Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

Baelongani & Nassena, Vedettes du Tennis kinois des années 1970

 

 

Depuis l’existence de ce blog, personne n’a jamais évoqué l’histoire du Tennis au Congo. Non par indifférence, mais en raison de la « marginalité » de ce sport des nantis dans un pays au pouvoir d’achat réduit.

 

En effet, nombreux sont des mbokatiers qui n’avaient jamais assisté à une seule rencontre de tennis au Zoo, à la Funa ou ailleurs au pays, en dehors des matches de  Ping Pong organisés à l’école ou à l’internat.

 

Voici les déclarations qui corroborent nos propos, prononcées par M. Baelongani, président de la Ligue de tennis de Kinshasa et vainqueur du tournoi organisé en 1970, à l’occasion du 5e anniversaire du nouveau régime au dépend de Nassena. « Que ce Open soit un prélude aux succès éventuels de cette discipline qui n’a pas échappé à la stagnation »… «  En raison du coût très élevé du matériel tennistique. Ce qui , à coup sûr, handicape sérieusement l’éclosion et l’épanouissement des jeunes raquettes ».

 

En dehors de Baelongani et Nassena dont les noms revenaient souvent à travers les nouvelles sportives, la coupure du journal «  Le Progrès » du mercredi 9 décembre 1970 nous fournit les noms des Massaya et Makundi,  jeunes tennismen à l’époque dont nous aimerions avoir des nouvelles aujourd’hui.

 

Messager

.

Tennis 1970

 

Meso mani ma mbote, par Surprise Los Angel

.

 

.

Commenter cet article

Pedro 29/03/2013 09:19


DECISION PRISE – Si ce n’est pas le titre de la chanson, mais une
ligne qui revient à la fin des couplets dans une chanson dont les paroles sont en lingala, alors, il s’agit de Mfumbwa 1er, cette chanson qu’u mbokatier évoque comme étant celle où
Verckys a commencé le trick commercial de la même chanson sur face 1 et face 2 des disques 45T.

Messager 29/03/2013 07:47


Bernard,


Je pense que décision prise est une phrase et non le titre de la chanson à laquelle vous faites allusion. je suis en train de rechercher ce titre avant de fouiller dans mes archives sonores.


 


Messager

bernard boris 29/03/2013 00:51


Pedro, je te remercie vivement pour tes commentaires. Après,je reste aux aguêts pour le morceau "DECISION PRISE"


BORIS

Pedro 28/03/2013 08:40


Le mot TABA, qui signifie Mouton en Sango, est plutôt proche du mot Lingala qui signifie Chèvre. Le mot « nkombo » est en Kikongo. Je vous assure que je n’ai jamais vu
une chèvre transportée dans une caisse. A l’époque où cette chanson est sortie, il y a même des gens qui ont prêté une interprétation obscène à cette image – preuve qu’il n’y avait pas
d’explication littéralement évidente. Mais c’est justement ce que je pense des textes lyriques, comme je le dis dans un commentaire ailleurs sur le blog.

bernard boris 27/03/2013 20:46


Chèvre en sango  c'est "ngassa" par opposition à "TABA" qui désigne le mouton. En Mpiémon " TAA" par opposition à "mpara" ; en gbaya  "MBORI" etc... 


Pourquoi Los Angel a-t-il vraiment tenu à mettre nkombo dans cette caisse? En d'autres termes que sous-entendait cette belle chanson?

Pedro 27/03/2013 07:17


Mon cher Bernard,


Comment dit-on « chèvre » en Sango et en d’autres langues de la Centrafrique ? Ce « ngombo » que
les Los Angels voulaient mettre dans la caisse, c’est plutôt un « nkombo », une chèvre « qui marche kwat kwat ; qui pleure mêêê ».

bernard Boribegnobeba 26/03/2013 23:41


Vous ne cessez de m'émerveiller par des tubes de mon enfance, de mon adolescence, de ma vie au lycée.


La semaine dernière, je me suis souvenu d'un disque dans lequel on parlait de "NGOMBO"et de la "Caisse". Je me souvenais bien de certains passages mais le titre qui me venait était "NGOMBO".
Quelle surprise de l'écouter sur le blog cette semaine comme si vous étiez au courant de mon envie de réécouter cette chanson? Elle a fait tant enthousiasmer toute la population de Berberati en
Centrafrique et le milieu lycéen.


 Un autre morceau me vient à l'esprit:C 'est  "DECISION PRISE". Etait-il de Los angel? De Surprise Los Angel ou du Négro succès?  Peut-on réécouter ce beau tube des années 60 qui
commençait par " LELO LELO TOKOSWANA DIE...." ?


Merci d'avance.  BERNARD BORIBEGNOBEBA

ndolo 25/03/2013 13:06


bonjour!


MERCI , na ndenge bozali kozongisa biso makanisi na maye maleka kala. NAlingi na yeba, orchestre nini eyemba nzembo:ee fidele,eee fidele;es eza los angeles! lisusu nakosenga mbokamosika
bolimbisi,soki bozali na possibilites,botiela biso en ligne photos oyo equipe ya foot ya leopards 68 bakangisa na mont stanleys na president tangu bayaki na coupe d'afriques des nations 68; na
photos oyo ba joueurs balata ba costhumes na ba toques ya leopards. Ezali mua souvenirs ya bien pona tolakisa ba leki,bayeba mua lisitoili. MERCI BA MBOKATIERS!


 


 


 

adei toko 24/03/2013 14:40


Je me rappelle que Jean Jacques KANDE jouait aussi avec les NASSENA et consorts au ZOO.

Claude Kangudie 24/03/2013 13:15


Cette chanson me rappellera toujours la finale de la coupe d'Afrique entre le Tout Puissant Englebert Mazembe et l'Ashanti Kotoko de Malik Jabir...Je réentends la voix du Grand Louis Paul Basunga
sur la séquence de sensibilisation qui passait à la RTNC: "demain au Stade Tata Raphaël, les Kalonzo, Nyembo, Kazadi, Tshinabu, Mbuyi vont mettre les Ghanéens à genou..." le tout soutenu sur fond
musical de cette chanson...Mon Dieu que je pleurai ce jour là...à cause de ce diable de Malik Jabir, qui nous marqua le but de la victoire des Ghanéens (2-1). Et la terrible colère de feu mon
père qui s'en suivit...colère qui dura une semaine et qui coûta la vie à toutes les radios de la maison. Les traces étaient sur les murs pour nous rappeler le passage de ce tsunami paternel made
Robert Mensah et Malik Jabir...c'était TOUJOURS EN 1970...année mythique du Congo de Monseigneur Kataliko et Serge Maheleshe...Nous peuplerons ton sol et nous assurerons ta grandeur,
Congo...don béni, Congo...des aïeux, Congo. Tobosana te.


Claude Kangudie.