Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

 

LE DERNIER BAROUD D’HONNEUR DE JONAS SAVIMBI.

 

 

Jonas Savimbi est mort le vendredi 22.02.2002 dans le maquis en Angola. Mais sa vie fut marquée par une longue lutte et des négociations à rebondissements dont l’une des dernières fut celle de Franceville, au Gabon.

Selon le numéro 202 du Jeune Afrique Economique du 4 septembre 1995, Omar Bongo avait réuni secrètement  le 5 août 1995 à Franceville les deux frères ennemis angolais, le président José Edouardo Dos Santos et le leader de l’Unita, Jonas Savimbi pour accélérer le processus de réconciliation conclu à Lusaka le 20 septembre 1994.

L’objectif de cette rencontre de Franceville était d’être sûr si l’Unita avait définitivement accepté le poste de vice-président de la République.

Avant de gagner le Gabon, le chef de l’Etat Angolais était en visite privée en France, et le président de l’Unita était à Abidjan.

A l’issue des négociations, il fut décidé la création de deux  vice-présidences, l’une attribuée à l’Unita et l’autre au MPLA. Une lettre devrait être adressée à Jonas Savimbi par le chef de l’Etat Angolais pour lui demander de rejoindre le poste de vice-président qui lui est accordée, non pas à titre personnel, mais au nom de sa formation politique.

« Il n’y a plus à discuter, il faut que les vice-présidences reviennent aux partis. Qui dit que je ne serai pas mort avant ma nomination », ajouta Jonas Savimbi d’une manière prémonitoire.

 

Compilé par Messager

.

Angola-Congo 0003

.

Angola-Congo 0005

.

Angola-Congo 0006

.

Angola-Congo 0017

.

Commenter cet article

Serge - Kongo na biso 22/02/2013 20:01


Mbote,


Simeon van Garderen azali moko ya ba pilotes oyo
bazalaki ko piloter avion oyo Dr Savimbi azalaki ko louer pendant ba années, abeta lisolo na livre na ye « I flew for Savimbi » to « J'ai volé pour Savimbi.»


Sima rencontre ya Franceville na Bongo, Savimbi azalaki
kosenga ba définir rôle ya Vice-président de la république ekozala nini ? Pona yango une fois a repondaki journaliste moko « je ne suis pas trop vieux pour rester au bureau et ne rien
faire. » mais azalaki quand même na espoir ke cette fois ci bakoki ko travailler ensemble. 2 jours avant Savimbi akende Luanda pona kobanda musala ya ki vice-président, bakonzi ya armée
gouvernementale basalaki Savimbi piège, basalisaki feti (banquet) na butu pona koyamba ba hauts gradés ya UNITA na ville ya Huambo mais Savambi atikaki ba généraux akendaki Jamba na 23h sans ke
mutu ayeba, tango akomaki na Jamba na 1h du matin feti ezalaki munene, ayambi ba pilotes Sud Africains na ye na maloba oyo : " Oh, ho mes camarades des armes! Combien je suis heureux que
vous puissiez partager ce moment triomphant avec moi ici à Jamba. Notre but est en vue : dans un mois nous nous unirions avec nos frères Angolais à Luanda pour avoir mille ans de paix, pour bâtir
notre nation dans la fierté et d’être prospères encore. Venez manger, buvez et soyez joyeux avec moi ce soir, je vous remercie pour les années de soutien et des vols excellents ..." mais vers
2h30 du matin soda moko aye mbangu na moto kopesa Dr Savimbi lettre mais na kolela, Savimbi azui lettre ye pe abandi kolela, elongo na population ya Jamba, sima aboti mua courage pe ayebisi
peuple : « Mes chers camarades, nous avons été trahis ! Beaucoup de nos frères et tous nos 14 généraux ont été assassinés au banquet à Huambo, qui n’était qu’une piège d’assassiner
nos généraux. Nos soldats sont entrain de se battre vaillamment avec un grand nombre des forces gouvernementale, qui avait l’intention d’éliminer nos chers camarades… cette communiqué vient de la
part de Cmd d’opération Klinki… » Voila ndenge 1+2 ya b’Angolais esalemaka te. Trahi par les Américains, les Sud Africains, MPLA aidait par les Juifs (Mossad), le grand baobab de l’UNITA a
finalement tombé à ce jour du Vendredi 22.02.2002 et son numéro 2 le General Dembo juste quelques jours après.


Ainsi va la vie.


Serge – Kongo na biso.