANDEKO CONGOLAIS TOZALAKA NA BOKEBI MINGI YA KOBOYA MAKAMBO MISUSU..LA PREUVE BOTALA NA CONGO2000 MOTO OYO AZALI PRESIDENT YA CONGO...JOSEPH KABILA...TANGO BOKOMONA BA PHOTOS MISUSU
BOKOKAKWA.. ALORS BANDEKO CONGOLAIS TOTIKA KOKUMISAKA MOTO OYO AZALI CONGOLAIS TE PONA MBONGO...



SEKELE 02/12/2010 15:18



MOI SEKELE JE VOUS LE DIT ET JE VOUS LE CONFIRME D`AVOIR VU LE PRESIDENT ACTUEL DE LA RDC JOSEPH KABILA CONDUISAIT LE GENERAL DEFAO MATUMONA A DAR ES SALAM,PAS UNE FOIS MAIS PLUSIEURS
FOIS.JE DEMANDE LA PERMISSION DE CET SITE POUR L`ENVOIE DES PHOTOS..OUBLIONS D`ABORDS SA FONCTION DU CHEF DE L`ETAT,MAIS IL ETAIT LE CHAUFFEUR TAXI A DAR ES SALAM, EN MEME TEMPS LE CHAUFFEUR
PRIVEE DU GENERAL DEFAO MATUMONA...MOI JE SUIS CONGOLAIS,JE NE PAS PEUR, MON NUMERO EST LA VEILLEZ ME CONTACTEZ, JE VOUS DIRAI TOUTE LA VERITE..LE GENERAL DEFAO N`A RIEN AVOIR AVEC CETTE
HISTOIRE,MAIS IL VOUS LE DIRAI UN JOUR,POURQUOI LE GENERAL DEFAO MATUMONA EST TOUJOUR A L`EXTERIEURE DU PAYS??????? MOI J`ETAIT SON ANCIEN MUSICIEN..JE NE SUIS PAS CONTRE JOSEPH KABILA MAIS
PARFOIS JE N`ARRIVE PAS A COMPRENDRE...



INCONNU 02/12/2010 10:55



C`EST SURE ET CERTAIN QUE JOSEPH KABILA ETAIT LE CHAUFFEUR DE DEFAO-MATUMONA EN TANZANIE..MOI JE SUIS LE MUSICIEN DU GENERAL DEFAO MATUMONA J`AVAIS VU JOSEPH KABILA A PLUSIEURS FOIS CONDUISAIT LE
GENERAL DEFAO MATUMONA..MEME AU CONCERT DE DEFAO JOSEPH KABILA ETAIT TOUJOUR PRESENT..MON NUMERO EST LA VEILLEZ ME CONTACTEZ J`AI PEUR DE PERSONNE APRES TOUT LE CONGO C`EST MON PAYS..POURQUOI
VOUS NE VOULEZ PAS ONT VOUS DISENT LA VERITE QUE L`ACTUEL PRESIDENT DU CONGO JOSEPH KABILA ETAIT UN CHAUFFEUR TAXI A DAR ES SALAM...VOULEZ VOUS VOIR LES PHOTOS?,,,,,A SUIVRE.



sekele 01/12/2010 17:16



MAIS C`EST MOI J`ETAIT A CE EPOQUE MUSICIEN DE DEFAO MATUMONA,MOI MEME J`AI VU DANS MES PROPRES YEUX JOSEPH KABILA CONDUISAIT LE GENERAL DEFAO MATUMONA...VEILLEZ ME CONTACTEZ SUR 00447944337258
SI VOUS VOULEZ D`EPREUVES...MERCI..



Tshilumba Kabengele 22/11/2010 12:58



Nul ne peut prédire son avenir,que Kabila soit chauffeur de Defao ou pas,cela fait partie de son parcour et personne ne peut le changer. Dieu n'est pas un imbecile et ce qu'il décide finit par se
realiser.Toutes ces parsonnes qui colportent cette nouvelle sont tout simplement jaloux.


Meme dans la Bible, nous trouvons que David, cet ancien éleveur des chevres était devenu le grand Roi et malgré les critiques des méchants,personne n'est jamais venu lui demander de ceder le
fauteuil parcequ'il n'en était pas digne.


Pour moi,ces bruits de couloir sont une preuve de lachété.Que le plus courageux viennent dire à Kabila en face que pour avoir été taximen tu ne merites pas d'etre Président du Congo.


Le chien aboie, la caravane passe.



Rachelle 12/08/2008 20:40

La question est de savoir la raison qui avait contribuée à répandre la rumeur selon laquelle la personne qui se trouve (actuellement à la tête) de la RDC fut un chauffeur taxi précisément en Tanzanie.
Je ne sais pas si cette rumeur est fondée ou non. La moindre de chose serait de la vérifier (en contactant le Matumona Defao). Si elle n’est pas fondée, vous pouvez  tirer votre conclusion en disant : « mais critiquer quelqu’un pour avoir exercé un métier à l’étranger, soit-il inférieur, est trop bas ».
Vraiment, les congolais ont toujours une mémoire courte. Je vais m’expliquer, vous aviez omis (involontairement) de mettre le contexte dans lequel cette rumeur circulait. Les congolais de la diaspora disaient que la tête de la RDC est dirigée par un étranger. A ce propos, je vous donnerai plusieurs éléments  avant la fin de mon mail. A propos de l’insécurité vous dites : « Sur l’insécurité et surtout sur la mollesse de Kabila à l’égard des Rwandais et de leur pion, le rebelle Laurent Nkunda ».
Primo, je vous demanderai d’écrire le nom de ce rebelle en entier, il s’appelle Laurent NKundabatware et non Laurent Nkunda. Cette différence est très importante d’un point de vue juridique.
Secundo, Laurent Nkundabatware avait été interviewé par la Radio France Internationale (RFI), le journaliste lui avait savoir que les congolais disaient qu’il est un tutsis rwandais mais il avait répliqué en disant qu’il n’était pas plus tutsis que la personne qui est à la tête de la RDC.  A propos de cette interview, Je vous conseillerai de demander sa rediffusion à la dite radio.  Je suppose que vous avez la réponse à votre interrogation sur la sécurité.
Je conseillerai aux congolais de la diaspora de mener des enquêtes d’investigations pour éviter les rumeurs.
Comme convenu, les congolais de la diaspora disaient que la tête de la RDC est dirigée par un étranger.
Je vais vous donner des indices qui se basent sur des faits et à rien d’autre
 

Kisasse Ngandu avait été assassiné par l’association des tutsis et de Laurent Désiré Kabila.

 

A la prise du pouvoir par l’AFDL, James Kabarere était le chef d’état major général de FARDC et le chef d’état major de la force terrestre n’était rien d’autre que l’actuel président de la RDC. Quand James Kabarere avait pris la décision de déplacer toute la logistique de FARDC à l’Est. Le chef d’état major de forces terrestres n’avait pas informé le Président Laurent Désiré Kabila. Pour  connaître le pourquoi, je conseillerai d’investiguer car il y a encore des témoins oculaires. Pour votre information, l’actuel président de la RDC était un militaire l’Armée Patriotique Rwandaise (APR). A ce propos, je vous conseillerai d’infiltrer ses anciens compagnons de l’APR pour connaître la vérité.

 

L’actuel président de la RDC avait peur d’Anseleme Masasu Ngandu. Il avait été arrêté par Laurent désirée Kabila sous prétexte qu’il préparait un coup d’état, après avoir passé plusieurs séjours en prison, il fut relâché par manque des preuves. Il était de mèche avec Masasu pour reverser Laurent désiré Kabila. Mais il avait fini par se venger en fournissant des preuves accablantes pour  l’arrestation de Masasu qui étaient devenu un élément gênant pour lui. Et pour tant, tous deux étaient en connivence avec Paul Kagame.(Durant la deuxième guerre qui avait commencé à le 2 Août 1998)

 

La guerre de Pueto (Katanga).

Pueto était un verrou stratégique. Mais l’actuel président de la RDC avait commencé par affaiblir ce verrou. Parmi les soldats de FARDC, il y avait des escadrons de la mort qui avaient tués tous les soldats ex-FAZ sauf deux qui étaient supposés morts. Ces deux soldats ensuite, ils avaient fui dans la forêt. La purge avait contenu jusqu’à Lubumbashi car en réalité les soldats ex-Faz qui étaient rentrés gêner leurs projets.
Major Eric Lenge (il est déjà mort cfr le faux coup d’état de 2004), connaissait très bien comme ce monsieur est arrivé au pouvoir. Le colonel Alamba, un sanguinaire est maintenant en prison, je me demande s’il est toujours vivant. L’actuel président de la RDC a éliminé toutes les personnes qui connaissent ses secrets. Malheureusement, il y a une personne qui a fui, il est déjà en Europe. L’actuel président de la RDC lui avait  envoyé une lettre lui demandant de rentrer au pays. Cette lettre avait était intercepté par le service de renseignement d’un pays Européen qui avait demandé à cette personne de changer son identité.
 

Laurent Désirée avait été assassiné le 16/01/2001.

          L’actuel président de la RDC était à Lubumbashi mais l’espace aérien de la
          RDC était fermé sauf pour lui car cette fermeture ne le concernait pas.
          Ce monsieur avait était imposé par un général Zimbabwéen au cours d’une
          Réunion car un congolais avait osé de refuser cet ordre. Est-ce que vous
          saviez la façon dont Laurent Désirée Kabila méprisait Mugabe en lui disant,
          :« le dirigeant d’un petit pays ». Voire quand il parlait au téléphone et que
          Mugabe devenait ennuyeux, Laurent Desirée Kabila partait en laissant son
          Interlocuteur seul au téléphone et le pauvre Mugabe continue à parler dans
          le vide.
 

Quelque mois après l’assassinant de Laurent Désirée,Etienne Kabila avait

convoqué la presse pour parler de circonstance de la mort de son père mais cette présence était aux abonnés absents comme toujours sauf la Voix de Sans (VSV) qui avait accepté d’écouter Etienne Kabila à propos des circonstances de la mort de son père. Cette nouvelle était reprisée par un le journal Umoja malheureusement, une semaine après, l’auteur de cet article était assassiné. Ce sont des faits, vous pouvez les vérifier en contact la voix de sans voix par exemple et le journal Umoja si ce dernier n’a pas peur.
 

  En 2002, en plein conférence de Sun City, Etienne Kabila avait présidé une conférence dans laquelle Etienne Kabila avait décrit les circonstances de l’assassinant de son père. Les Congolais de Sun City ne voulaient pas l’écouter même quand il avait dit que l’actuel président de la RDC n’est pas son frère.  A ce propos, l’actuel président de la RDC avait envoyé Francis Kalombo en Afrique du sud pour corrompre Etienne Kabila avec 5.000.000U$. L’interview entre Etienne Kabila et Francis Kalombo était réalisée par l’actuel P.D.G de digitalCongo qui partageait à l’époque les idées de la diaspora comme il détenait une bombe à retardement (la casette VHS de cette interview), il avait été contacté par le pouvoir. En outre, le feu Samba Kaputo  et Vital Kamerhe  étaient envoyés en Afrique du Sud pour qu’ils puissent convaincre Etienne Kabila de faire une déclaration que l’actuel président de la RDC  est bel et bien son frère mais Etienne Kabila avait refusé .

 
 

 Fréderic Mulungo ,un proche parent  de la famille de Laurent désirée kabila est aujourd’hui détesté par l’actuel président de la RDC. Ce dernier lui avait confié la mission d’aller dire à la presse qu’Etienne Kabila n’est le fils de Laurent Désirée Kabila mais il avait trouvé une formule ambiguë en disant qu’ils étaient frères. 

 

Hortense Kabila (sœur de Laurent Désirée Kabila) était tuée par son garde du corps à Lubumbashi. Cette sœur de Laurent Désirée abondait dans le même sens qu’Etienne Kabila. En outre, Aimée Kabila (un autre enfant de Laurent Désirée Kabila) a été assassinée toujours commande, cette femme avait voyagé en Europe durant l’époque du défunt son père et de l’actuel président de la RDC avait un passeport diplomatique au nom d’Aimée Kabila.                      

Le mariage de cette dernière était organisé par la présidence de la RDC actuel. Après son assassinant, la présidence  de la république ne voulait pas que sa famille utilise le nom de Kabila. Les services d’immigration européen ont la preuve cette femme s’appellait Aimée Kabila.
 

L’avocat Théodore Ngoy (un Katangais du Manono, ville natale de Laurent

     Désirée Kabila) est actuellement réfugié à Londres. Ce monsieur  était à Sun
    City représentant de la RDC pour les problèmes des immigrés Rwandais.        
    Malheureusement, les politiciens (Bemba, Zhaidi Ngoma, Tshisekedi ) étaient  à la table de négociation pour le problème de nationalité, à la surprise général un politicien non de moindre  avait étonné les gens en disant que les Banyamulenges sont des congolais et il faut leur donner la nationalité tout de suite et maintenant Je vous laisse les soins de retrouver son nom).  Les ennuis de Mr Théodore Ngoy avaient commencé à Sun city. En outre, il s’occupait aussi du problème d’Etienne Kabila qui voulait porte plainte en RDC et l’actuel président de la RDC, était très intéressé de savoir les preuves qu’il détenait.
Il était arrêté  et ensuite, il avait fui à l’ambassadeur de l’Afrique du sud à Kinshasa.
 
Les personnes d’origines congolaises qui avaient obtenues leurs diplômes universitaires en Europe et qui travaillent, ils ne sont pas nombreux mais nous devons savoir que les congolais ont pénétré directement ou indirectement les services de renseignement occidentaux. Mais, je suis désole de vous dire que l’ennemi du congolais est le congolais lui-même.
Les congolais sont naïfs, ils pensent que les étrangers peuvent arranger la RDC.
Le congolais est de nature corrompu jusqu’à la moelle épinière, avec l’argent, il est près à vendre sont pays. Je demanderai de penser aux contrats léonins, au problème de Kahemba. A propos de ce dernier, il fait parti de la RDC mais les autorités de Kinshasa avaient dit que s’appartient à l’Angola. Pour les services de renseignement occidentaux, ce territoire fait parti de la RDC. Malgré ça, les congolais ne veulent pas faire d’investigation pour réécrire l’histoire du Congo.
Par contre, il y a quelque congolais qui mène des investigations  et il y a des témoins oculaires qui parlent aussi.
A propos de faisceaux d’indices que je vous ai donnés, j’ai essayé de les brouiller pour qu’on ne remonte pas aux témoins oculaires.
Je n’ai pas voulu donner les détails de la mort de Laurent Désirée Kabila pour protéger les témoins oculaires qui sont encore à kinshasa.
Mon intention est que chacun de nous dans son coin puisse vérifier si une rumeur est fondée ou non.
 
     Rachelle.
PS:Est-ce que vous pouvez le mon mail au-dessus pour qu'il soit visible au lieu d'être caché dans l'onglet commentaire

Théthé 11/08/2008 15:23

En décembre 2005, le chef de l’Etat Congolais Joseph KABILA aurait qualifié de voyous les Congolais qui mettaient en Cause sa nationalité et s'est attiré la colère de Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba, ancien conseiller spécial en matière de sécurité de Mobutu et actuellement Président national de l'Apareco. Honoré Ngbanda avait demandé à Joseph Kabila dans une lettre lui adressée de se soumettre au test d'ADN avec les prélèvements des tissus de ses « ses prétendus géniteurs : LD Kabila et Mahanya Sifa ».Extrait de la lettre de M. Honoré Ngbanda à M. Joseph KABILA :
Monsieur Joseph KABILA  Président de la République Démocratique du CongoMonsieur,
Lors de votre dernier interview à la presse nationale, fait rarissime dans vos habitudes, vous avez traité de « voyous » les Congolais qui s'interrogent sur votre nationalité ambiguë et douteuse, et vous les avez assimilés allègrement aux « chiens » que vous qui êtes la « caravane » allez bientôt écraser sur votre chemin !
Chassez le naturel, il revient au galop, dit-on ! Vous venez enfin de dévoiler au peuple congolais votre véritable face, celle du dominateur et de l'occupant arrogant, hautain et méprisant envers ses prisonniers et ses esclaves vaincus ! Alors qu'à la veille d'une campagne électorale, tout candidat normal à la magistrature suprême aurait soigné son langage envers le peuple qui doit l'élire.
Oui ! Vous avez raison ! Les Congolais sont des vrais voyous pour avoir abandonné la plus haute direction d'un grand et beau pays qu'est la République Démocratique du Congo, entre les mains d'un petit garçon, sorti de nulle part, sans CV et sans aucune référence dans l'histoire nationale, et à qui les « parlementaires » et les « sénateurs » congolais viennent de faire le cadeau d'une constitution taillée sur mesure pour lui permettre de les dominer (j'allais dire de les écraser) pendant encore des décennies.
Oui ! Nous sommes des vrais voyous pour avoir accepté sans broncher, qu'un jeune inconnu venu dans les bagages de son oncle rwandais James Kabarebe sous l'identité de Hyppolite Kanambe, ait brusquement changé de nom en pleine guerre d'agression, pour s'affubler d'une nouvelle identité de Joseph Kabila !
Oui ! Nous sommes des voyous pour avoir observé, inertes comme des zombies, des scenarii grotesques d'une mise en scène qui ont précédé et suivi la mort de LD Kabila, lorsque le Directeur du centre pénitencier de Makala a exfiltré furtivement, quatre jours avant l'assassinat du président congolais, une certaine dame appelée Mahanya Sifa du pavillon 10 de la prison où l'avait jetée le président LD Kabila (et pour cause ?), pour l'amener clandestinement quelque part à Lubumbashi, d'où elle sortira, quelques jours après la mort du Mzee pour porter, devant les voyous des Congolais amorphes, la glorieuse couronne de la maman de Joseph Kabila, le président joker de la RDC !
C'est pourquoi nous exigeons que vous procédiez sans délais au test d'ADN avec les prélèvements des tissus de vos prétendus géniteurs : LD Kabila et Mahanya Sifa. Seul ce test fait par des médecins indépendants et crédibles pourrait satisfaire les inquiétudes et les interrogations légitimes des voyous qui se soucient malgré tout de leur dignité et de la souveraineté de leur pays. Car, même les voyous ont droit à la protection de leurs droits fondamentaux ! Et ce combat, nous le mènerons jusqu'au bout ! Quoi qu'il en coûte !
Paris, le 14 décembre 2005
Honoré Ngbanda Nzambo Ko AtumbaPrésident national de l'Apareco                                 « LA CONSCIENCE »
Théthé