Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

 

LA NOTION DE “LUVILA” APRÈS LA DISPERSION DES 12 “MVILA” DES BAKONGO

1-LE “LUVILA AU DÉBUT”

L’histoire des 12 “MVILA” (pluriel de Luvila) commence avec Nzinga ou Mazinga ,la fille du Roi Nzing’a Nkuvu (ou Nkuwu) du Royaume du Kongo(1491 – 1506),le premier roi Kongo officiellement connu au monde extérieur.En effet ,Nzinga ou Mazinga eut avec son mari NIMI  2 garçons jumeaux et une fille ,leur unique soeur.

-Le premier garçon est VITA A NIMI , appelé aussi  NSAKU

-Le deuxième est MPANZU A NIMI ,appelé communément  MPANZU

-La troisième est une fille ,LUKENI LUA NIMI appelée NZINGA ou MAZINGA du nom de sa mère.Mais LUKENI LUA NIMI (ou NZINGA,la fille)  à cause de sa beauté ,de ses caprices étant la fille unique,et de sa grande progéniture eut beaucoup des surnoms:VUZI,KINZENGELE,NKÊNGE LAWU,MUNGÔYO’ A NTÊNDE (“la belle aux mille chances”).

 

Ainsi NZINGA ,la maman  (la fille du grand Roi NZINGA KUVU) sera avec le temps considérée comme l'aïeule de tous les Nekongo ,la grand –mère de l’origine ,en kikongo Nkâka ya kisina jusqu’aujourd’hui.Et ses trois enfants forment ce que les Nekongo  appellent :”Makuku matatu malâmb’e Kongo” (les trois piliers sur lesquels est bati le Royaume du Kongo).

 

C’est de ces trois enfants de NZINGA ,la maman ,que sortiront les 12 “LUVILA”de l’origine:1º-NSAKU NA VUNDA , 2º-MPANZU A NSAKU , 3º-VUZI DIA NKUWU , 4º-NTUMB’A MVEMBA , 5º-KINLAZA , 6º-NKANG’A MVIKA , 7º-NAKONGO NA LUMBU , 8º-NANG’A KONGO , 9º-NA VELA ,10º-NKOZO A MVEMBA , 11º-NZAMBU A MPAKASA , 12º-MPODI A WALA.

 

Notez que ce sont des noms des personnes,et leurs descendants peuvent être désignés en  employant le pré-fixe “KI”,mais ceci n’est pas obligatoire.Par exemple à la question posée ,quel est ton “LUVILA” ? ,on peut répondre :Nsaku ou ki-nsaku , Mpanzu ou ki-Mpanzu , Vuzi  ou ki-vuzi ,laza ou ki-nlaza………etc sans oublier Nzinga ou ki-nzinga.

 

Jusque là  ,il n’ existait pas encore ces pays actuels :ANGOLA (y compris CABINDA) ,RDC,Congo Brazzaville,Gabon…Il n’existait pas aussi  ces tribus Bakongo actuels:les Manianga,les Bayombe,les Bandibu …tout ce que vous connaissez comme tribu Bakongo sans exception ,d’aujourd’hui dans ces quatre pays (y compris Cabinda de l’Angola).

 

 

En ce qui concerne la formation de ce ces 12 “MVILA” ,il y a deux versions:

-La première version :

Est celle présentée par notre frère Adei Toko,disant que chaque enfant (NSAKU;MPANZU;NZINGA) eut quatre fils .Alors 3x4 =12.Alors leur unique soeur Nkenge Lawu será comme 13º à l’instar de Dina,l’unique fille  en Israël.N.B:Nkenge Lawu était un des surnoms de Nzinga,la fille.Un surnom réputé.Comme Adei Toko ,maman me parla aussi de Nkenge.

OBS:il eut des chants pour Nkenge,je les ai entendus dans nos villages chantés par les femmes.Un jour j’ai demandé à maman qui est cette Nkenge ?Elle me répondit que c’était l’unique fille du Roi dans le temps,elle était très belle,le peuple l’aimait beaucoup.C’est bien après que j’ai compris que la maman  parlait de la petite-fille du Roi Nzinga Nkuvu (ou Nkuwu) ,donc Nkenge Lawu homonyme de sa mère.Je crois aussi avoir entendu ,un chant sur Nkenge  à la radio,Chanté par un groupe folklorique ,je ne sais plus ,peut être  Chem Chem yetu ou un groupe Bayombe.

-Voici la 2º version :

Nzinga ,la fille avait  neuf fils ,Alors on l’appela «La femme aux neuf seins» à cause de sa grande progéniture.Or la loi  de la société ,c’est le Matriarcat.Donc ,l’enfant appartient à la mère.Raison pour laquelle ,ni le grand Roi Nzinga Nkuvu ne fut  compté .C’est sa fille qui est comptée comme l'aïeule de tous les Nekongo.Et pourtant ça devrait être lui car ,il avait aussi des garçons: Mpanzu a Nzinga et Mbemba a Nzinga.

Dans cette 2º version ,pour retrouver les 12 clans ,il suffit d’ajouter aux trois piliers (qui sont les enfants de Nzinga la maman), les neuf fils de Nzinga, la fille  (Nkenge Lawu).Ainsi 3+9=12.(Donc 3 fils de Nzinga la maman+9 fils de Nzinga ,la fille).

Alors Nzinga ,la fille (Nkenge Lawu) appelée aussi VUZI ,forma  à elle seule un clan à part,Ici il faut comprendre que toute la famille  n’est pas composée seulement des fils des 3 piliers.Il y a par exemple les enfants des autres fils du Roi qui sont cousins ,nièces,neveux ,fils adoptifs de la célèbre tante  Nkenge Lawu (appelée aussi VUZI) .Je crois que c’est ce clan à part  de Nkenge dont parlait la maman de Adei Toko.

Mais en ce qui concerne le pouvoir ,seuls les descendants de 9 fils de Nzinga ,la fille qui avait accès au au trône royal (le groupe Nzinga) et occupaient la majorité des postes administratifs.Le Matriarcat ,l’enfant appartient à la mère.

 

Constatez ici que toutes les versions confirment qu'il y avait 12 clans de base sortant des 3 piliers.

OBS:certaines coïncidences avec les 12 tribus d'Israël sont intéressantes :le chiffre 12, la fille  unique,les histoires des prophètes,la dispersion.…etc.

Le Luvila au début était une forme de garder l’unité des membres de la famille et l’unité des familles issues d’un même ancêtre,partout où ils se trouveront,une manière de se reconnaître étant frères.

 

2-LE “LUVILA” APRÈS DISPERSION

Après la mort de tous les ancêtres ,les clans grandirent ,les générations passèrent ,les  problèmes externes et internes  commencèrent à disperser et diviser les familles,parmi lesquels  on peut citer les trois suivants:

L’esclavagisme,la colonisation et la sorcellerie

1º-L’Esclavagisme:

Appelé “la traite négrière” ,consiste à capturer les autochtones,en complicité avec certains chefs du Royaume et les vendre en Amérique pour les travaux forcés. Le Royaume Kongo restera le plus important comptoir portugais.Beaucoup des dépositaires de la tradition étant  déportés aux Amériques:Jamaïque,Haïti , Bresil ,Cuba.…Les restants ne trouvèrent le salut que dans la dispersion vers les régions de refuges telles que le Mayombe .Les fuyant en désordre conscients de cette complicité des siens ,une fois arrivés ,une vie nouvelle commence oubliant petit à petit l’arbre genealogique.

 2º-La colonisation

Consiste à la domination blanche sur l’homme noir dans son propre terrain.La colonisation ,à l’aide de la religion désarma toute la tradition du Royaume.Une vie nouvelle occidentale commença dans le Royaume faisant oublier petit à petit les valeurs ancestrales et cassant l’ancienne unité du royaume.Opposant les frères qui sont d’accord aux rebelles.Et à la fin le Royaume Kongo finira par être divisé ,les clans repartis en 5 selon les limites géographiques:le siège restera au nord de l’Angola actuel,une partie au Cabinda de l’Angola,le sud –ouest de RDC,le sud du Congo-Brazzaville et encore au Sud du Gabon.Certaines familles à la frontière se virent coupées en deux,certains sont appelés angolais et les autres congolais…etc.

 

3º-La sorcellerie

Les problèmes sociaux amenèrent les scissions internes et des séparations.Le grand problème de base est la sorcellerie.Avec les maladies,les misères,les mortalités…Telle  famille accuse  tel  ou tel vieux de telle et telle famille.Les accusations répétées amèneront la séparation entre accusés (parfois se déclarant innocents) et accusant (parfois convaincus par les songes ou prédictions des féticheurs).Ceci amènera les déception ,des déplacement vers d’autres lieux et des changements des noms.Sous cet effet de déception,colère,haine…

 

Conséquences:

Ces déplacements causés par l’esclavagisme ,le colonialisme avec complicité des chefs frères d’une part  et par la misère ,mortalités , conflits familiaux  de l’autre part …Causèrent un sentiment de l’oubli total.

C’est ainsi que les familles partantes en devenant grandes deviendront des tribus,  s’indentifiant avec des noms nouveaux :”BA SOLOLONGO” “BA MBOMA “ “BA YOMBE “…etc donc des groupements installés dans des lieux précis et avec des nouveaux leaders , commençant des nouveaux “MVILA” (pluriel de LUVILA) avec des nouvelles appellations .

C’est ainsi que vous allez constater ,que la liste de Ne Muanda Nsemi pour chaque clan (NSAKU,MPANZU,NZINGA) , n’est plus douze.Ça dépasse même 300 et à la fin de chaque liste il y a etc.C’est à dire la liste n’est pas terminée.

 

Après dispersion ,une tribu est synonyme d’une grande famille qui ,il y a des années ou siècles ,s’est séparée  des autres à cause des mauvais souvenirs:soit de l’esclavagisme, soit de la colonisation ,soit de la sorcellerie ,ou alors tout simplement à la recherche du bien être.Alors la tribu se trouve située dans une zone précise que la grande famille a occupé.

 

Le Clan réunit les individus de même origine ,même ancêtre peu importe leurs familles ,leurs nouvelles tribus ,soit les  endroits où ils se trouvent.

C’est ça le concept de la notion “LUVILA”:reunir les “BAKONGO”en  les renvoyant vers les 12  CLANS (ou tribus) DE BASE  (comme Sam Malonga ne cesse de le répéter).

 

Si vous présentez un nom nouveau de LUVILA devant un vieux Mukongo de l’origine ,soit-disant que je suis de “LUVILA” tel ,il te demandera “NKIA ZO ?” .J’ai vécu une telle expérience dans une funérailles.Un étranger est mort au village ,alors on a donne son Luvila ,mais ça ne se figurait pas parmi les  12.Alors un Vieux demanda “NKIA ZO ?” (De quelle RACINE ?).Donc ,il voulait savoir ,ce nouveau Luvila fait partie de quelle LUVILA DE BASE PARMI LES 12 ?

 

Donc vouloir ou pas ,tout nouveau luvila ,vient des 12 de Base qui font l’unité Bakongo,sans distinction des sous-tribus (je suis munianga,je suis mumboma…).On commence même a avoir des difficultés de connaître ces 12 de Base.Ça tend à disparaître à cause de la multitude des sous-Luvila, après dispersion.

 

L’Esclavagisme et le colonialisme sont déjà passés.Les conflits de la sorcellerie ont cessé avec le Christianisme.Il ne reste plus qu’à revenir à l’origine en soutenant les 12 clans de base. Un type de 12 tribus d'Israël .Voilà ce qui fait notre fierté.Il ne s’agit pas d’entrer dans une église,c’est de la sociologie tout simplement.

 

Aux Chrétiens et Modernistes ,la notion de LUVILA ne dérange ni le christianisme ,ni le modernisme comme certains pensent.Comment vas-tu devenir frère de tout le monde:frère de toutes les tribus ,de toutes les nations  si ta propre famille est divisée.

Un proverbe dit:”UNE CHARITÉ BIEN ORDONNÉE COMMENCE PAR SOI-MÊME”

 

QUELLE EST  TON  LUVILA DE BASE  PARMI LES DOUZE ?

Si tu ne sais pas demande déjà ton père,pour mieux connaitre tês frères…

 

LUSED

 Kengie Nzambie-Mpungu, de Chem -Chem Yetu

.

 

.

Commenter cet article

adei toko 13/04/2013


Très beau travail cher Lused bien que dans ce genre de travail on ne peut pas être exhaustif. Félicitations!!!

Samuel Malonga 13/04/2013


Quel bel article mon cher Lused! Toutefois, je voudrais dissiper une équivoque. Je n'ai jamais dis que les mots clan et tribu sont synonymes. Bien au contraire. Nous étions en plein débat sur les
douze clans originels. C'est alors que j'avais dis que peut-être on pouvait employer clan ou tribu. La conjonction ou que j'avais alors utilisé (voir commentaire no 7 de
l'article "La notion de luvila expliquée aux non Bakongo") voulait dire ou bien, a la place de. Il faudrait comprendere la nuance. Et puis a la fin du commentaire, j'avais
souhaité qu'on mette l'expression de base. Dans le commentaire no 21, j'avais donné la définition des deux mots. Je crois que le malentendu est levé. Il faudrait dorénavant
retenir l'expression 12 clans de base ou 12 clans originels qui sont a l'origine de la centaine des clans et sous-clans que nous avons aujourd'hui, lesquels sont
venus bien apres. C'est l'idée que j'avais soutenu dans mon commentaire cité ci-haut.

Samuel Malonga 13/04/2013



http://www.kongo-arts.com




http://www.kongo-arts.com/content/view/14/39/lang,fr/

LUSED 13/04/2013


Mon frère Sam 


Là où j'ai écrit....."....les 12 clans ou tribus de base (comme Sam Malonga ne cesse de le repéter ).


C'est une reference seulement, Il n' ya pas d'équivoque.Bien au contraire je suis en train d'appuyer ton idée .Quand quelqu'un a une bonne idée,soit insiste sur une chose juste ,on le cite comme
reference.Tu insiste sur les 12 clans de base  ou 12 clans originels en rapport avec les centaines d'aujourd'hui,je t'ai donné raison ,alors je me suis referé à toi pour
appuyer la chose.Comprends-moi dans ce sens.


 


Alors si j'ai écrit 12 clans ou tribus de base.C'est parce que d'autres personnes préfèrent appeler les 12 tribus (donc en comparaison avec les 12 tribus
d'Israel).C'est pourquoi j'ai écrit clans ou  tribus (ici je ne parle plus de toi).


Donc l'idée clé est comme ceci:si quelqu'un veut parler de 12 clans ou un autre de 12 tribus (pas Malonga) ,l'essentiel est que ça soit les 12 de base (comme ne cesse de le
repeter Malonga).Voilà oú se trouve cette reference.


 


Donc il n y a pas d'équivoque.À moins que ça soit un autre phrase alors ,signale-moi.J'ai aimé quand même ce site KONGO-ART ...jamais vu...


LUSED

MWENZE 13/04/2013


Zéro faute!Mention excellente!


Avec la complainte de CHEM-CHEM YETU,un chant congruent,celle même qu'il fallait.Parfait!


MWENZE

Lused 14/04/2013


Oui ,mon frère Mwenze a raison


Un bon travail mérite félictation ,en tout cas je ne m'attendais de ce chant (NKENGIE NZAMBIE-MPUNGU) de CHEM CHEM YETU.C'était une grande surprise pour moi en ouvrant la boite.C'est comme un
chant dedié à  LUSED.


Surtout avec ce nouveau système du chant qui entonne seul en ouvrant l'article.Donc j'ajoute mes félicitations à côté de Mwenze pour ce chant.


Seulement que vous n'avez pas mentionné le nom du groupe ,ni du compositeur du chant.


 


LUSED

Messager 14/04/2013


@ Mwenze et Lused,


Vous êtes parmi les rares personnes qui reconnaissent l'apport de la mise en page au succès des publications sur le site.


 


Messager

MWENZE 14/04/2013


Merci MESSAGER,et c'est tout à ton honneur.C'est la moindre des choses.


@LUSED et @ ADEI TOKO mes réponses à vos remarques sur la liste des 12 clans en rubrique "La notion de Luvila expliquée aux non Bakongo".


Excellente semaine à tous.


MWENZE

Messager 15/04/2013


@Mwenze,


Je t'en prie.


 


Messager


 


 


 


 

MWENZE 15/04/2013


Mon Frère LUSED,bonsoir!Mon avis est exprimé dans mon premier commentaire et il t'est très favorable.En me demandant ma conclusion,celle-ci ne pourrait être qu'une synthèse de ce qui s'est
dit.Dans ma présentation des douze clans j'émettais la réserve selon laquelle leur dénomination pouvait changer selon l'espace géographique du peuplement koogo et que lesdits clans avaient un
lien ombilical avec les trois clans originels.J'aurais du plutôt dire avec les Trois Aïeux.Dans le présent exposé,je me réjouis que tu viennes apporter de l'eau à mon moulin car tu n'affirmes pas
autre chose.Je te cite:"C'est ainsi que les familles partantes en devenant grandes deviendront des tribus,s'identifiant avec des noms nouveaux...commençant des nouveaux mvila avec des nouvelles
appellations" fin de citation.C'est la même chose.Par contre nouvelles appellations,oui,nouveaux mvila,non,car au sommet de la pyramide trônent toujours les Trois aïeux,pour tous les koongos,d'où
qu'ils soient et où qu'ils se trouvent.Et le nombre de mvila invariable:douze.Ainsi donc ta liste et la mienne ne sont qu'une,en dépit des variations de noms,hormis le clan MPanzu(comme
tu l'as dit,le "Ki" est falcultatif).Preuve qu'un vieux qui s'y connaît reconnaîtrait avec aisance la réciprocité de leurs dénominations;par exemple X dans ta liste,c'est Y dans la mienne,X et
Y,c'est Z chez les Dondos,c'est-à-dire les Manyangas qui,arrivés au Congo-Brazzaville ont changé d'appellation.J'avais appris de certains compatriotes ayant séjourné en Angola avoir reconnu
la langue Lari du Congo-Brazzaville,en écoutant parler les Sololongos.Sous réserve,je n'e l'ai jamais vérifié.


Bien à toi,


MWENZE

Lused 15/04/2013



Lused 16/04/2013



Lused 16/04/2013


Mon Bien aimé Mwenze


Dans une des versions de la tradition des Woyo (les Bawoyo sont les bakongo bas-congo ,vers Muanda entre Boma et Cabinda),on
raconte ceci:"Une certaine femme MPUENYA serait venue du Royaume du Kongo ,chassée pour avoir secrètement donné naissance à des triplés:deux garçons TUMBA et LILU et une fille SILU.Les
trois enfants  devinrent "les trois pilliers des clans du Royaume.Concernant la fille SILU, elle est aussi appelée TSIKULU ,CIKULU..."Nguli ivwa mabene" (la femme aux neuf seins).Silu eut
neuf enfants et alla vers le sud....etc.


 


Seul un mukongo peut comprendre qu'il s'agit de NZINGA ,la mère (Mpuenya) et ses enfants: NSAKU (Tumba),Mpanzu (Lilu) et Nzinga
,la fille (Silu) qui était appelée des divers noms et qui eut neuf enfants.Et qui alla au sud.Puisque les Ne Nzinga (descendants de Nzinga,la fille) sont allé occuper la partie Sud du
Royaume,donc vers Kuimba.


 


Ce récit montre comment les
descendants de Nzinga la mère, vivants à l'insu du monde n'avaient pas de problèmes.Mais après être découverts au monde extérieur,jaloux de leur organisation, furent destabilisés et
dispersés de leur propre Royaume.Mais sortis des 3 pilliers ,ils deviendront un peuple grand et important.


 


Cependant ,recité avec des nouvelles appelations :Mpuenya,Tumba ,Lilu ,Silu ...un non-mukongo serait complètement
desorienté.Peut-être qu'il a étudié un peu le Royaume Kongo avec les Nzinga ,il se retrouve avec Mpuenya,Tumba...etc.


 


Nous avons vu l'exemple de la mère de Adei Toko qui parla de Nkenge à son fils.Étant un nom original,moi aussi je me suis rappelé
de ma mère.Alors nous nous sommes retrouvés.Si la maman lui aurait parlé de Silu ,et ma mère de Cikulu ,nous serions désorientés.


Je ne suis pas contre tout ce que tu dis.Ce sont des vérités :Il est vrai qu'il eut des nouvelles appelations autour des 12
clans.Comme c'est le cas du premier exemple.


 


Mon problème est de maintenir l'original,comme dans le 2º exemple.Et dans notre cas ici ,certaines bases à suivre sont
importantes:


1º-Les 12 clans sont des noms .Comme les 12 tribus d'Israel:Ruben,juda,Gad...etc et les descendants :les Rubenites,les
Juifs,lesGadites (en henbreux).Dans notre cas ici:Nsaku ,Mpanzu...esi ki-nsaku,ki-Mpanzu...etc (en Kikongo).


 


2º-Ce sont des noms en Kikongo SAN SALVADOR.Sans aucune tendance kiyombe,kindibu,kiyaka,kisolongo...Ces dialectes
n'éxistaient pas au début.Un nom en likari,kiwoyo...est un signe que c'est une de ces nouvelles appelations.


3º-Là oú il avait 12 clans ,on ne peut pas se retrouver avec des centaines.On ne donnera pas à un Mungala,muluba,à un blanc ,des
listes diférentes.Lui a besoin de l'original.
J'ai par exemple avec moi une autre liste des 12 en Kiyombe ,avec des noms bien KIYOMBINISÉS.C'est de la
confusion !!!


 


4º-Un prénom peut changer :Jean,John,João...Sauf exception , les noms ne changent pas et demeurent comme à
l'origine:KASA-VUBU,LUMUMBA,TSHOMBÉ,KIMBANGU,MOBUTU,OBAMA...etc.Que ça soit chez les
ndibu,les manianga ,les Français,les Anglais...etc.Donc il n'y a pas des raisons que les noms des 12 clans soient en manianga,en ngombe...etc.C'est le résultat de la dispérsion après
conflits,problèmes,dificultés,isoléments...etc.


 


Nous disons quand
même la même chose ,mais mon problème est que même si ces noms ont subi des transformations à travers les lieux ou langues...


NOUS DEVONS CONSIDÉRER L'ORIGINAL,rentrer à ce qui était au début !!!Les noms
originaux des 12 clans avant dispersion !!!


LUSED

Lused 16/04/2013


ERRATUM


Là oú j'ai écrit:


les Rubenites,les juifs,les Gadites (en henbreux)....


Lisez:


les Rubenites,les juifs,les Gadites (en Heubreux)


Donc à la place de "henbreux" ,lisez "Heubreux" . Il s'agit donc de langue hébraïque.


 


LUSED

Lused 16/04/2013


Cher Mwenze


Concernant Kuimba 


Kuimba était le siège de la principauté des Ne Nzinga descendants de Nzinga la fille.C'est à dire le prince candidat à la future royauté et toute sa famille était à Kuimba.Le Roi
à Mbanza Kongo ,le prince au Sud.Kuimba était devenu comme le siège des Ne Nzinga (ou Esi kinzinga) au Sud du Royaume Kongo.Dés que le prince était élu (donc apès la mort du Roi),il quitait
Kuimba pour monter à Mbanza Kongo et être établi.


 


Je dis ça avec assurance puisque du côté paternel je suis Ne Nzinga ,donc descendant de Nzinga la fille (Nkenge Lau).Et du côté maternel Ntumb'a Mvemba qui occupait aussi le Sud.Descendants aussi
de Nzinga la fille parmi les 9.


 


LUSED

MWENZE 16/04/2013


Bien aimé LUSED,je maintiens pour ma part que les deux listes se valent.Aucune ne serait au-dessus de l'autre,je suis désolé.Et quand tu parles de Kikongo SAN SALVADOR,rien ne prouve que nous
sommes en présence de l'original de la langue telle que parlée par NIMI LUKENI et sa descendance.Les langues évoluent et ce n'est pas pour rien qu'on parle de "langues vivantes".Les bazombo qui
paraissent pour nous comme les gardiens du temple,parlent-ils encore la langue originelle de nos ancêtres?Je doute fort.Le groupe Koongo installé en RDC fut émigration comme les autres,et rien ne
prouve que les mvila qu'il décline sont dans leur appellation d'origine.Parler d'une prédominance d'une liste sur l'autre serait accréditer l'existence d'une supériorité(sous-entendue) de la
première sur la deuxième.Et c'est ici que prend naissance le racisme:ma culture est supérieure à la tienne!C'est le langage que les Blancs utilisèrent pour occuper et dominer l'Afrique,la
justification de la colonisation.Je ne voulais pas rentrer dans ce jeu.Souvenez-vous combien j'ai eu du mal à vous faire admettre à tous qu'il n'y avait que 12 clans et pas plus,les écrits
antérieurs des uns et des autres sont là pour l'attester.Mes parents à moi aussi me parlaient de NKengé,des Trois "makukus" et autres.Alors?


MWENZE

MWENZE 16/04/2013


Ndéko na ngai ya makila LUSED.Limibisa ngai soki na zo yanola yo na biténi-biténi.Naza na mosala pé ékoméli ya koyiba,na kobanga na zwama na bakonzi na ngai.Mona kaka!


L'exemple des prénoms que tu donnes,est le plus mauvais qui soit dans l'argumentation,car les prénoms sont au départ des noms de personnes.A suivre ton exemple,je citerai  Jésus,en
français,Yoshua en hébreux,Issa en arabe(chez les musulmans).Et pourtant les hébreux n'ont jamais contesté qui que ce soit leurs appellations,au prétexte qu'elles n'étaient pas originales.Toutes
ces appellations se valent.Encore que Jésus était araméen!Voilà le sens de l'équivalence ou de la réciprocité dont je parle et la preuve que tout se vaut.Mohamed,selon d'autres régions du
Moyen-Orient,Ahmed,en Afrique de l'Ouest Mamadou,Mamoudou,Amadou,les Arabes n'ont jamais fait prévaloir une originalité quelconque.


MWENZE

MWENZE 16/04/2013


LUSED,oléki wapi ndéko?!


Nalembi koyoka yo boyé,ADEI TOKO boyé,kingandi boyé,songolo boyé,fulani boyé!


Botika ngai pé na bima lélo:Je descends en droite ligne par mon père,d'un des fils de "la femme aux 9 seins",NZINGA,ici décrit dans ton exposé.Et je prends à témoin MESSAGER(qui connaît mon
patronyme).Bon!Sik'oyo,boloba lisusu!Et en plus comme je l'ai décliné dernièrement,j'appartiens au clan du fondateur du royaume,NIMI LUKENI,qui en est le patriarche.Ce n'est pas du "piratage".Je
dénie à quiconque le droit de se prévaloir plus Koogo que moi.Wana ézali mbata ya suka.


La chanson "Kengé" que tu avais écoutée à la radio,était bien des "Petits Chanteurs de Kengé" qui seront débaptisés "Chem Chem Yétu" avec la politique de l'authenticité.C'est le même groupe.Des
voix d'anges!Oui,je suis convaincu que les anges doivent chanter comme eux autour du trône de Dieu.Et les chansons sur "Nkengé",il y en a des masses,ma mère en eut tout un repertoire qu'elle
déroulait souvent au cours de ses travaux ménagers.C'est un patrimoine Koogo qui n'a l'exclusive d'aucune tribu particulière.


A bientôt.


MWENZE

MWENZE 16/04/2013


Bien sûr,lire "Koongo" partout où il est écrit "koogo":lapsus calami.Merci.


Maloba mosusu kaka po na kosékisa.Kozua yango té na ndengé ya mabé.


Matôndo.


MWENZE

Lused 16/04/2013


Mon frère Mwenze


Vraiment osekisi ngai mingi na intervention na yo ya suka,finalement okomi comedien.HA ! HA ! HA ! (rires).Je ne faisais que te lire et relire en riant.


Vraiment MBOKAMOSIKA eza elengi...


Je ne comprends pas ,tu doute de tout ,tu risque de devenir un disciple de René Descartes qui disait qu'il faut douter de tout...Ha ! HA ! Ha !


Tu doutes du Kikongo San Salvador si c'est toujours original,tu doutes de l'originalité des Mvila qu'on présente aujourd'hui,tu doutes même des noms,même les noms ?Je ne parle pas des pré-noms ni
surnoms ,les noms :LUMUMBA,KASA-VUBU,TSHOMBÉ,MOBUTU,KIMBANGU,OBAMA ...c'est vrai ça on peut les changer à tout moment ?C'est vrai si un chinois t'appelait  "Mi - nzi",si un
 français t'appelait "Menz" ,soit l'écrivait sur papier tu ne va pas le corriger ?


J'avais dit sauf exception les noms ne changent pas.Sauf exception.Jesus par exemple ,les chrétiens ne le comptent pas comme Israelite ,mais comme Dieu ou fils
de Dieu.Donc il n'ont pas besoin de son nom en Hebreux,a peu près même pensée avec Mohamed.Mais on ne peut pas generaliser le cas.


 


Bon voici ma question,comme tu doutes de tout.Aide-moi alors:


Si un non-mukungo était curieux et me demandait de lui donner la liste des 12 clans d'origine,maintenant ,que peux-je lui répondre ?


-Que je lui donne toutes les versions en possession?Et s'il exigait une seule liste original?


-Ou choisir seulement une version ?Laquelle ?


Sunga ngai ndeko Mwenze muan'a Lukeni


 


LUSED


 


 


 

MWENZE 17/04/2013


Ah ngwala!Nkundiami LUSED!Ne serais-tu pas diplomate de carrière par hasard?Souffler le chaud et le froid avec autant de dextérité me pousse à me poser cette question.Car je suis dans ton dernier
commentaire,ésika ngai na télémi:


Le chaud:"Nous disons quand même la même chose" sous-entendu la même chose que moi.OK!Alorsqu'on croit le débat clos,tu relance aussitôt la contradiction qu e voici.


Le froid:"...mon problème est que même si ces noms ont subi des transformations à travers les lieux ou langues,NOUS DEVONS CONSIDERER L'ORIGINAL..."


Contrairement à ce que tu affirmes,je ne nie rien du tout,je suis entièrement d'accord avec toi et je l'ai avoué.J'accorde autant de valeur que toi aux deux listes,contrairement à toi qui
privilégie l'une au détriment de l'autre.Du XIVèeme siècle à aujourd'hui,les langues ont énormément évolué,car ce sont des langues vivantes.Le kongo-San Salvador ne se parlait peut-être pas comme
comme le parlent Manuel D'Oliveira,George Edouard,Camille Féruzi dans leurs chansons par exemple.Aujourd'hui un Cajun ou Acadien,Français émigrés en Amérique autour du XVIIIème et qui
continuent de parler le français d'époque sont totalement incompris des français d'aujourd'hui.Donc pour répondre à ta question fondamentale,si un "étranger"(à l'ethnie) demande ses mvila à un
Yombé,il va sans dire qu'il lui égrénera les siens,à un NDibu,les siens,à un Zombo,les siens,à un Lari,idem.Ce sont les mêmes mvila,dans selon les tribus,cr c'est la même ethnie,KONGO,avec les
mêmes ancêtres.J'estime avoir été clair et je ne changerai pas d'un iota,rassure-toi.


MWENZE(Mwana Lukéni)

MWENZE 17/04/2013


Yâ Mpwa LUSED,je reviens à la charge à propos de nouvelles appellations qui pour toi ne valent pas leurs pesons d'or comparées aux "mvila"originaux.Un exemple:


1°/Pascal SINAMOYI,sa véritable identité,ROCHEREAU,TABU Pascal,ROCHEREAU Pascal,Pascal TABU ROCHEREAU (comme il se présente devant Annie dans "Connaissance pé koyébana")Seigneur Rochereau,Tabu
Ley,Seigneur Ley,toutes des appellations nouvelles?est-ce la même personne ou non?


2°/Le Concile Vatican II avait autorisé les peuples du monde entir de célébrer la messe dans leurs langues locales,à la place du latin ,originalement,est-ce pour autant que la parole de Dieu
n'est plus jamais la même?


Si de ces deux exemples je ne me fais pas comprendre en affirmant que les deux listes se valent,que les appellations des mvila soit-disant nouveaux sont les mêmes qu'en Kongo-San
Salvador,mais revisitées dans les langues tribales nées cette fois de la dispersion,alors plus jamais nous ne nous comprendrons.Kiadi kibéni kérika!


Merci pour ton rire.Je voulais effectivement appoerter une petite note de détente:objectif atteint.


MWENZE


 

Lused 17/04/2013


Mwenze Muan'a Lukeni


Merci pour la réponse ,malgré que tu étais très prudent pour ne pas tomber au piège.Félicitations ,oza penza rusé...


 


Pour le kikongo San salvador ,c'est parlé jusqu'aujourd'hui par les vieux de Mbanza-Kongo et Kuimba en Angola.Ces vieux BA SANSALA là sont des grands conservateurs do Kikongo et
de la culture Kongo.Il y a même une musée Kongo à Mbanza Kongo.


Un jour que les rencontreras ,tu constateras que c'est le même kikongo avec les papa de l'orchestre SAN SALVADOR que tu viens de citer: donc les D'Oliveira,Georges,Féruzi...ec.Il existe des
conservateurs dans certains domaines.


 


Concernant les Bazombo dont tu as dit qu ils paraissent comme les gardienss du temple...Je ne sais si tu parles des Angolais ou des Bazombo.Normalement ce que les gens appelent les Bazombo n'est
pas ça.


 


Tous les Angolais ne sont pas les Bazombo.Les Bazongo n'est  qu'une partie des Bakongo de l'Angola.Ce sont les BA SANSALA qui habitent Mbanza Kongo et Kuimba,les Bazombo
habitent Maquela do Zombo de Uige,pas seulement eux ,il y a aussi les Besi Bembe,besi Kibokolo...qu'ont met derrière eux, il y a encore les Basolongo...et les autres qui forment les Bakongo de
l'Angola.


 


Entre temps,en Angola , il y a aussi d'autres tribus de L'Angola qui n'ont rien à avoir avec les Bakongo:les tchoque ,les Kuanyama..etc .Au Sud de l'Angola par exemple ,il y a le royaume lunda de
l'Angola qui est une extension du royaume lunda de Katanga (RDC). Bon ça mérite longue explication...


Je ne sais pas si tu voulais parler des Bakongo de l'Angola.


LUSED

abdel 18/04/2013


Chers Lused et Mwenze,


Je ne suis pas ne-kongo. Mais grace a vos commentaires et echanges, j'ai beaucoup appris sur la culture Kongo. Merci bien. Merci aussi a Samuel Malonga, Adei Toko et Serge Kongo na Beto. J'ai
deux questions de clarification: 1) Comment deux ne-Kongo appartenant a deux tribus (actuelles) differentes (par example un muntandu et un musi ngombe) peuvent-ils faire partie d'un meme
luvila? 2) Les laris sont-ils des ne-Kongo? A moins que je ne me trompe, ce n'est pas le cas au Congo-Brazza voisin. Encore une fois merci.  Abdel

MWENZE 18/04/2013


Cher ABDEL,1°/-Mu(Ba)-Kongo,contraction de Musi(Bisi)-KONGO est un terme générique qui regroupe tous les originaires du royaume du KONGO,l'ethnie Kongo à son origine.Ce terme ne désigne pas une
tribu qui,comme au Congo-Brazzaville,s'en est approprié à tort.Les exposés de LUSED nous enseignent largement sur les différentes tribus issues de l'ethnie KONGO,nées de la dispersion,car à
l'origine il n'yavait qu'une seule ethnie,une seule langue qui par la suite a généré des excroissances.Et il en va des mvila comme d'une généalogie,les tribus représentent les branches,et le
sommet de la pyramide,l'ancêtre.Toutes les tribus Kongo se partagent le même ancêtre et les mêmes dynasties,donc les mêmes mvilas,12.2°/-Les Laris du Congo-Brazzaville sont des
Kongos,car appartenant aux 12 mvilas éponymes.


MWENZE

Lused 18/04/2013


Cher Abdel


Pour le premier point ,je voulais ajouter aussi le facteur mariage.Comme vient de le dire notre frère Mwenze,au début il n y avait qu'une seule ethnie et langue...puis plutard
plusieurs tribus.Partant d'une seule ethnie ou langue jusqu'aux plusieurs tribus actuelles,il s'est passé plusieurs années ,voire même des siècles.Alors il s'est passé beaucoup des
mariages.Puisqu'une famille devient grande par les mariages.Même dans la Bible Dieu a dit à Adam et Eve "Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre...".Donc un homme de
luvila Nsaku se marie avec une femme de luvila NLaza,puis un kintumba Mvemba avec une femme de Mpanzu et cela après des
centaines d'années ,on se retrouve avec les 12 clans da chaque tribu actuelle.C'est de cette manière qu'on peut retrouver un Ntumba M'vemba dans chaque tribu bakongo,un Nsaku dans chaque tribu
bakongo ,un Mpanzu dans chaque tribu...etc.D'une manière directe (Nsaku par exemple) ou indirecte (donc un équivalent de Nsaku ou autre...).


 


Pour le deuxième cas,confirmant ce que Mwenze a dit,je voulais encore ajouter que tous les Bakongo quelle que soit la tribu actelle, sont des Ne-Kongo.Les limites qui divisent nos pays et leurs
noms: Angola,RDC,Congo-Brazzaville et Gabon ,n'existaient pas au début.C'est le travail des Colons.


 


LUSED

Lused 18/04/2013


Mon Cher Mwenze


J'ai lu ton exemple sur les divers noms(y compris prénoms et surnoms) de Tabu Ley.Ce n'est pas que je te comprends pas.Je te comprends très bien.


 


Donc tu veux que toutes les appelations des "MVILA" ,originales ou similaires,antérieures ou nouvelles ...soient prises au même pied d'égalité.


Alors que moi je veux qu'on valorise les appelations originales pour mieux reconstituer l'histoire.Je trouve ces multiples noms de la confusion.


Voilà là oú on se diferencie.Ici ça devient un problème de goût et de couleur ...un problème d'opinion ,soit avis particulier.Un problème de préference.


 


Mais le fond est le même.C'est pourquoi j'ai dit "nous disons la même chose...".Donc je te comprends bien ne t'en fais pas.Ça devient un problème d'avis personnel.


 


LUSED

MWENZE 19/04/2013


Mbuta LUSED,kiamboté kiaku!Loin de moi la volonté acharnée d'avoir le dernier mot,crois-moi,mais que je sache,Jéhovah,Jah,Allah,God,NZambé,NZambi,Nzambi'A Mpungu,Ima,NZapa,Mungu...désignent
le même Dieu en différentes langues et ce n'est question ni de goût,ni de couleur,mais de langues.Et il n'y a pas confusion non plus.


Bonne journée à toi et à tous les mbokatiers et surtout merci pour ce complément d'information capital apporté ABDEL."Sôlo",à mbokamosika nous nous complétons tous.La preuve!