Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

A l’école du caméléon
   
     

 

J’allume mon poste. Je reconnais la voix de l’animateur. Il a longtemps accompagné le merveilleux Luc Michel à la RTNC. Ce grand monsieur de la radio n’est autre que Georges Gaye Siula ma Siula. Son propos faisait allusion à un texte d’une très grande sagesse que les auditeurs découvrirent impatiemment tout au long de sa lecture. La nature est un grand livre à ciel ouvert que le Très-Haut a mis à la disposition de l’homme. Le Créateur y a caché des merveilles et de  menus trésors que nous pouvons découvrir à force de volonté. Les petites bestioles que nous écrasons parfois sans pitié puisque étant désarmées peuvent nous apprendre beaucoup de choses. Il suffit de bien les observer pour comprendre le message qu’ils véhiculent par leur mode de vie. Des petites fourmis aux abeilles, en passant par je ne sais quel être minuscule, la nature dispose d’un éventail incroyable de genre de vie unique qui peut nous édifier. Le sage malien Amadou Hampâté Bâ a compris la leçon du caméléon. Ce fragment avait permis aussi à Siula ma Siula d’étendre son auditoire, car plusieurs auditeurs lui en avaient fait la demande ayant été captivés par le message. Avec Hampâté Bâ, on ne se lasse pas d’apprendre quelque chose de nouveau et d’intéressant; lui qui nous avait habitués avec ses magnifiques dictons comme celui-ci devenu célèbre : « En Afrique, quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle. » L’occasion est donné aux Mbokatiers de (re)découvrir un de ces textes qui est passé en vedette sur les ondes de notre radio nationale et qui constitue une des plus belles pages de la littérature africaine. Bonne lecture.

 

 Samuel Malonga

 

 

A l’école du caméléo

n

 

Le caméléon est un très grand professeur. Regardez-le. Quand il prend une direction, il ne tourne jamais la tête. Faites comme lui. Ayez un objectif dans la vie et que rien ne vous en détourne. Le caméléon ne tourne pas la tête mais c’est son œil qu’il tourne. Il regarde en haut, en bas. Cela veut dire : informez-vous. Ne croyez pas que vous êtes le seul sur la terre.

Quand il arrive dans un endroit, il prend la couleur du lieu. Ce n’est pas de l’hypocrisie. C’est d’abord de la tolérance et puis du savoir-vivre. Se heurter les uns les autres n’arrange rien. Jamais rien n’a été construit dans la bagarre. Il faut toujours chercher à comprendre l’autre. Si nous existons, il faut admettre que l’autre existe. Si le caméléon avance, il lève un pied. Il balance . Cela s’appelle de la prudence dans la marche. Pour se déplacer, il accroche sa queue ainsi si ses pieds s’enfoncent, il reste suspendu. Cela s’appelle assurer ses arrières. Ne soyez donc pas imprudent. Lorsque le caméléon voit une proie, il ne se précipite pas dessus mais il envoie sa langue. Si sa langue peut lui ramener, elle lui ramène. Sinon, il a toujours la possibilité de reprendre sa langue et d’éviter le mal. Allez doucement dans tout ce que vous faites. Si vous voulez faire une œuvre durable, soyez patient, soyez bon, soyez humain. Voilà. Si vous vous trouvez dans la brousse, demandez aux initiés qu’ils vous racontent la leçon du caméléon.

 

Amadou

Amadou Hampâté Bâ 

Commenter cet article

Samuel Malonga 02/11/2010 20:48



Ndeko Samina,


Soki omoni erreur esengeli ko corrigé yango. Kasi esengeli mpe esalama na esprit ya bien sans ko heurté moninga. Car nul n'est parfait. Na Mbokamosika tozali ko se complété.



Messager 02/11/2010 19:08



Ndeko Sam Samina,


Ndenge olobi, biso bakulutu toza ba bibliothèque.kasi na kati ya masolo na biso, mua bokeseni ewuti na bowumeli. Mikolo eleki mingi. Yango okomana ba détails ebandi kokesana, pamba te nioso ebimi
na souvenir ya moko na moko. Tozangi ba archives ndenge olobi.


Yango wana soki omoni te moninga abosani, okoki kobongisa. Ngai nandimaka ba corriger maye nakomaka, mpo nayebi te nakoki mpe kobosana.


 


Messager



sam samina 02/11/2010 17:06



Messager, bonjour,


Ya solo biso bamikolo tosazali babibliotheque vivant,surtout que tobungisi barchives mingi na tango ya bapillage to ya guerre.La voix du zaire orzt lelo rntc abungisi  bilili mingi oyo
elekaki na tango  ya deuxieme république (ya masano,ya musique,ya ba reportage ebele. ezali mawa mingi mpo na biso. yango biso baye tozalaki ba temoins ya ba evenements passé
esengeli tokanisa mingi  to consulter ba mikolo misusu liboso ya kokoma quelques chose na site dans le but de mieux'informer nos jeunes soki tosali ndenge wana te toza ko deformer histoire
na biso malgré tozokokoma yango na francais kitoko.Ndakisa mpo na ecole ya cameléon soki ngai nabungi te na yebi ezaki koleka na tongo; réveille matinale présenté par NGL Ngimbi lelo peut
etre sula masula asala yango na sima.lisusu natangaka na site na biso oyo que Nyboma avandiki elongo na sam Mangwana mpo nako créer orch Africa all star. C'est faux.Tango sam akendeki soki
wapi yango Dizzy azuaki likanisi ya koremplacer ye na Ntesa,bokomi na ye na kin,Ntesa aboyaki kokende na Abidjan,Dizzy azuaki likanisi ya  remplacé  ye  na Nyboma. donc
Nyboma atikala kozala fondateur to confondateur ya Africa all star te. Eza nde masolo na kati ya famille sans plémique



Zéphyrin Kirika Nkumu Assana 02/11/2010 12:15



Juste pour te compléter Samuel, ces textes d'Hamadou Hampâte Bâ ont aussi été largement commentés par le journaliste Anicet Christian Ngimbi Lelo dans son éemission de réveil matinal. Cette
émission passait du lundi au vendredi de 5h00 à 9h00. Ce sont des textes d'une immense richesses et pleins de la sagesse africaine.Je re comanderais la lecture à tous ceux qui n'en ont pas
eu l'occasion.