Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

 

LE SYSTÈME DE "DI-ZINA" (OU KI-ZINA) CHEZ LES BAKONGO

 

C'est quoi le "Di-ZINA" (ou KI-ZINA) ? le therne "ZINA" en kikongo signifie nom."Nki i zina diaku ?" (Quel est ton nom ?).Chez d'autres tribus bakongo on demandera : "Di-zina diaku nki ?" soit "Ki-zina kiaku nki ?"(Quel est ton nom ?).Mais on dira encore "Nani i Zina diaku ?" (Qui est ton homonyme?Tu as porté le nom de qui ?)

Ça signifie quoi ?

En Israël quand un enfant naissait,on lui donnait le nom selon deux grands critères:

1º - Selon les circonstances de sa naissance (ou à sa naissance)

Par exemple "Moïse" signifie "...tiré des eaux..".La princesse le tira des eaux puis fut appelé ainsi.Le grand exemple est la naissance des 12 enfants d'Israël (Genèse 29/31-33 ,Genèse 30/1-24).

Prenons seulement l'exemple du dernier .Pendant que sa maman accouchait en mourant ,sous son dernier souffle,la maman nomma l'enfant BEN-ONI ("fils de ma douleur"),mais son père l'appela Benjamin ("Fils de bon augure").La maman est morte le dernier fils s'appela Benjamin , selon son père (Genèse 35/16-26).

 

2-Soit l'enfant prend le nom d'un membre de famille

Par exemple à la naissance de Jean Baptiste, tout le monde voulut qu'on le nomma du nom de son père Zacharie.Sa maman dit "Jean" (comme l'ange l'annonça).

Alors les voisins ,les membres de famille lui firent remarquer que "PERSONNE DANS LA FAMILLE NE PORTE CE NOM LÀ ( JEAN )"

 

Voilà les 2 manières aussi ,que les Bakongo donnent les noms aux enfants.J'ai un enfant qui s'appellent MATONDO KWA NZAMBI ("remerciements à Dieu" soit "grâce à Dieu").À sa naissance 5 mères étaient dans la salle d'isolement en risque de mort (accouchement de risque) .Alors pour sauver les 5 mamans ,il a fallu un avortement forçé selon le docteur.

Malgré cela sur les 5 mamans 3 sont mortes,2 ont survécues (ma femme et une autre).Mais les 4 enfants sont morts par avortements forcés, sauf mon enfant qui avant le tour de ma femme est né par miracle,Le docteur a dit "incroyable,c'est Dieu".Alors le nom est venu "MATONDO KWA NZAMBI".

 

Entre temps mon grand père ,mon père,moi-même et mon deuxième fils nous portons le même nom , nous quatre.

Mon grand père mourant,la grand mère en douleurs d'enfantement.Alors il ordonna que: cet dernier enfant qui sera né ,sera mon homonyme,puis mourut.Je suis l'aîné de mon père,lui aussi me donna son nom ,et mon 2º est le premier garçon ,moi aussi à mon tour ,je lui donne mon nom.

 

C'est pourquoi avec ce 2º système ,il y beaucoup des homonymes dans les familles bakongo.Chaque enfant prend le nom d'un ancêtre ,soit de son père,soit de l'oncle,soit de la tante...ainsi  de suite.Et quand la famille vient ,elle veut savoir si l'enfant a porté le nom de qui ?NANI KANETE ? (Il est comme qui ?Soit,il a porté le nom de qui ?)

 

Voilà comment on a plusieurs Nsaku,Nimi,Mpanzu,Nzinga,Lukeni ...etc.Et surtout les grands personnages sont victimes de plusieurs homonymes.Moi j'en ai plus de 10.Ainsi, quand trois ou quatre grands personnages se retrouvent qu'ils sont du même nom ,ça demande beaucoup d'attention pour conter l'histoire.

 

Je me demande si ça se passe seulement chez les Bakongo ? Ou partout en Afrique ?Chez les bangala ?chez les baluba ?(les Claude Kangudie qui sont doués de ce côté là ) ,chez les Maliens ?,les Sénégalais ?Peut-être partout je ne sais pas...À part les Blancs ,puisque eux donnent le prénom et le nom du papa.

En tout cas je suis curieux de savoir aussi chez les autres...

 

LUSED

 

 

Sens des noms chez les autres "Bantou".

 

Cher Lused,

 

Qu'il me soit d’abord permis de vous féliciter publiquement pour votre attachement à la culture africaine à travers vos différents articles sur le blog.

En ce qui concerne votre sujet sur le système « Di-Zina » ou « Ki-Zina » ainsi que les noms de circonstance et d’héritage chez les Bakongo, je dirais qu'il est similaire aux autres tribus du peuple bantou. Comme j’ai eu à le souligner , il existe un rapprochement linguistique et culturel frappant entre les Bantou.

Si vous relisez mon article "Dans le sanctuaire des jumeaux en RDC", publié en avril 2009 à travers ce lien :

http://www.mbokamosika.com/article-29930718.html

vous vous rendrez compte que les circonstances de naissance influencent l’attribution des noms enfants dans presque toutes les tribus.

Pour revenir au nœud de votre contribution de ce jour, il s’avère que linguistiquement, la structure de Di-Zina ou Ki-Zina en Kikongo ressemble à d’autres langues :

En effet:- Di-Zina diaku nki ? (Kikongo)

               -Jina yako nani ? (Swahili)

               -Dina diebe ngani ? (Tshiluba)

               -Kombo na yo nani ? (Lingala)

Sur ces quatre formulations en 4 langues nationales, le NOM a la même étymologie dans 3 langues ( Kikongo, Swahili et Tshiluba) Di-Zina, Jina ou Dina signifiant la même chose.

S’agissant du deuxième volet de votre article, je pourrais affirmer que comme chez les Bakongo, ailleurs les noms des enfants sont attribués selon les circonstances , en hommage à la lignée familiale, ou en référence à la nature, à la flore ou la faune, aux saisons (climat), aux traits physiques, au caractère....

Voici quelques exemples :

Elombe (lingala), Tshimankinda (tshiluba), Kirongozi (swahili), Muembo et Tchomba ou Kiomba(songe) signifient brave ou héros.

Mateso et Masumbuko (swahili), Makenga (tshiluba) signifient souffrance.

Nzovu (Tetela), Ndjoku (Mongo), Nzevu (Tshiluba) Ngiefu (Songe) signifient un éléphant.

Nsenda (Tshiluba), Sendwe (Luba Katanga et Songe) signifient un forgeron.

Musumb (Karunda): signifie un camp.

Bakule (Ikela-Mongo): signifie un enfant qui sort par les pieds

Mbata (Ikela-Mongo): signifie un enfant qui est né par Césarienne

Bomboka (Ikela.Mongo): signifie né sur le chemin

Bongonda (Ikela –Mongo): signifie un enfant né en forêt.

Mualuke (Songe): signifie une fille née après le décès d’une autre fille.

Mutu Peke (swahili): Muntu Mosi (Bandundu), Muemda Nkaya ou Tshenda Nkaya (Tshiluba) signifient  un solitaire

Akwen Bar (Yansi): qui aime les gens.

Ngenibunyi (Lulua): très intelligent

Lufuluabo (Luba): qui évoque les décès fréquents en famille, c’est l’équivalent de Mayifuila en Kikongo.

Kasereka(Nande): 3e garçon.

Kahindo ou Muhindo (Nande): une fille née après les graçons, ou un garçon né après les filles.

Ngalula(Luba). garçon né après les filles, ou fille née après les garçons.

Muitubile (songe): graçon né après les filles.

Muisangie (Songe): fille née parmi plusieurs garçons.

Mputu (Sakata): enfant né après les jumeaux.

Nsele (Sakata): enfant qui sort par les pieds.

Nawej (Karunda): Maweja (tshiluba): Dieu.

Sekeraviti (Nande): Homme plein de bonté.

Mutamba (Songe) forêt

Kasu Mpata (Luba) Qui n'aime pas les discussions

Kabasubabo (Luba) Qui n'aime pas les siens

Ntumba (Luba) enfant conçu alors que sa mère avait les règles

Kabishi, et Tshituka (Luba) enfant prématuré.

Majina (swahili) homonyme


 

Chacun de nous peut nous aider à enrichir cette liste avec la signification des noms des autres tribus.

Nous aimerions  par exemple connaître la significations des noms Nande : Kasereka, Muhindo, Kambale, Kahindo…, noms Karunda Nawej, etc, etc.

Nous sommes prêts à publier la liste de milliers de noms et leur signification. 

P.S: Merci à Serge Kongo na Biso et à Kiri-Inhongo pour leur contribution. cette liste sera étoffée au fut et à mesure que nous recevrons vos commentaires. Nous avons besoin des noms de toutes les tribus avec leur signification, afin de constituer une bonne banque de données sur les noms propres.C'est l'occasion ou jamais.

 

Messager

Pasi ya Kanda, de Bella Mambo rénové

.

.

Commenter cet article

Pedro 30/04/2013 19:34


Permettez-moi de parler de la chanson. Le chanteur qui entonne le refrain, c'est Kanda Bongo Man ou Soki Dianzenza? 

LUSED 30/04/2013 01:47


OH là là ndeko Serge


"EL"  na "AL" ya ba Arabes , Namonaka yango kaka ,mais  nazalaka na idée ata moko te ...Ooh !!! Nzambe a pambola yo !!!!


Vive Mbokamosika !!!


Lused

Claude Kangudie 29/04/2013 23:02


Mon frère Abdel, 'majina' a aussi le même sens en tshiluba que celui que vous donnez. Pour ce qui est du nom 'Tshituka', bien que pouvant être utilisé en tshiluba parlé pour "ironiser" un enfant
prématuré, il n'est pas synonyme de "Kabishi". Le nom Kabishi désigne, sans équivoque, un enfant prématuré. A ma connaissance, il n'y a pas de nom synonyme à Kabishi. Donc, 'Tshituka', comme
Mulumba wa Tshituka Médard est un nom à part avec sa signification...J'en profiterai pour ajouter aussi les appelations Kabange, Kanku, Sanza qui veulent dire Nzuzi ou Mpia en tshiluba.
Tobosana esika towuta te...Mingi topesaka exemple ya ba Juifs. Tozala lokola bango: ba tikala kobosana mabele ya ba nkoko na bango TE. Butu elamu na biso nionso esika tozuami.


 


Claude Kangudie.

Serge - Kongo na biso 29/04/2013 22:27


Mbote ndeko Lused,


Mes remerciements pour l’explication et des exemples au
sujet du mot « Ne » chez les Bakongo. Quant vous voyez « El » ou
« Al » devant un nom arabe c’est comme « Ne » que ndeko Lused vient d’expliquer, c’est un article défini et aussi un
signe de noblesse chez les arabes ex : Debaba El Shabab = Le jeune Debaba. Ya
solo, respect ezalaka na esika monene na kati ya bizaleli ya ba bantous en générale. Une fois encore merci beaucoup ndeko Lused pour votre temps et contribution qui enlève un pan de la culture
Kongo.  


Boboto o mboka bino.


Serge – Kongo na biso  

Messager 29/04/2013 19:23


Abdel,


 


Merci pour ces informations. je vais les ajouter. Quitte à Clauder Kangudie de nous corriger à propos de Tshituka.


 


Messager

Lused 29/04/2013 18:14


un exemple important sur le "NE"


Quand un chef de famille élargie devient trop vieux,ou maladif et incapable   de marcher loin ,et traiter les affaires du clan ;il établit parmi les anciens un homme capable de servir de
porte-parole ,qui a encore la force d'aller partout où se pose un problème de famille.


Ce homme est appelé  "NE MALU".  Malu signifie en kikongo "les jambes".C'est à dire que le chef n'a plus des jambes pour marcher
,alors cet homme devient ses jambes et marchera partout oú le chef sera convoqué de loin.


 


Ici encore le "Ne" reapparait ,pourquoi ? Parce que "NE MALU" qui vient au nom du chef est un grand homme ,homme de valeur ,digne de
respect...mérite considération et honneur .À son retour vers le chef ,dans son rapport aux anciens ,il ne peut pas dire :"j'ai été négligé ...j'ai été mal réçu...j'ai été offensé..."


Alors c'est la révolte parmi les anciens ,"c'est le chef qui a été offensé..."


Alors c'est le début d'un conflit....


 


LUSED

Abdel 29/04/2013 16:28


Cher Messager,


1) Les katangais (dans leur Kiswahili) disent aussi MAJINA pour designer un(e) homonyme.


2) Un autre nom en Tshiluba pour un premature' c'est Tshituka, je crois.


Abdel 


 

LUSED 29/04/2013 09:36


LE "NE"   en kikongo


Cher Serge Kongo na biso


Pour la question de  "NE" (Ne Kongo ,Ne Nzinga ,Ne Nsaku, Ne Vunda...etc).


 C'est un problème de respect, considération ,honneur , grande valeur...une manière d'appeler un grand homme un grand peuple ( moto moko ya monene,ekolo moko ya
monene)  .On ne peut pas appeler un Président  ,un Roi, un  ministre ,Ambassadeur .....comme nous appelons nos amis .Par exemple :Kasa Vubu !!! ,Sansou Nguessou
!!! , Obama !!! eza respect te ,ce n'est pa du respect.Soit tu dis seulement,sans citer le nom: Monsieur le Président ,Monsieur l'Ambassadeur ....Si tu veux citer son nom ,aors il faut ajouter un
titre d'honneur selon sa grandeur.Selon monene na ye.


 


De ce côté ,le Français est très riche ,nous utilisons beaucoup de termes :Sa Majesté le Roi tel tel,Son Excellence tel tel ,Son Eminence te tel,Sa Sainteté le pape tel tel, Honorable deputé tel
tel .... ......etc .Mais pas pour  n'importe qui .Eza kaka pona bato ya minene, c'est pour les grands hommes seulement ,Selon sa grandeur .Il y a aussi les
titres de mérite ,selon la grandeur de la capacité :Docteur ,Maître ,Professeur....


 


Toutes fois on peut couper ces termes :Son Ex. David  (Son Excellence David) ,Sa Sté. le Pape Bénoît (Sa Sainteté le Pape Benoît)
,Msg.Malula (Monseigneur Malula)....Dr.Malu (Docteur Malu),Mr. Paul (Maître Paul) ,Prof. Ilunga (Professeur Ilunga).....


 


Même chose en Lingala.On n'appele pas un vieux directement en son nom.:"Paul !!!","Marie !!!" Par respect ,on dit :Papa ,mama ,Noko ,Tata muasi ,yaya tout simplement ,ou alors ajouter son nom à
la fin:Papa Jean ,Noko Paul ,yaya Didier ,Mama Marie ,tata muasi Bibi ,yaya Souza...etc.


 


En Lingala aussi on coupe:Pa' Jean (Papa Jean) ,No' Paul (Noko Paul) ,Ya' Didier  (yaya Didier),Ma' Marie (mama Marie),Ta' muasi Bibi (tata muasi Bibi) ,ya' Souza....Pour les grands hommes
,le lingala emprunte les termes Français :President Kasavubu ,Ambassadeur tel tel...etc.


 


En kikongo "NENE"  signifie monene en Lingala,quelque chose de grand :Muntu a nene( grand homme,grande
personnalité,respectable homme,honorable homme).Muntu mosi a nene (un grand homme ,une grande personalité,un respectable homme ,un honorable homme ,un grand personnage digne d'honneur et de
respect).Muntu mosi signifie un homme ,soit un homme seul.À peu près comme au Bandundu ,mais en tshiluba je ne sais pas ce que ça signifie.J'ai lu Claude parler aussi de "Muntu
mosi"


 


Maintenant en Kikongo ,"NENE" signifie grand :muntu mosi a nene,lekua kia nene ,nkumbu a nene...etc.(un grand homme,une grande chose ,un grand nom...etc.).Fais maintenant
attention ,on va couper aussi NENE en "NE" seulement.


 


"NE" en kikongo désigne quelque chose de grand,respectable,digne d'honneur ,de grande valeur.Ça peut être un grand homme ,un grand peuple,une grande tribu...(Ne Nsaku ,Ne Mpanzu
,Ne Nzinga ,Ne Vunda ,Ne Kongo....),comme pour dire le grand ou honorable Nsaku ,honorable Mpanzu ,honorable Nzinga...le grand ou valeureux peuple Kongo....etc. Il y a aussi "Nsaku Ne Vunda"
(Nsaku du grand ou honorable Vunda)...etc.


 


Pour raisons de prononciation ,tu peux rencontrer "NA" à la place de "NE".Na Vunda à la place de Ne Vunda, Na Vela au lieu de Ne Vela ...etc.Comme  en
Anglais,pour Mister (monsieur)  on prononce "mistê" ,mais les autres prononcent "mista".Mais c'est le même mot .Donc tu peux rencontrer "NE" ou "NA".


 


Donc c'est une manière d'élever ce qui est digne de  respect ,digne d'honneur,ou digne de mérite.Pour un homme ou un peuple qui a fait quelque chose de grand qui mérite d'être loué ,d'être
vanté à la société ou au monde.


Je crois que même chez les Luba il ya aussi des titres ,peut être d'une forme diférente puisque j'ai lu Claude parler de Mulopwe.Mais de ce côté là,ce sont  le Messager et Claude qui sont
doués.


 


LUSED


 


 


 

Messager 28/04/2013 21:25


Claude,


J'attendais ton apport, je vais y ajouter Kabishi, la liste est longue, mais il nous faut un jour établir tous les noms de circonstance.


 


Bon dimanche.


 


Messager

Claude Kangudie 28/04/2013 13:15


Sujet fort intéressant...j'ajouterai ceci: Mualuke a le même sens chez les Songe comme chez les Luba (Kasaï et Katanga); Mutu Peke, Muntu Mosi c'est pareil en tshiluba: Muenda Nkaya ou Tshienda
Nkaya; Muitubile, c'est le vrai nom de Djelma Muntubila Santos de Dragon qui a été déformé en "Muntubila". La nomination rappelait aussi les caractères, les circonstances de la vie: Kanda "Buloba
Kasu Mpata" (qui n'aime pas les discussions inutiles) ou Kabasubabo "Balanganayi" par exemple. Il y a aussi le nom de NTUMBA, chez les Baluba, il désigne un enfant conçu sans que sa mère ait eu
ses règles...on parle de "Ntumba wa mulu". Il y a deux abbés qui ont fait un travail de fond très intéressant sur cet aspect culturel luba. J'ai leur livre, mais il est en tshiluba. Ils m'avaient
promis une version française, mais elle se fait tjours attendre. Ils ont sillonné les contrées luba pour sortir ce livre ô combien enrichissant qui couvre tous les Luba du Katanga et du Kasaï.
Pour mon frère Lused, je dirai que moi même, j'ai une longue liste de noms ou homonymes: "Nkashama wa bianza dikumi, mukanyina kutapa, ba mumuna ba muela lukashi"= Léopard, que les ennemis
avaient projetté d'assassiner, mais au moment de le faire, ils l'applauddirent...rire. Malgré le zèle des Belges, les Baluba n'avaient jamais abondonné les noms de leurs ancêtres. Donc
"l'authenticité" n'avait rien de nouveau de ce côté là. Debout Congolais unis par le sort et dans l'effort pour l'indépendance...Kua kaya Nkola wa kashikila comme on dit dans le pays Luba.

Lused 28/04/2013 04:55


Cher Mwenze 


Voici la référence de WIKIPÉDIA sur la proposition de Nsemi ,sur les clans bakongo actuels:  http://fr.wikipedia.org/wiki/Clans_du_peuple_kongo.


Cette citation de Nsemi est vers la fin :"LISTE DES CLANS"


Peut-être ailleurs, il a aussi énumeré les lieux de répartition des Bakongo en dispersion,c'est possible aussi.Ce sont deux choses diférentes.Mais ici il s'agit des clans.Je ne dis pas que c'est
lui qui a le dernier mot sur l'histoire Bakongo.


Ici il ne s'agit pas de l'histoire ,mais de son experience personnelle sur l'existence des clans actuels qu'il a enregistré dans le cadre de ses recherches.il ne s'agit pas aussi de la doctrine
de Bundu dia Kongo ,mais d'une information.En tant que mukongo on peut lui faire confiance.


 


Par exemple si Mwenze nous disait  que moi Mwenze ,je viens de faire des recherches ,j'ai découvert que à Brazzaville on a 10 types de tribus Bakongo ,mais ils ne s'entendent pas(c'est un
exemple seulement).Ce n'est pas de l'histoire ,c'est une information. Étant mukongo on va te faire confiance.


 


À part Nsemi ,moi même je le sais aussi qu'il existe actuellement divers Mvila.Quand tu dis que ce ne sont pas des nouveaux Mvila ,mais des nouvelles appelations seulement des mêmes 12
Mvilla.C'est un constat d'un mukongo adulte ,on prend aussi bonne note.On ne peut pas contredire sans preuve.Nous dire aussi de ne pas négliger ces nouvelles appelations,on écoute aussi ce
conseil d'un mukongo.


Mais dire qu'un nom qui était au commencement et une nouvelle appelation ,c'est la même chose ...Ah!!! là je ne suis plus d'accord ,seulement sur ce dernier point.Il a fallu dire
seulement que la liste original n'existe plus ,alors je te comprendrai un peu.Mais je ne croirai pas aussi à une telle declaration trop extremiste. 


C'est clair ? Hein Mwenze muana Lukeni !!!


LUSED


 

Serge - Kongo na biso 27/04/2013 20:42


Mbote,


Pona ko completer ba reponses nazalaki kopesa na kulutu
Messager :


Nawej epayi ya ba Karunda elingi koloba
« Nzambe »


Sekeraviti epayi ya ba Nande elingi koloba « mutu ya
motema boboto, ata osali ye mabe, ye akozongisela yo kaka malamu »


Kimia ezala o mboka bino.


Serge – Kongo na biso  

MWENZE 27/04/2013 18:35


Cher LUSED,en marge du sujet traité aujourd'hui,je viens enfin de lire avec beaucoup d'attention le lien Wikipedia évoqué par Né Muanda lors de la toute première évocation sur les "mvila".Comme
je m'en doutais fort heureusement,il ne s'agissait pas de mvila,de milliers de mvila comme vous étiez emmené à me le faire admettre,mais simplement d'organisation territoriale dévolue aux trois
descendants de NZinga,NSaku et MPanzu.Voici ce que je lis sous la rubrique "L'Etat du Kongo à la fin du XVe siècle",sous le sous-titre "Administration":


Kiri-Inongo 27/04/2013 15:57


Epayi ya ba sakata en général et sans distinction de sexe, mwana nionso abimaka na makolo ba bengaka ye NSELE, tandis que oyo alandaka ba mapasa ba bengaka ye MPUTU. Kasi exception esalamaka na
bana basusu, ndenge kaka boyebi epayi na biso ba bantu, bana oyo ba botamaka na ndenge ya mistik, bazuaka mpe ba kombo na bango ya spécial, lokola ba mapasa, ba oyo ba bimaka na ba singa, na
makolo, alors ba kombo na bango mpe ekotaka na ba rites misusu, mwana akoki na ye kobotama na sima ya ba mapasa te, to koya na makolo te, kasi soki ba juger mwana yango na ba sage-femmes ke azali
mwana ya mistik na mbotama na ye, bokomona akozua kombo ya Mputu to Nsele, sans pour autant azala vrai Mputu to Nsele, donc oyo balobaka BANA YA NKISI, esika Mpungu ezuaka boulot na famille,
chaque soir banzembo il faut etoka na palais mpo na kokembisa bana wana na ba premiers mois ya naissance na bango, allant même jusque ya kobina motaka, on dirait na naissance ya ba mapassa.

Serge - Kongo na biso 27/04/2013 14:10


Mbote,


Masolo oyo ezali kofongola nga miso muke muke na
bizaleli ya na Bakongo. Nayebaki sœur moko ya Mukongo, mwana ya liboso na libota na bango, lokola azuaki zemi hors mariage, baboti na ye bapesaki mwana na ye wana kombo « Mbiyavanga =
Nasalaki mabe » pe lisusu papa moko apesaki mwana na ye kombo « Mamona mbwa = Makambu mbwa amona » très certainement ezalaki na likambo moko liée na raison apeselaki kombo oyo. Elekaki
8 ans, tango mama moko nayebaki azalaki kozua lisusu zemi te, tango abotaki lisusu mwana ya mobali bapesaki ye kombo ya « Matondo Kwa Nzambi = Merci na Nzambe = Dieu merci etc. » Koko
oyo aboti papa na nga ye pe aboti Emmanuel Bamba, azalaki mokonzi ya mboka pe azalaki na basi ebele mais bango nionso bazalaki kovanda esika moko, mama na mama na ndaku na ye, bango tout bazali
na ressemblance makasi na bilongi, ba suki, misapi ya maboko pe ya makolo pe bazalaki na bolingo moko soki bayebisi yo te okokanisa bazali bana ya papa moko mama moko, na ligné wana toza misato
tozua kombo ya koko wana (mwasi moko pe bana mibali mibale), na ba rencontres ya famille oyo ezalaki kosangisa libota mobimba, bazalaki ko insister nga nazanga te, ezalaki soit tata mwasi na biso
akomema nga soit moko ya ba papas na biso akotelema pe akotikela nga kiti na maloba oyo « Tata, nza vanda = Papa, venez vous asseoir. » Natuni sœur moko ya Munande tina ya bakongo oyo
alobi nga boye, epayi ya na Nande soki oboti « 3e garcon na libota na yo » okopesa ye kombo Kasereka, tandis que Muhindo na
Kahindo ezali ndenge moko elingi koloba « Changement de sexe dans la
lignée » a expliquée boye, ozalaki kobota bana ya basi sikoyo oboti mwana mobali soit ozalaki kobota bana ya mibali bongo oye kobota mwana ya mwasi mbala ya liboso okopesa mwana
wana kombo Muhindo to Kahindo (pe ye moko sœur wana kombo na ye Kahindo), nayebi na tribu mususu bapesaka kombo « Yende » soki mwana mobali abotami kati ya basi, pe lisusu « Muitubile » epayi ya
Baluba soki na bungi te. Kambale azali « deuxième enfant de la famille mais
garçon » alobi soki omoni Kambale ya mwasi elingi koloba ke bapesi ye kombo ya Papa na ye, po ezalaka kaka soki mwana mobali
abotami na 2e place ndenge moko epayi ya Baluba babengaka Ngalula. Longonia mingi na ndeko Lused pona rôle ozali ko jouer na blog, toza ko apprendre mingi, kolemba te mais parfois c’est décourageant de poser des
questions qu’on n’aura pas des réponses, que signifie « Ne » chez les Bakongo ? Ex : Ne Nvunda.


Boboto o mbokamosika


Serge – Kongo na biso

Lused 27/04/2013 11:16


Fantastique !!!


Après avoir lu "Sens des noms chez les autres "Bantou" et "Dans le sanctuaire des jumeaux en RDC" du Messager ,Je trouve déjà que c'est
similaire aux tribus du peuple Bantou.Il y a même des ressemblances linguistiques...


 


N'oubliez pas de lire "Therme"    (pas terne) à la première phrase:


(...le therme zina en Kikongo...)


Separez aussi "famille " et "ne" dans:


"PERSONNE DANS LA FAMILLE NE PORTE CE NOM LÀ (JEAN) " ,pas "FAMILLENE"


 


Merci .Ça serait important ,si un non-bantou aussi nous parlait de chez eux .Mais cela n'empêche pas à un Mbokatier Bantou de parler.


LUSED